L'histoire

Aérer la literie, USS Tucson (CL-98), 1945

Aérer la literie, USS Tucson (CL-98), 1945


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Croiseurs légers de l'US Navy 1941-45, Mark Stille .Couvre les cinq classes de croiseurs légers de l'US Navy qui ont servi pendant la Seconde Guerre mondiale, avec des sections sur leur conception, leur armement, leur radar et leur expérience de combat. Bien organisé, avec les dossiers de service en temps de guerre séparés du texte principal, de sorte que l'histoire de la conception des croiseurs légers se déroule bien. Intéressant de voir comment de nouveaux rôles ont dû être trouvés pour eux, après que d'autres technologies les ont remplacés en tant qu'avions de reconnaissance [lire la critique complète]


L'Encyclopédie illustrée des armes et de la guerre du 20e siècle 02

les armes transportées par tout navire ou aéronef seront discutées plus en détail sous leurs propres rubriques.

Une autre partie du modèle que le développement de classes particulières d'armes peut être retracée. Dans le premier tome. par exemple, nous avons vu l'A-4 allemand de guerre pour le

les entrées futures mettront l'histoire à jour.

Volume deux, nous en avons un sur le bras-

véhicules de transport de troupes ored fAPC). Cette entrée fait suite à l'évolution de la

et les APC et MICT (véhicules de combat d'infanterie mécanisés) hautement sophistiqués de todav, y compris un dessin en coupe du BTR-60 soviétique standard. II à

De plus, l'Artillery Review continue

section devrait être particulièrement intéressante, car elle

Quiconque a été intrigué par le névé A-10 de l'Air Force, présenté dans le premier volume. trouverez ici une analyse détaillée du GAU-8 Avenger Cannon

Les armes allemandes de ce type ont été utilisées pendant la Seconde Guerre mondiale. lors de l'attaque des parachutistes allemands sur la Crète.

Missile air-air soviétique. Ce missile à moyenne portée, vu pour la première fois sur l'intercepteur Yak-28P Firebar en 1961, a été construit en grand nombre. Sur les deux versions produites, l'une est à guidage infrarouge et l'autre à guidage radar semi-actif. Le missile de base a un corps cylindrique avec un nez en forme de balle contenant la tête autodirectrice, une fusée de proximité et une ogive hautement explosive. Le contrôle est assuré par des avant-plans orientables qui agissent conjointement avec des ailes delta cruciformes. La tuyère du moteur-fusée à combustible solide est dissimulée par un capuchon arrière qui rationalise le missile avant son lancement. La portée effective est probablement d'environ 8 à 10 km (5-6 miles). Les versions avancées d'Anab ont des systèmes de guidage améliorés, mais il n'est pas clair si le moteur de fusée a été amélioré. Les avions utilisant l'arme comprennent le Su-11 Fishpot C (deux missiles) et le Su-15 Flagon (deux missiles). Dans le cas des missiles Su15, ils fonctionnent conjointement avec le radar à bande X Skip Spin qui acquiert une cible à des distances d'environ 40 km (25 miles). Un similaire

les avions transportent un mélange de deux Anabs avancés et deux

Anatra reconnaissance russe

L'une des plus grandes entreprises aéronautiques de Russie pendant la Seconde Guerre mondiale était A. A. (Zavod) Anatra, avec des usines à Odessa et Simferopol. Elle a commencé par produire des bombardiers français Voisin et des éclaireurs Nieuport, et en 1915 est entrée en production avec l'Anatra VI (Voisin Ivanov), un développement du Voisin Type 5 géré par le lieutenant V Ivanov. Ces machines se sont souvent écrasées, généralement en raison de matériaux ou de fabrication de qualité inférieure plutôt que de la première

finalement, certains survivants ont réussi à se frayer un chemin contre les Rouges, à travers la Sibérie et à la liberté, plusieurs sont revenus dans le nouvel État de Tchécoslovaquie. (Anatra DS) Portée : 12,37 m (40 pi 7 po) Longueur.BA (26 pi 7 po) Poids brut : 1164 kg (2566 lb)

donnant une vitesse maximale de 22 nœuds, sa longueur était de 176 mètres, sa largeur de 28 mètres et son tirant d'eau de 8,9 mètres. Son déplacement normal était de 23 000 tonnes et son déplacement à pleine charge était de 24 000 tonnes. En 1915, Andrea Doria a rejoint la 2e division de cuirassés de l'escadron de bataille à Tarente et elle y est restée, à l'exception de courtes sorties occasionnelles, pour le reste de la guerre. En novembre 1918, il était le navire amiral de la marine italienne C-in-C, vice-amiral

Dans les années qui ont immédiatement précédé la Première Guerre mondiale, les Italiens ont mené leur propre course navale contre la marine austro-hongroise et ont constitué une importante flotte de nouveaux navires. Ceux-ci comprenaient six cuirassés Dreadnought, dont les deux derniers à être achevés étaient Andrea Doria et Caio Duilio. Andrea Doria a été construit au chantier naval royal de La Spezia. Mis sur cale en août 1910 et lancé en août 1911, il était

Comme pour tous les cuirassés italiens Dreadnought de cette période, la plupart des canons, des tourelles et des blindages ont été fabriqués en Grande-Bretagne et expédiés en Italie, où ils ont été installés dans les navires. Les canons et les tourelles ont été conçus par la firme britannique Vickers, bien que la conception globale soit une responsabilité italienne. L'armement principal d'Andrea Doria de 13 canons principaux de 12 pouces était transporté dans trois tourelles triples et deux tourelles jumelles. Les tourelles de mât de misaine, de mât central et de mât d'arrière étaient triples, et les tourelles de super-tir à l'avant et à l'arrière étaient jumelles, pour économiser du poids. Il avait un armement secondaire de 16 canons de 6 pouces dans des casemates, six canons antiaériens de 3 pouces et trois tubes lance-torpilles de 17,7 pouces. La principale différence entre elle et la classe Ca vour précédente était qu'Andrea Dona portait sa tourelle centrale un pont plus bas, et son armement secondaire de 6 pouces était en deux groupes distincts à l'avant et à l'arrière, tandis que les canons de 4,7 pouces de Cavour étaient dans un groupe au milieu du navire. . Andrea Doria a été équipé de turbines à vapeur à engrenages à 4 arbres, développant 34000 shp,

Avec son navire jumeau Caio Duilio, il fut entièrement reconstruit entre avril 1937 et octobre 1940.

les moteurs et les chaudières et les

la tourelle principale centrale a été retirée et l'espace utilisé pour de nouvelles chaudières et moteurs, et une toute nouvelle superstructure a été installée

les canons ont été percés à 12,6 pouces et leur élévation maximale a été augmentée de 20° à 27°. Ils pouvaient maintenant tirer

un obus perforant de 525 kg (1157 lb)

28600 m, par rapport aux canons d'origine qui pouvaient tirer un obus perforant de 417 kg (919 lb) à 18 000 m (19685 yds), ​​et ils dépassaient désormais la plupart des cuirassés britanniques et français. Un tout nouvel armement secondaire de 12 canons de 3,5 pouces dans des tourelles jumelées au milieu du navire a été fourni, et 10 canons antiaériens de 3,5 pouces ont également été installés. Elle a également reçu une protection antitorpille Pugliese, mais l'armure principale n'a pas été modifiée. C'était la caractéristique la plus faible de ce qui était maintenant pratiquement un nouveau cuirassé rapide.

Elle a eu une guerre relativement sans incident. Lors du raid britannique sur Tarente en novembre 1940, il a eu la chance d'être manqué par deux torpilles, qui ont toutes deux explosé au-delà d'elle. Elle n'a pris part à aucune des actions de la flotte et a navigué pour se rendre à Malte en

Septembre 1943. Andrea Doria ne faisait pas partie des paiements des réparations italiennes, et avec Caio

Le Dreadnought italien Andrea Doria peu après l'Armistice. Notez les canons antiaériens sur la couronne de la tourelle n ° 4 et les mâts tripodes disposés devant les grands entonnoirs

défauts inhérents, et a donné à Anatra une mauvaise réputation qui a nui à ses machines ultérieures. En 1917, le type de production principal était le tout autre Anatra D (D pour Dekar, le concepteur) ou Ana-De, un biplan tracteur basé sur la série B allemande Albatros. Propulsé par un Gnome Monosoupape de 100 ch, le D ne méritait pas la mauvaise réputation qu'il a hérité du VI, bien qu'il y ait eu une série d'accidents au milieu de 1917 lorsque, en raison d'une grave pénurie de bon bois, Anatra a été autorisé à fabriquer son longerons principaux en sections, collés sur une longueur de 12 pouces et enveloppés de tissu collé. Environ 205 furent livrés, pour la plupart armés d'une mitrailleuse de 7,62 mm tirée par l'observateur dans le cockpit arrière. À la mi-1917, la société produisait la version finale, l'Anatra DS ou Ana-Sal, avec un moteur radial Salmson (Canton-Unne) refroidi par eau de 150 ch. Environ 80 ont été achevés par la révolution de 1917, armés d'un

et une mitrailleuse mobile. Un certain nombre de DS ont servi avec les Tchécoslovaques

L'Andrea Doha Duilio est resté dans la marine italienne, où il était utilisé comme navire-école, jusqu'à ce qu'il soit abandonné en novembre 1956. (Reconstruit de 1937 à 1940) Déplacement : 26 000 tonnes (standard), 28 900 tonnes (pleine charge) Longueur : 186,9 m (613 pi 2 po) Largeur : 28 m (91 pi 10 po) Tirant d'eau : 8,6 m (28 pi 3 po) Machines : Turbines à vapeur à engrenages à 2 arbres, 75 000 shp = 27 nœuds Protection : 254 (10 po) côté 138 (Pont 51 pouces 280 (1 1 pouces) tourelles principales Armement : 10 12,6 pouces (320 mm) 12 5,3 pouces (135 mm) 10 3,5 pouces (89 mm) 19 37 mm 12 20 mm Équipage : 1485

Andrea Doria était le plus petit navire à partir duquel le Harrier avait opéré.

Classe de croiseur italien Andrea Doria. Après le

les Italiens ont été confrontés au problème de reconstruire leur marine. Au début, ils se sont concentrés sur les destroyers et les escortes légères et ont produit des conceptions très innovantes. Puis, au milieu des années 1950, ils se sont tournés vers l'utilisation d'hélicoptères anti-sous-marins embarqués. Des destroyers et des frégates équipés pour transporter un ou au plus deux petits hélicoptères, mais il serait beaucoup plus efficace d'en transporter un plus grand nombre, de sorte qu'une plus grande zone puisse être fouillée à la fois et pour permettre l'indisponibilité. Le résultat fut les deux navires de la classe Andrea Doria

Débarquement du Hawker Siddeley Harrier sur le pont de l'hélicoptère de l'Andrea Doria

Tubes lance-torpilles de 12,75 pouces comme anti-sous-marins à courte portée

armement de marine. Ils sont tous les deux très larges par rapport à leur longueur, ce qui leur donne une grande aire d'atterrissage pour leur taille, et ils sont

avec des stabilisants Gyrofin-Salmorraghi. sont une conception très sensée pour la guerre méditerranéenne, et l'idée a été bientôt copiée par d'autres pays. Le seul problème est le nombre limité d'hélicoptères qui peuvent être transportés, et les autres navires de ce type sont considérablement plus gros. Les Italiens se sont adaptés

ont également construit une version plus grande, Vittorio Veneto, qui exploite neuf hélicoptères à partir d'une coque de 2000 tonnes de plus grand déplacement.

Déplacement : 6 000 tonnes (standard), 7 500 tonnes de charge) Longueur : 149,3 m (489 ft 10 in) Largeur : 17,2 m (56 ft 4 in) Tirant d'eau : 5 m (16 ft 5 in) Machines : Turbines à vapeur à engrenages à 2 arbres , 60 000 shp = 30 nœuds Armement : 1 lanceur de missiles AA jumelé 8 canons AA de 76 mm (3 pouces) 6 tubes lance-torpilles de 32,75 pouces (deux triples) Avion : 4 hélicoptères Équipage : 478

conçu par Cesare Laurenti et construit par

FIAT-San Giorgio. Aucun d'entre eux n'a été achevé à temps pour prendre une part effective à la guerre. Le transfert

Il s'agissait d'un tout nouveau type de navire de guerre, conçu pour protéger un convoi contre les attaques aériennes et sous-marines. Ils ont reçu un lanceur de missiles antiaériens à moyenne portée Terrier à l'avant et huit canons entièrement automatiques de 3 pouces dans des tourelles simples disposées quatre de chaque côté de la superstructure au milieu des avions antiaériens.

à l'arrière du deuxième entonnoir un hangar pour les quatre hélicoptères, qui opèrent à partir d'une aire d'atterrissage de 30 m x 16 à l'arrière droit. Les hélicoptères sont deux paires d'hélicoptères anti-sous-marins AgustaBell 204B. Ceux-ci fonctionnent en tandem, un de chaque paire portant un sonar et l'autre portant deux torpilles anti-sous-marines Mk 44. Ils seront remplacés par des hélicoptères plus modernes, chacun pouvant emporter sonar et torpilles, doublant ainsi la force de frappe des navires. L'aire d'atterrissage d'Andrea Doria a également été utilisée en 1969 pour les essais d'atterrissage de l'avion britannique VTOL Harrier. A cette époque, l'est

années immédiatement avant la Première Guerre mondiale était parmi les meilleurs au monde. L'Amirauté britannique a commandé quatre sous-marins (la classe 'S') conçus par l'Italien Cesare Laurenti de la firme Clydeside de Scotts dans le cadre d'une tentative de

Cependant, l'industrie italienne de la construction navale était relativement petite et lorsque l'Italie déclara la guerre en mai 1915, elle avait encore très peu de sous-marins en service. Il y avait un besoin urgent d'opérer des sous-marins moyens et petits

Adriatique contre le principal ennemi de l'Italie, l'Autriche-Hongrie. L'Italie a donc immédiatement commencé la construction des petites classes 'F' et 'N', midget 'A'

La pénurie de sous-marins en Italie, mais la principale raison de leurs longs délais de construction était la pénurie d'acier.

Giacomo Nani Sebastiano Veniero

cuirassé Andrea Doria'm 1941. Entre avril 1937 et octobre 940, il a été entièrement reconstruit : une nouvelle poupe et une nouvelle proue ont été installées, les anciennes chaudières et machines ont été remplacées et une nouvelle superstructure a été ajoutée. Son armement principal a été grandement amélioré, les canons de 12 pouces étant alésés à 12,7 pouces, ce qui leur donne une plus grande portée avec un obus plus lourd. Les canons secondaires de 6 pouces ont été remplacés par 12 tourelles jumelées de 5,3 pouces au milieu du navire, et dix canons AA de 3,5 pouces ont été installés, bien que la protection du blindage n'ait pas été augmentée. Bien que maintenant pratiquement un nouveau cuirassé, il a vu peu d'action pendant la Seconde Guerre mondiale, et a ensuite été utilisé comme navire-école jusqu'en 1956 1

croiseur Caio Duilio, navire jumeau de l'Andrea Doria, en cours. L'armement antiaérien se compose d'un double Terrier et de huit canons automatiques, tandis que deux tubes lance-torpilles triples A/S et quatre hélicoptères Agusta Bell 204B sont fournis pour le travail anti-sous-marin.

Andrei Pervozvanni L'Italie produisait elle-même très peu d'acier et en importait la majeure partie de Grande-Bretagne. En 1917, la Grande-Bretagne elle-même manquait désespérément d'acier et ne pouvait épargner que très peu pour l'Italie, et tous les programmes de construction navale italiens en temps de guerre ont été sérieusement retardés. Les Andrea Provanas n'ont pas été un succès. Bien qu'ils se comparaient très favorablement à leurs contemporains étrangers à bien des égards, leur vitesse et leur endurance, à la fois en surface et en plongée, étaient bonnes, ils avaient un armement raisonnablement lourd et étaient très maniables, ils ne pouvaient plonger qu'à 38 m (125 pi), moins de la moitié la profondeur atteinte par leurs équivalents britanniques et allemands, ce qui les a rendus potentiellement beaucoup plus vulnérables aux anti-sous-marins ennemis

Ils ont eu des carrières de service relativement courtes. Sebastiano Veniero a été accidentellement percuté et coulé par le navire marchand italien Capena en août 1925. Agostino Barbarigo et Andrea Provanawe ont tous deux été mis au rebut en 1928. La section médiane d'Andrea Provana a été utilisée dans l'exposition de Turin marquant le dixième anniversaire de la fin du premier monde Guerre. Seul Giacomo Nani est resté en service. Il n'a finalement été mis au rebut qu'en août 1935. Déplacement : 748 tonnes (en surface), 907 tonnes (immergé) Longueur : 67,0 m (219 ft 8 in) Largeur : 5,9 m (19 ft 4 in) Tirant d'eau : 3,81 m (12 ft 6 in) Machines : diesels à 2 arbres, 2600 ch = 16 nœuds (surface) électrique 1400 shp = 9,8 nœuds (immergé) Armement : 2 3 pouces (76 mm) 6 17,7 pouces (45 cm) tubes lance-torpilles Équipage : 40

Classe de cuirassé russe Andrei Pervozvanni. Ces deux navires, Andrei Pervozvanni et Imperator Pavel I, ont été construits en 1903 pour la flotte russe de la Baltique. À l'époque, ils se comparaient favorablement aux cuirassés pré-Dreadnought des autres marines, avec leur armement secondaire lourd de canons jumeaux et simples de 8 pouces, mais au moment où ils ont été achevés en 1910, ils étaient complètement surclassés. Après le terrible

punition prise par les nouveaux cuirassés russes à la bataille de Tsushima, l'amirauté russe a apporté plusieurs modifications à la conception des deux navires en construction à Saint-Pétersbourg. De nombreux

Cuirassé pré-Dreadnought russe Andrei Pervozvanni en 1914, avec l'un-

les navires avaient sombré à Tsushima à cause de l'eau entrant dans de petits trous d'éclats et des sabords, de sorte que toute la longueur de la ligne de flottaison était blindée, mais les constructeurs russes sont allés trop loin en supprimant toutes les ouvertures, y compris les écoutillons (hublots). Cela en faisait des navires très désagréables et malsains. Les deux navires avaient la particularité d'avoir des mâts en treillis et de porter la tourelle arrière de 12 pouces très loin à l'arrière de la superstructure. Au cours de l'hiver 1916-17, les deux navires ont vu leurs mâts coupés, ceux de l'Imperator Pavel I étant au niveau des entonnoirs, tandis qu'Andrei Pervozvanni avait le sien coupé.

L'Andrei Pervozvanni était en réparation à Kronstadt en

échouage. Après quelques excursions en patrouille et en convoi, son moral s'est détérioré et plusieurs actes d'insubordination se sont produits. Elle a été reprise par les Soviétiques en octobre 1917 à Helsingfors (aujourd'hui Helsinki) et a été transférée à Kronstadt en avril 1918. Pendant le soulèvement des marins, elle a tiré sur les forts de Krasnaya Gorka et Sevaya Loda, et le 18 août 1919

Andrei Pervozvanni dans sa forme finale, après que les mâts aient été abattus l'hiver 1916/17. A noter l'absence de hublots dans le navire, supprimés par les constructeurs après l'expérience de Tsushima, et la position extrême arrière du canon arrière de 12 pouces

elle a été torpillée par les CMB britanniques. Il a coulé dans des eaux peu profondes et les Russes ont pu le relever en 1920, mais il était irréparable et a dû être mis au rebut à

Leningrad en 1922. L'Imperator Pavel / était à Cronstadt en août 1914 et a effectué plusieurs patrouilles dans la Baltique sans incident. En octobre 1915, il y eut un comportement de mutinerie parmi son équipage et une mutinerie pure et simple lorsque le tsar

Animoso a abdiqué, avec la mort de cinq officiers. Elle

Kerensky Revolufévrier 1917 et fut désarmé à Kronstadt. Bien que rebaptisé Respublika par les Soviétiques, il n'a pas été remis en service et a été démantelé après la guerre civile. est tombée

Déplacement : 17 400 tonnes (normal), 18 580 tonnes de charge) Longueur : 138,4 m (454 ft) pp Largeur : 2AA m (80 ft) Tirant d'eau : 8,2 m (27 ft) Machines : 2 arbres à triple expansion verticale, 17 000 ihp =18 nœuds Protection :8h-3i dans la ceinture 2J-1S dans les ponts, 8 dans les tourelles principales, 6 dans les tourelles secondaires Armement : 4 12-in (305-mm)/40 cal (2x2) 14 8-in (203-mm )/50 cal (4x2,6x1) 12 4,7 pouces (120 mm) (12x1) 4 47 mm (4x1) 8 mitrailleuses 3 18 pouces (46 cm) tubes lance-torpilles (immergés, 1 poupe, 2 faisceau) Équipage : 933 (plein

Avions français de reconnaissance, de chasse et de bombardement. Bien que peu connue, la famille d'avions Mureaux a joué un rôle important au cours des neuf premiers mois de la Seconde Guerre mondiale. et c'était le premier type d'avion allié à être abattu. Les Ateliers de Construction du Nord de la France (ANF) et des Mureaux, abrégés en Les Mureaux, ont fait voler en 1930 un prototype à ailes parasol désigné 110. Cet avion de reconnaissance dépassait les 10 000 (33 000 ft) avec

Les Mureaux 117R2 avions de reconnaissance français étaient similaires

tion en 1934, environ 52 étant fournis à la

FAir, ainsi que quatre 114 chasseurs de nuit avec phares d'atterrissage et autres équipements spéciaux. Le moteur standard pour presque toutes les versions était le V-12 refroidi par eau HS 12YCrs de 860 ch. En 1938, la plupart des 113 unités servaient comme forces de chasse biplace, généralement armées de cinq mitrailleuses 7.51934. 120 autres avions ont été livrés en tant que bombardiers de reconnaissance 115R2 ou 1 15R2B2, avec un radiateur frontal bluff et souvent un canon de 20 mm tirant à travers le moyeu de l'hélice. Certains avaient un montage arrière double de 7,5 mm et tous pouvaient transporter 200 à 300 kg (440 à 660 lb) de bombes. La première victime alliée de la guerre était un 1 15R2 de 553 abattu par un Bf 109E le 8 septembre 1939. Avant la plupart des 115, il y avait le 114 117R2, avec un nez pointu et divers arrangements de mitrailleuses, d'appareils photo et de bombes légères. . Environ 150 Les Mureaux étaient en service de première ligne en 1940. et presque tous ont été détruits.

(117R2B2) Envergure : 15,4 m (50 pi 6^ in) LongueurAO.O (32 pi 11 in) Poids brut : 2884 kg (6359 lb) Vitesse maximale : 327 km/h (203 mph)

Classe de destroyer italien Animoso. Dans la période avant

les constructeurs navals italiens de la Première Guerre mondiale étaient fortement dépendants de l'industrie de la construction navale britannique. Certains constructeurs navals italiens appartenaient à des entreprises britanniques, d'autres utilisaient des conceptions britanniques.La plupart des destroyers Pattison étaient basés sur des conceptions de la firme britannique Thornycroft. En 1912, les Italiens construisaient généralement des destroyers selon leurs propres conceptions, mais ils étaient encore fortement influencés par la Grande-Bretagne. En février et mars de la même année, l'Orlando lança deux destroyers à trois cheminées, l'Ardito et l'Ardente, selon leur propre conception. Ceux-ci ont été suivis en avril et mai par deux destroyers à deux cheminées fonctionnant au mazout sur un modèle Pattison, modifié par Orlando, qui avaient le même armement mais une vitesse d'essai plus élevée et une endurance inférieure à la classe Animoso.

Avec l'Ardito et l'Ardente, ils forment la division des destroyers de la bataille de Tarente. Au moment où l'Italie déclara la guerre en mai 1915, l'Animoso et l'Audace faisaient toujours partie de la 1ère division de destroyers, mais ils étaient maintenant basés à Brindisi avec le 2e escadron de combat. les

Animoso Ils passèrent tous les deux la première partie de la guerre dans le sud de l'Adriatique et dans la mer Ionienne, escortant les cuirassés italiens lors de leurs rares aventures en mer, et passant le reste de leur temps à escorter des navires marchands. C'est dans l'exercice de cette dernière fonction qu'Audace entre en collision de nuit avec le navire marchand Brasile en août 1916.

En 1936, l'Italie avait mis en place les quatre destroyers d'escorte de la classe Orsa. Il s'agissait essentiellement de petits destroyers, dotés d'un bon armement anti-sous-marin et sans torpilles, et ressemblaient quelque peu à la classe britannique Kingfisher. Cette conception a été répétée, avec une légère

améliorations, comme la classe Animoso.

Destroyer Division, était basée à Venise, où elle a passé la première partie de 1918, terminant la guerre dans le cadre du 4e Destroyer 1er

Animoso a été réaménagé en 1918. Son armement d'origine a été remplacé. Il était équipé d'un nouvel armement principal de cinq canons de 102 mm et d'un armement secondaire de deux canons AA de 40 mm et de deux mitrailleuses de 6,5 mm. Son armement de torpilles restait le même et il était équipé pour transporter dix mines.

et les hommes et sa vitesse de mer effective était tombée à moins de 27 nœuds. Elle ne dura pas longtemps sous cette nouvelle apparence. Elle a été jetée en avril 1923.

Cylindrée 0,745 tonnes (standard) 830 tonnes

16 000 shp = 36 nœuds Armement : 1 4,7 pouces (120 mm) 2 3 pouces (76 mm) 2 tubes lance-torpilles 17,7 pouces (45 cm) Équipage : 69

les principaux navires de guerre et sous-marins de la marine ont très mal fonctionné pendant la Seconde Guerre mondiale, principalement en raison des échecs des politiciens italiens et de la classe d'escorte navale italienne.

commandants. Cependant, les escortes de convois italiens et les embarcations légères ont eu beaucoup de succès. Malheureusement, les programmes de construction navale italiens d'avant-guerre s'étaient concentrés sur les grands navires de guerre, de sorte qu'au moment de la guerre, il y avait une grande pénurie d'escortes de convois, voire de tous types de navires anti-sous-marins. Le succès des unités aériennes et navales britanniques, opérant principalement à partir de Malte, signifiait que des escortes étaient nécessaires de toute urgence pour protéger les routes d'approvisionnement nord-africaines.

tous les navires de guerre italiens, ils étaient porteurs de mines et, contrairement aux Orsas, ils étaient équipés de tubes lance-torpilles afin qu'ils aient une certaine chance de se défendre contre les navires de surface ennemis. Ils ont eu une courte carrière dans la marine italienne. Six ont été coulés avant la capitulation italienne de septembre 1943 : Ciclone et Uragano par des mines, Ardente par collision avec les destroyers italiens Grecale, Groppo et Monsone par les bombardements alliés, et Tifone a été sabordé en Tunisie lors de l'évacuation en mai 1943. Il avait été touché et si gravement handicapée qu'elle ne put s'embarquer pour l'Italie. Deux Ghibli et Impetuoso ont été sabordés en septembre 1943. Ghibli a été récupéré par les Allemands et remorqué à Gênes pour

Il y avait un certain nombre de variations par rapport à la conception de base. Animoso, Ghibli, Impavido, Indomito, Intrepido et Monsone avaient trois canons de 3,9 pouces au lieu de deux, et le déplacement standard variait de 1 100 à 1 200 tonnes.

Ceux-ci n'ont jamais été achevés, et elle a été sabordée à nouveau par les Allemands en

réduire le poids et les grands mâts retirés je

Le gaillard d'avant Annapolis de 4 pouces et un banc de tubes lance-torpilles (déplacés vers la ligne centrale) sont restés de l'original

composé de deux racks et quatre grenades sous-marines

Hérisson sur le gaillard d'avant. De plus, un certain nombre de canons AA à courte portée ont été installés et le canon américain de 3 pouces a été remplacé par un canon britannique du même calibre. Annapolis a été converti en une escorte à longue portée par le retrait de sa chaudière et de son entonnoir pour fournir de l'espace pour un rangement supplémentaire de mazout. Annapolis. Columbia, Niagara et St Clair ont été mis en service dans le Canadian en septembre 1940 et le reste dans la Royal Navy entre septembre et

avec le Georgetown peu après

Le Hamilton a été endommagé en

L'Ardito, l'Impavido et l'Intrepido ont tous été coulés en 1944 alors qu'ils étaient exploités par les Allemands. L'Ardito a été coulé par des VTT britanniques, l'Impavido par une mine et l'Intrepido par un sous-marin britannique. Les survivants ont tous été transférés en Yougoslavie ou en URSS après la guerre. Aliseo et Indomito sont allés en Yougoslavie, et ont été rebaptisés respectivement Biokovo et Triglav : ils sont restés en service dans les années 1970. Animoso. Ardimentoso et Fortunale sont allés en Russie et ont tous été jetés en 1960.

cibles, bien que Newport soit revenu aux devoirs d'escorte pendant les trois premiers mois de 1943. La plupart des autres de la classe sont devenus des navires d'entraînement ou ont été placés en réserve pendant 1943-45. En juillet/août 1944, le

Déplacement : 1200 tonnes (standard), 1700 tonnes de charge) Longueur : 89,5 m (293 ft 1 in) Largeur : 9,8 m (32 ft 2 in) Tirant d'eau : 3,5 m (11 ft 6 in) Machines : vapeur à engrenages à 2 arbres turbines, 16 000 shp = 26 nœuds Armement : 2 3,9 pouces (99,05 mm) 12 20 mm 6 lanceurs de grenades sous-marines 20 mines 4 17,7 pouces (45 cm) tubes lance-torpilles Équipage : 180 (plein

Trois des navires de la RN étaient pilotés par les Norvégiens St Albans (jusqu'en 1943). Newport (jusqu'en 1942) et Bath. Ce dernier navire a été torpillé et coulé par le U 204 au sud-ouest de l'Irlande le 19 août 1941. Le seul autre navire de la classe à être perdu était le Brighton qui a été torpillé et coulé par le U 101 au sud de l'Irlande le 18 octobre 1941. Comme de nouveaux navires d'escorte ont été mis en service, la classe Annapolis a été progressivement retirée du service actif, en partie parce que leurs équipages étaient nécessaires pour les nouveaux navires. En 1942 Newport et Newmarket et en 1944 Annapolis et Newark sont devenus des avions

avec un canon de 4 pouces et un hérisson sur le gaillard d'avant

échoué et a de nouveau été gravement endommagé. À ce stade, la RN a remis le navire aux autorités canadiennes et après d'autres réparations, elle a rejoint la MRC en juin 1941. À des dates ultérieures, Georgetown, Roxburgh et St Albans

Georgetown, Roxburgh et St Albans ont été rebaptisés respectivement Zhostky, Doblestni et Dostoyni. Le premier navire a été rendu en 1952 et les deux autres en 1949, et tous ont été démolis peu de temps après. Leurs sister-ships avaient été vendus à la ferraille entre 1945 et 1947, bien que destinés à la Russie, étant

Annapolis (ex-USS Mackenzie), Newark (ex Ringgold). Newmarket (ex-USS Robinson). St Clair (ex-USS Williams) construit par Union Iron Works, San Francisco. Bath (ex-USS Hopewell). Charlestown (exUSS Abbot). Columbia (ex-USS Haraden). St Albans (ex-USS Thomas), St Mary's (exUSS Doran, ex-Bagley) Newport News. Brighton (ex-USS Cowell), Georgetown (exUSS Maddox). Hamilton (ex-USS Kalk. ex-Rodgers). Newport (ex-USS Sigourney), Niagara (ex-USS Thatcher). Roxburgh (exUSS Foote) Fore River Yard, Quincy. Voir aussi Classe Wickes.

Classe de destroyer britannique. Ces 15 navires faisaient partie du groupe de 50 destroyers donnés à la Grande-Bretagne par l'accord de prêt/bail. Ils étaient anciens, ayant été à l'origine mis en service dans la marine américaine en 1918-19, mais étaient parfaitement adaptés à la

travail de convoi auquel ils étaient employés. Lorsqu'ils ont été pris en charge, ils étaient armés comme des destroyers de flotte, mais ont été rapidement modifiés pour les rendre aptes au service d'escorte de l'Atlantique. Pour réduire le poids supérieur et permettre un armement anti-sous-marin supplémentaire, les trois entonnoirs arrière ont été coupés et le mât principal et les deux tubes lance-torpilles triples ont été retirés. Pour faire plus de place à l'armement à charge sous-marine, le canon AA de 3 pouces sur la plage arrière a été déplacé vers la superstructure arrière où il a remplacé le canon arrière de 4 pouces. Plus tard, l'armement a été encore modifié pour permettre encore plus d'ajouts aux armes anti-sous-marines. Finalement, seul le

Déplacement : 1200 tonnes (pleine charge) Longueur : 95,8 (314 pi 3 po) oa Largeur : 9,8 m (31 pi 9 po) Tirant d'eau : 2,95 m (9 pi 9 po) normal Machinerie : turbines à engrenages à 2 arbres, 27 000 shp (26 000 dans les navires Newport News) = 35 nœuds Armement (lors du transfert) : 4 4 pouces (102 mm) (4x1) 1 3 pouces (76 mm) AA 3 0,5 pouces mitrailleuses 12 21 pouces (53 -cm) tubes lance-torpilles (4x3) Équipage : 145

HMS Georgetown. Notez les mortiers de grenade sous-marine et les racks sur le pont arrière remplaçant les tubes lance-torpilles arrière, et le 12pdr britannique à l'arrière remplaçant le 3 pouces américain d'origine

Annapolis Annapolis classe d'escorte de destroyers canadiens. Le succès des destroyers d'escorte de la classe 5/ Laurent (DDE) construits entre 1950 et 1957 a mené à la construction de sept classes Restigouche, quatre classes Mackenzie et enfin deux classes Annapolis. Tous ont la même coque de base que le 5/ Laurent d'origine mais chacun représente un changement important dans l'armement et le rôle. La différence la plus importante dans la classe Annapolis est la fourniture d'un hangar pour un hélicoptère anti-sous-marin CHSS-2 Sikorsky Sea King, la première fois que cette grande machine a été prise en mer dans un navire de la taille d'une frégate. Cela a nécessité un entonnoir fendu et le sacrifice d'un mortier de charge de profondeur « Limbo ». En guise de compensation supplémentaire pour le poids supérieur, le support de canon plus léger de modèle américain 3-in/50 cal Mk 22 a été choisi à la place de la tourelle britannique 3-in/70 cal Mk 6 utilisée dans les Mackenzie^ et Restigouches. Pour les distinguer, ils ont été reclassés en DDH au lieu de

le secret de la capacité de la classe Annapolis Sea King est le « piège à ours »

dispositif. Ce dispositif de halage automatique attache l'hélicoptère et le treuil jusqu'au pont, avec une tension automatique pour compenser le roulis du navire. Le Beartrap fait également entrer le Sea King dans le hangar. Entre 1960 et 1966, les six classes St Laurent restantes ont été reconstruites selon des principes similaires et ont également été reclassées en tant que DDH.

Trois radars sont embarqués, l'USNpattern Sylvania SPS-10 pour la recherche de surface en tête de mât, et l'alerte aérienne SPS-12, avec son antenne parabolique sur une plate-forme inférieure.

L'escorte anti-sous-marine canadienne d'Annapolis transporte un mortier de 3 pouces à l'arrière et une paire de CHSS-2 (Sikorsky S-61) Sea King. torpillé par le torpilleur turc Demir Hissar alors qu'il était ancré au large de l'île de Chustan. Heureusement, la torpille l'a touché dans la cale avant, qui était pleine de bois, et elle est restée à flot. Il a été emmené à Mudros et échoué le 6 avril, réparé par l'équipage du navire de maintenance Reliance et renfloué le 12 mai. Les réparations ont été achevées à Alexandrie entre mai et juin 1915. En août 1915, il a été mis en service dans la Royal Navy et son le nom a été changé en Anne en même temps qu'elle a été équipée d'un

Système de contrôle de tir X-Band Mk 63. Trois sonars sont embarqués, un monté sur coque, un placé dans l'hélicoptère et un ensemble à profondeur variable (VDS) placé à l'arrière.

Déplacement : 2400 tonnes (standard), 3000 (plein m (371 ft0in)oa Largeur : 12,8 in) Tirant d'eau : 4,4 m (14 ft 5 in) m (42 ft Machines : turbines à vapeur à engrenages à 2 arbres, 30 000 shp = 28 nœuds Armement : 2 3 pouces (76 mm)/50 cal (1x2) 1 mortier Limbo triple charge de profondeur 6 Mk 32 12,75 pouces (32,4 cm) tubes lance-torpilles (2x3) Équipage : 246 hommes de charge) Longueur : 113,1

d'un canon de 12 livres et d'une mitrailleuse. Elle a opéré de Port-Saïd et dans la Mer Rouge jusqu'en août 1917 quand elle a été désarmée. Elle a hissé le pavillon rouge et a servi de navire-magasin jusqu'en janvier 1918, puis de charbonnier de la flotte jusqu'en janvier 1919. Elle a été vendue en 1922 et a continué son

carrière de navire marchand jusqu'à ce qu'elle

Déplacement : 7000 tonnes (367

Longueur : 111,86 m 6 po) Tirant d'eau : 4,18

(13 ft 9 in) Machinerie : Moteur à vapeur à arbre unique, triple expansion = 10 nœuds Armement : 1 12-pdr 1 mitrailleuse Maxim Aéronefs : 2 sea-

Porte-hydravions britannique. Ce navire

Bremerhaven et lancé en août 1914, il était à Port-Saïd et a été saisi par les Britanniques peu de temps après le déclenchement de la guerre. Elle a ensuite été équipée pour transporter deux hydravions, et en janvier 1915 a hissé le pavillon rouge et a commencé à opérer dans l'est de la Méditerranée avec une mer mixte

série de chars. La société Ansaldo de a commencé à développer des chars pour l'italien

Hongrie. Bulgarie et San Salvador. en Éthiopie et pendant la guerre civile espagnole. Dans la campagne éthiopienne, ils n'ont eu aucune opposition et se sont avérés utiles, mais en Espagne, ils n'étaient pas de taille face au Brésil,

les pistolets ont un scanner monté

le début des années 1930. Le premier modèle à entrer en service a été approuvé en 1933 sous le nom de Carro Veloce 33 ou CV/33. Cela devait beaucoup aux conceptions britanniques Carden-Loyd et était un modèle léger sans tourelle armé d'une seule mitrailleuse et d'un équipage de deux hommes. Il a été légèrement amélioré en 1935 par l'installation de deux mitrailleuses, et le châssis a également été utilisé pour la construction de chars lance-flammes et ponts, bien que peu d'entre eux aient été fabriqués. Des numéros ont été vendus à l'Autriche, du CV/33

les chars soviétiques utilisés par les forces républicaines et leurs échecs au combat étaient responsables d'un certain nombre de fausses conclusions sur la valeur du blindage au combat.

Pendant ce temps, le développement d'un nouveau char avait commencé en 1935. Le premier modèle, plus ou moins un CV/33 agrandi, a été refusé, mais le second, qui est entré en service en 1939 sous le nom de Carro Armata 11 (CA/11), a été une amélioration considérable dans la mesure où il avait une tourelle tournante, mais pour une raison inconnue, le concepteur a choisi de placer le 37gun dans la caisse et n'a occupé la tourelle qu'avec une mitrailleuse. De plus, le char n'était pas assez puissant et lent, et seulement 70 exemplaires environ furent construits. En 1941, un nouveau design est apparu, le CA/13,

qui a déplacé l'armement principal d'un canon à grande vitesse de 47 mm jusqu'à la tourelle, et a placé un support de mitrailleuse double dans le corps. Sinon, ce n'était rien de plus qu'un CA/11 amélioré. et bien que le moteur ait été augmenté en puissance, le poids du réservoir avait également augmenté et le résultat net

était encore lent. Malgré avoir formé le pilier des unités dans le désert en 1941

La conception suivante était le CA/42. Ce n'était guère plus que le CA/13 avec un blindage plus lourd à l'avant, une modification qui n'a rien fait pour améliorer le rapport poids/puissance et qui a donc abouti à un char encore plus lent que le CA/13. Le dernier modèle à apparaître était le P/40, qui semble avoir été influencé par les modèles allemands PzKpfw II et III. Cela avait commencé en 1939 et était une bonne conception pour monter un canon de 75 mm. mais les retards de conception et de développement étaient si longs que la production des modèles f n'apparut qu'en 1943, date à laquelle l'armée italienne n'en avait plus besoin. La production de chars italiens a été assaillie par une pénurie de matières premières et des installations de production limitées, mais même en tenant compte de cela, la qualité des chars laissait beaucoup à désirer. Il semble qu'il y ait eu une fixation sur la quantité plutôt que sur la qualité à l'époque d'avant-guerre, ce qui a conduit à la production d'un grand nombre de CV/33 relativement sans valeur au détriment du développement d'un char moyen vraiment utilisable. Ansaldo a fait de son mieux

pourrait dans les limites des lignes directrices qui leur ont été fixées, et le blâme semble être imputé aux planificateurs de l'armée italienne pour n'avoir pas compris la direction dans laquelle la conception des chars

Anson L'Anson faisait partie de la classe King George V construite dans le cadre du programme de 1937. Elle était

Cuirassé britannique. cinq navires de la

CA/11 (ci-dessous) avec armement principal dans la tourelle et qui est apparu trop tard pour être utile

la conception finale, le P/40 (/e/f),

ont été nommés Jellicoe d'après

Amiral de la Première Guerre mondiale, mais le nom a été changé avant son lancement. Mis en chantier le 20 juillet 1937, au chantier naval de Wallsend-onTyne de Swan Hunter et Wigham Richardson, il a été lancé le 24 février 1940. Sa construction a été suspendue pendant trois mois en mai 1940 en raison de la nécessité de concentrer les installations de construction navale sur plus besoins urgents et comme retards de la première

a continué à l'affecter qu'elle n'a pas terminé jusqu'au 22 juin 1942. Pendant sa construction, certaines améliorations ont été incorporées dans sa structure de coque et ses accessoires à la suite de l'expérience de la guerre et de la perte de son navire jumeau Prince of Wales. À la fin, il a rejoint la Home Fleet et est devenu le vaisseau amiral du vice-amiral Sir Bruce Fraser (sous-commandant. Home Fleet). En juin 1943, il est devenu le vaisseau amiral du vice-amiral Sir Henry Moore qui a pris la relève lorsque l'amiral Fraser est devenu C-in-C un aménagement de la nature moins drastique.

Flotte domestique. Entre septembre 1942 et mai 1944, elle a fourni une couverture éloignée

convois russes et à plusieurs reprises couvert des raids aéronavals sur le Norwegian

Entre juillet 1944 et mars 1945, il était Devonport en préparation pour aller dans le Pacifique. Les modifications les plus importantes apportées au cours de ce radoub ont été la suppression

de la catapulte de l'avion au milieu du navire et de son équipement associé, et le remplacement de ses directeurs grand angle/petit angle Mk IV par le Mk VI (elle était le seul cuirassé à porter ce modèle), la portée rapprochée a également été considérablement augmentée. Il arrive dans le Pacifique en juillet 1945 où il devient navire amiral de la 1ère bataille

Anson Squadron de la British Pacific Fleet, mais la guerre s'est terminée avant qu'elle ne soit impliquée dans des opérations majeures. Elle était présente à la réoccupation de Hong Kong en août et à la capitulation japonaise dans la baie de Tokyo en septembre. A la fin de la guerre, elle

monté un armement AA à courte portée de 88 pompons 2pdr. 8 canons de 40 mm et 65 de 20 mm contre 48 canons de 2 pièces et 18 de 20 mm au moment de son achèvement. Il a servi le reste de sa carrière active en tant que navire-école pour les marins avant d'être mis en réserve en 1949 et a finalement été vendu à la ferraille en 1957. Voir King George V pour les spécifications.

Anson, l'une des premières classes de cuirassés britanniques à avoir quatre tourelles principales, en 1946 (en bas) et en 1948 (en bas) au cours de sa carrière d'après-guerre en tant que navire amiral de l'Escadron d'entraînement

Anzio Annie Anson Avro Avion multirôle britannique.

Annie' était célèbre comme l'avion le plus doux et le plus inoffensif au monde, utilisé par presque tous les services militaires du côté allié comme un

Contrairement à l'avion de ligne aux fenêtres ovales qu'il avait tout au long de la cabine spacieuse, des moteurs Armstrong Siddeley Cheetah VI entraînant des hélices bipales à pas fixe et de nombreux équipements militaires, notamment une mitrailleuse Vickers fixe pour le pilote et un Lewis

bonne à tout faire. Pourtant, lorsqu'il est entré en service dans le RAF Coastal Command en 1936, il était considéré comme un «navire chaud» et était non seulement le jumeau le plus rapide, mais aussi le premier monoplan à train d'atterrissage rétractable à atteindre l'utilitaire

la version militaire d'un transport civil établi, construit au début de 1935 pour la reconnaissance côtière.

Des bombes de 45 kg (100 lb) et huit de 9 kg (20 lb) pouvaient être transportées dans la section centrale, et l'équipage de quatre personnes était complété par un navigateur / bombardier et un opérateur sans fil. La cellule simple était de construction mixte, l'aile épaisse (à l'origine Hapless) était en bois et le reste était presque entièrement en tube d'acier soudé avec revêtement en tissu.

Anzio Annie surnom américain

« Anzio Express ».« Anzio Annie » a été caché dans un tunnel ferroviaire près de Colli Albani et n'a émergé que brièvement pour tirer quelques coups à la fois avant de retourner dans son antre. Comme il n'a jamais été endommagé par les tirs de contrebatterie alliés ou les attaques aériennes, et le bruit de ses obus de 563 livres passant au-dessus de lui est devenu un son familier pour les troupes dans la tête de pont. Il a ensuite été capturé par l'armée américaine près de

développement du transport commercial Avro 652. Un total de 1 1 020 Ansons ont été produits

Cheetah IX, et en 1940 engagé dans le combat avec extra même un Hispano de 20 mm dans une rencontre exceptionnelle a pris

de nombreux pistolets à faisceau Ansons et le sol.

'Anzio Annie', le canon à rail allemand de 28 cm utilisé pour bombarder la tête de pont d'Anzio en 1944

lieu en juin 1940, lorsqu'une formation de trois personnes est attaquée par neuf Bf 109E. Les Ansons abattirent deux Messerschmitt et chassèrent les autres, plusieurs d'entre eux endommagés. En 1941, la plupart des Ansons étaient utilisés comme entraîneurs et pour de nombreuses autres tâches. En tant que jumeau de base pour le Commonwealth Air Training Plan, les cellules de construction britannique étaient équipées de moteurs radiaux Jacobs ou Wright pour devenir les Mks III et IV canadiens. La construction canadienne

et VI avaient une structure complètement différente et des moteurs Pratt & Whitney Wasp Junior, et en 1943, la production britannique et les conversions Mk I produisaient des Mks X, XI et XII avec un fuselage plus spacieux de forme différente avec des fenêtres séparées, des capots lisses et des volets hydrauliques et un train d'atterrissage , remplaçant l'ancien train d'atterrissage manuel. La production totale lorsque l'Anson fut finalement mise à la retraite en juin 1968. 1 1

Envergure : 17,22 m (56 ft 6 in) Longueur : 12,88 in) Poids brut : 3 629 kg (8 000 lb) Vitesse maximale : 303 km/h (188 mph)

Avions soviétiques Voir MDR-2, Pe-8, R-3, R-6, SB-2, TBI, TB-3, Tu-1-4

Aoba Civitavecchia, emmenée en Amérique et exposée au Aberdeen Proving Ground

Classe de croiseur japonais Aoba. L'Aoba et le Kinugasa faisaient partie des huit croiseurs du programme de renforcement de 1923 conçus dans les limites du traité naval de Washington. Les deux ont été établis en 1924, lancés en 1926 et achevés en 1927. Il s'agissait de versions améliorées de la classe Furutaka, du même programme, et représentaient le plus petit type de croiseur du Traité ne disposant que de six canons de 8 pouces par rapport aux huit ou Leur principale amélioration sur les dix. La classe Furutaka était l'équipement de la principale

armement en tourelles jumelées au lieu de tourelles simples. Ils ont également monté des canons antiaériens de 4,7 pouces au lieu de 3 pouces et la catapulte de l'avion a été montée à l'arrière au lieu de l'avant du grand mât. Ils étaient néanmoins très similaires à la classe précédente et lorsque les Furutakas ont été réarmés avec des tourelles jumelles de 8 pouces, il n'y avait pratiquement aucune différence importante entre eux. Comme les Furutakas, ils transportaient un armement de torpilles inhabituel de 12 tubes fixes de 24 pouces montés sur le pont principal. Entre 1938 et 1940, ils sont pris en main pour un grand carénage. Des renflements ont été installés, augmentant le faisceau à 7,6 (57 pi 9 po) et le déplacement à 9 000 tonnes, entraînant une perte de vitesse d'un nœud. L'armement a été augmenté par l'ajout de quatre supports de canons jumeaux de 25 mm et de deux supports de canons jumeaux de 13 mm et les tubes lance-torpilles fixes ont été retirés et remplacés par deux supports rotatifs quadruples de 24 pouces sur le pont supérieur. L'armement de l'Aoba a été encore augmenté pendant la guerre et il a finalement porté environ 40 canons de 25 mm. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les deux navires faisaient partie du 6e escadron de croiseurs. Entre décembre 1941 et mai 1942, ils ont couvert plusieurs débarquements sur les îles du Pacifique et, en août 1942, ils sont devenus impliqués dans la bataille de Guadalcanal. Le 9 août, avec quatre autres croiseurs et un destroyer, ils participent à la bataille de l'île de Savo. Au cours de cette action, les croiseurs américains Quincy, Vincennes et Astoria et le croiseur australien Canberra ont été coulés, tandis que du côté japonais, le Kinugasa et un autre croiseur ont été légèrement endommagés. Le 9 octobre, l'Aoba et

Déplacement : 8300 tonnes (standard) 184,48

Kinugasa a tenté de bombarder Guadalcanal ont été interceptés par les croiseurs américains Helena et Salt Lake City. L'Aoba a été lourdement endommagé, touché par plus de 40 obus et incendié. Elle a survécu, cependant, et mais

Trois jours plus tard, le 14 octobre, le Kinugasa est coulé au large de Guadalcanal par des avions de l'île et du porte-avions Enterprise. L'Aoba ne réapparut qu'en 1944 quand, après un bref raid maritime dans l'océan Indien en mars, il couvrit une tentative de renforcement de l'île de Biak en mai et juin. Le 23 octobre 1944, il est torpillé par le sous-marin américain

escorter quatre transports rapides

de Manille à Ormoc. Elle a survécu et est retournée au Japon pour des réparations. Le 28 juillet 1945, il est bombardé et coulé dans le port, par des avions porteurs de la 3e flotte américaine. Aoba, construit par Mitsubishi à Nagasaki. Kinugasa, construit par Kawasaki à Kobe.

Tirant d'eau : 7,76 m (turbines à vapeur à engrenages 18 ft 9 arbres, 102 000 shp = 34. nœuds Armement : 6 8-in (203-mm) (3x2) 4 4,7-in

réduisant ceux-ci, 76 canons automoteurs M7 de 105 mm, qui avaient été retirés des trois régiments de campagne de la 3 Division du Canada

(120 mm) (4x1) 12 tubes lance-torpilles de 24 pouces (61 cm) (12x1 fixés par paires) Avion : 2 Équipage : 604

d'armure soudée sur l'espace

avaient leurs canons retirés et une plaque dans la coque

L'unité d'atelier qui a effectué cette conversion était connue sous le nom de code front.

'Kangaroo' et par extension les véhicules

Véhicule blindé de transport de troupes. Le véhicule blindé de transport de troupes est né pendant la Seconde Guerre mondiale avec la reconnaissance tardive du fait que si les chars peuvent prendre un objectif, des fantassins au sol sont nécessaires pour le garder. Pour mettre ces fantassins en position, sur un terrain balayé par les balles et à la même vitesse que les chars, l'APC a dû

l'idée de fournir à l'infanterie des moyens de transport protégés a été caressée par diverses armées, mais les premiers à la prendre au sérieux furent les Allemands, avec leurs porte-avions semi-chenillés

un porteur semi-chenillé en grand

et à la fin de la guerre, chaque bataillon d'infanterie d'une division blindée américaine disposait de 62 half-tracks, suffisants pour déplacer toute la force de l'infanterie. L'APC entièrement suivi a commencé comme un expédient sur le terrain. En 1944, le 2e Corps canadien se préparait à l'opération Totalize, le

Faisceau : 15,85 m (52 ​​pi) in) signifie Machines : 4-

est devenu « kangourous ». Ils ont été utilisés le 7 août 1944 pour transporter les troupes de la 2 Division canadienne vers leurs objectifs, et ils ont fait leurs preuves à tel point qu'à la fin de l'année, les armées britannique et canadienne avaient formé des régiments de porte-avions blindés. Après avoir ainsi démontré le principe, l'idée a fait son chemin et une variété de chars obsolètes ont été cannibalisés pour fabriquer des APC en quelque sorte. Leur principal inconvénient était le manque d'espace intérieur, tandis que d'autres défauts comprenaient l'incapacité des occupants à utiliser leurs armes personnelles à l'intérieur et la nécessité pour eux de descendre de cheval en escaladant les côtés, ce qui les rendait très vulnérables à un moment critique. . À la fin de la guerre, l'armée américaine avait développé le véhicule utilitaire M39, qui à son tour a engendré un certain nombre de «taxis de troupes» similaires, culminant dans le M59. Les vertus de ces véhicules ont été accentuées en 1959 lorsque, lors des essais nucléaires au Nevada, il a été démontré que les APC pouvaient fonctionner en toute sécurité dans un environnement de retombées et de rayonnement. Par ça

Les APC progressent dans le nord de la France

transporteurs, ils se sont rapidement déplacés vers des véhicules mieux armés dont les occupants

chemin vers le véhicule mécanisé MICV InfanCombat et parfois la ligne

vient un changement de titre changement de philosophie l'APC

distinguer les deux devient flou. L'APC « pur » est caractérisé par le 1 13 américain, le FV432 britannique et le BTR50PK soviétique. Ce sont toutes des caisses blindées sur chenilles, armées d'une mitrailleuse lourde et capables de transporter jusqu'à 11 hommes en plus du conducteur et du commandant. Tous ont un certain degré de capacité amphibie, bien que le véhicule soviétique soit meilleur que les autres à cet égard car il est dérivé du châssis du char amphibie PT-76 et est équipé d'unités de propulsion spécialisées par jet d'eau. d'épaisseur et l'armure est d'environ 10-12 occupants sont protégés contre l'environnement (nucléaire, bactériologique et chimique). Mais une fois à l'intérieur, les troupes n'ont aucun moyen de combattre, ce ne sont que des transporteurs. L'étape suivante dans la progression vers MICV est venue avec l'adoption d'un armement plus lourd pour le transporteur lui-même et la fourniture de moyens pour permettre aux occupants de se battre. Les

L'APC moyen Sdkfz 251/1 Schutzenpanzerwagen, un half-track allemand de base de la Seconde Guerre mondiale, était armé de deux MG 34 de 7,92 mm et transportait une section de dix fantassins au moment où l'APC était devenu un véhicule entièrement couvert avec entrée et sortie. via une porte à rampe à l'arrière de la carrosserie. Les Allemands, et les Européens en général, ont des opinions différentes sur la tâche d'un APC, largement dérivées de leurs expériences sur le front de l'Est en 1942-45. À leur avis, de simples

n'est pas suffisant, les troupes dans le doivent être capables de combattre à partir du véhicule, en utilisant sa protection et sa mobilité pour compléter leur puissance de feu. À la suite de ce raisonnement, la Bundeswehr s'est orientée vers un type de véhicule plus offensif. Les Soviétiques ont également adopté ce point de vue, et bien que

Transporteur de personnel américain M9, tel qu'utilisé dans le service israélien en 1949, armé d'une mitrailleuse allemande MG 42. Le M9 faisait partie d'une série de véhicules blindés semi-chenillés américains produits par Autocar, Diamond T, White et International Harvester. Les conceptions étaient fondamentalement similaires, pouvant accueillir de six à 13 fantassins et, comme le

pistes qui ont inspiré leur développement, équipées d'une variété de lumière et médium

fusils, mortiers et mitrailleuses

L'APC Ml 13A1 est un bon examen. Un canon télécommandé de 20 mm est monté sur le toit du véhicule, d'où il peut être tiré de l'intérieur au moyen de dispositifs de visée spéciaux.

quant à présenter des faces inclinées pour attaquer au lieu de >* des faces verticales, et des ports ont été fournis dans le corps pour que les troupes à l'intérieur puissent tirer

véhicule est le 'Marder' ouest-allemand qui transporte un Rheinmetall similaire de 20 mm

Canon télécommandé Rh202 dans une capsule blindée au-dessus de la tourelle, avec une mitrailleuse de 7,92 mm commandée de la même manière. Les deux peuvent être utilisés contre des cibles terrestres ou aériennes. L'équipage se compose d'un commandant, d'un chauffeur et de deux artilleurs, tandis que six troupes de combat montent dans le corps du véhicule et peuvent tirer leur personnel

puissance de feu améliorée, cependant, les APC. L'armement supplémentaire assure simplement leur survie en route vers l'objectif. Mais lorsque l'armement est augmenté au point où l'APC peut chercher des ennuis et avoir une chance raisonnable de survie, alors nous sommes dans le

de cette classe à apparaître était le qui a été révélé en novembre 1967. Entièrement chenillé, amphibie, portant un canon de 76 mm et un lanceur de missiles antichars Sagger sur une tourelle rotative, et avec de la place pour une infanterie de huit hommes

432, représenté ici avec une mitrailleuse de 7,62 mm,

véhicule assurant la protection des détachements d'infanterie

unité d'infanterie motorisée en manoeuvre en 1966

Vitesse sur route (km/h/mph) Autonomie (km/miles)

ports sur le côté, le avait la mobilité nécessaire pour suivre le rythme des chars de combat principaux et la puissance de feu pour fournir un soutien rapproché à ses occupants lorsqu'ils descendaient et même pour agir comme un chasseur de chars efficace si nécessaire. là Depuis l'apparition de la ont eu un certain nombre de propositions pour les véhicules

d'un genre similaire à adopter par les armées occidentales, mais en 1976, aucun n'avait été adopté. L'US Army a effectué des tests avec le XM723, qui doit être armé d'un canon de 25 mm et de chars de 12 hommes, et cela semble être le schéma général. Le tout-usage n'a pas été copié, car la plupart des experts occidentaux sont enclins à croire en l'utilisation de véhicules distincts pour des tâches distinctes. Ainsi, le développement britannique de la famille de véhicules Scorpion comprend Spartan, un simple APC de type transporteur, soutenu par Striker, le même véhicule transportant un certain nombre de missiles antichars Swingfire, et Scimitar, portant un canon de 30 mm mais sans capacité. pour transporter des troupes. Si cette politique paraît logique, elle signifie néanmoins qu'il n'existe en Occident aucun véhicule ayant la capacité polyvalente du BMP, et il semble que, pendant quelques années au moins, un MICV puissamment armé sera l'apanage du soviétiques.

Missile air-air soviétique Apex (AA-7). Ce gros missile représente une tentative de développement d'un missile à longue portée efficace à basse et moyenne altitude. versions sont disponibles, l'une employant

Apex est un armement standard sur le MiG23S Flogger qui transporte un de chaque type sur les pylônes de gants sous les ailes. Peu de détails techniques de l'arme sont connus au-delà du fait qu'elle utilise un moteur-fusée à combustible solide et que le contrôle est appliqué par des ailerons arrière orientables. La portée estimée est d'environ 30 km (19 miles).

Longueur : 430 cm (169 Envergure : 105 cm (41,3

Archimède Pendant la Première Guerre mondiale, il coula les transports autrichiens Dubrovnik et Albanien en

et deux autres. Elle était stricte en 1919 et plus tard mise au rebut.

Cylindrée : 598 / 810,5 tonnes (surface/subm (198 pi 7 po) oa Faisceau : 5,63 m (18 pi 6 po) Tirant d'eau : 4,17 m (13 pi 8 po) surface Machines : (surface) moteurs alternatifs à 2 arbres, 850 ihp=15 nœuds (immergé) Moteurs électriques à 2 arbres, 615 shp=11 nœuds Armement : 1 tube lance-torpilles interne 2 berceaux externes 4 colliers Drzewiecki Équipage : 26

Classe de sous-marin italien Archimede. En octobre 1931, quatre sous-marins ont été mis en service pour la marine italienne au chantier Tosi, à Tarente. La conception était une double coque partielle de type Cavallini, et était un agrandissement du type Luigi Settembrini. Ils furent achevés entre mai 1934 et janvier 1935 : Archimède lancé le 10 décembre 1933 Galilei lancé le 19 mars 1934 Torricelli lancé le 27 mai 1934 Ferrari lancé le 11 août 1934 En avril 1937 Archimède et Torricelli furent transférés à l'Espagne nationaliste et rebaptisés Général Sanjurjo et le général Mola. Les Ferrari et Galilei opéraient en mer Rouge depuis la base érythréenne de Massowa, et

arbres moteurs électriques Marelli,

1300ehp=8j nœuds (2x1) 2 13,2 mm

(0,5 po) (2x1) 8 tubes lance-torpilles de 21 po (53 cm) (16 torpilles transportées) Équipage : 55

qui conduirait le cuirassé de la

Classe de destroyer italien Ardito.

Livourne, en cours de pose et de lancement en 1912. L'Ardito a été achevé en 1913 et l'Ardente en 1914. Leur conception était pratiquement identique à celle de la classe Indomito construite par Pattison à Naples en 1910-14. C'étaient des destroyers relativement petits, mais remarquables par leur armement de canon lourd qui a été réalisé au détriment de l'armement de torpilles. Cela a été amélioré en 1915 lorsqu'ils ont été équipés de deux autres tubes lance-torpilles simples de 18 pouces et de rails pour le rangement de dix mines. Une fois terminés, ils rejoignirent la 1 division de destroyers et restèrent avec cette force tout au long de la Première Guerre mondiale, opérant principalement dans l'Adriatique. Après la guerre, ils ont été réarmés avec cinq canons AA de 4 pouces et un canon de 2-pdr et en octobre 1929, ils ont été reclassés comme torpilleurs. L'Ardito a été mis au rebut en octobre 1931 et l'Ardente en classe

catastrophe. Le 19 octobre 1940 il est surpris en surface par le chalutier armé

Déplacement .686 tonnes Longueur : 72,54 m (238 ft) oa Largeur : 7,32 m (24 ft) Tirant d'eau : 2,7'4 m (9 ft) Machinerie : turbines à vapeur à 2 arbres, 16 000 shp = 33 nœuds Armement : 1 4,7- in (120 mm) 4 3 in (75 mm) (4x1) 2 18 in (46 cm) tubes lance-torpilles

ce théâtre que le Galilée

avec ses obus de 4 pouces et ses tirs de mitrailleuses rapprochées. Avec presque tous les officiers du Galilei tués et les survivants à l'intérieur du bateau presque asphyxiés par le chlore gazeux, il n'y avait guère d'autre choix que de se rendre. Elle a été prise dans la Royal Navy sous le nom de X2 et mise au rebut en 1946 après avoir été blessée 1

Les Ferrari n'ont guère eu plus de chance. Il échappe au blocus britannique de Massowa en mars 1941 et fait le tour de l'Afrique pour rejoindre la base atlantique de Bordeaux en mai. Le 25 octobre 1941, il attaqua un convoi lourdement escorté au large de Gibraltar. Après une action au canon rapide du destroyer britannique Lamerton, le sous-marin italien a été sabordé

ont été conduits à des vitesses allant jusqu'à 21 nœuds, un exploit considérable pour leur journée, mais ce chiffre n'a été obtenu que par temps le plus calme. La torpille Whitehead de 14 pouces n'a pas non plus été à la hauteur de sa réputation d'arme

Le torpilleur hollandais Ardjoeno

classer. Au cours des années 1880, la Koninglijke Nederlandse Marine (Marine royale néerlandaise) a suivi l'exemple de

d'autres marines européennes et ont acheté des torpilleurs pour la défense des côtes. Les trois classes Ardjoeno, construites entre 1886 et 1888, étaient typiques des torpilleurs construits par la firme Clydeside de Yarrow pour la Royal Navy et de nombreuses puissances étrangères. Il s'agissait d'engins de 38 m (125 pi) avec deux cheminées côte à côte. Leurs coques minces en acier

océans. Bien que mécaniquement fiables, les Whiteheads utilisés dans les années 1880 étaient extrêmement imprécis et trop lents pour atteindre autre chose qu'un coup chanceux au combat, en supposant que le torpilleur aurait pu trouver sa cible.

Tous les théoriciens de l'époque ont sous-estimé les difficultés et les risques physiques liés à la prise en mer de petites embarcations de construction légère et instables par mauvais temps. Ce n'est que lorsque le torpilleur est devenu beaucoup plus gros et est devenu le destroyer que ces risques ont diminué, et même alors, les destroyers ont eu des difficultés à localiser leurs cibles.

Les trois torpilleurs, Ardjoeno, Cerberus et Cicloop, étaient encore nominalement utilisables en 1914, bien qu'il soit douteux qu'ils puissent atteindre leur vitesse d'origine. Ils ont été mis au rebut après la

Déplacement : 83 tonnes Longueur : environ 38 m (125 pp) 25 mm) (2x1) 3 tubes lance-torpilles de 14 pouces (35 cm) (2 ponts, 1 proue) Équipage : 16

Classe de croiseurs légers britanniques Arethusa. La classe Arethusa a été introduite pour répondre aux besoins des petits croiseurs qui étaient plus rapides que les croiseurs éclaireurs construits entre 1904 et 1912. Leur conception était basée sur celle de la classe active, le plus récent des croiseurs éclaireurs, mais avec une vitesse augmentée de 25,5 à 29 nœuds et l'armement de dix canons de 4 pouces à deux de 6 pouces et six de 4 pouces. Ils étaient également mieux protégés car, alors que les Actives n'avaient qu'un pont protecteur de 2 ou 1 pouce, les Arethusas étaient également dotés d'un blindage latéral de 3 pouces. Dans des circonstances normales, cet ajout aurait augmenté excessivement le déplacement mais, au lieu d'utiliser le système habituel de boulonnage de plaques de blindage à la coque, des protections de 50 mm d'épaisseur

Aréthuse. La lampe de classe Arethusa

mieux protégé que l'éclaireur /4cf/VeClass

croiseurs sur lesquels leur conception était basée. L'Arethusawas endommagé dans l'action Helgoland Bight le 28 août 1914, le premier engagement naval à grande échelle de la Première

Déplacement : 880 tonnes (standard), 985/1259 tonnes (surface/immergée) Longueur : 70,5 m (231 pi 4 po) oa Largeur : 6,87 m (22 pi 6 po) Tirant d'eau : 4,12 m (13 pi 6 po) Machinerie : (surfacé) diesel Tosi à 2 arbres, 3000 ch = 17 nœuds (immergé) 2-

Arethusa ont été rivetées à la coque de 1 pouce, les plaques ont en fait contribué à la résistance de la coque et ont permis de réduire le poids restant de la coque. Le poids a également été économisé par l'introduction de plaques de traction rapides

turbines de type destroyer et complètement

par le chantier naval de Chatham), Aurora (construit par le chantier naval de Devonport), Galatea, Inconstant, Royalist (construit par Beardmore), Penelope, Phaeton (construit par Vickers) et Undaunted (construit par Fairfield) ont été commandés en septembre 1912 dans le cadre des estimations de 1912 et achevés en 1914 et 1915. L'Arethusa, l'Aurora, la Penelope et l'Undaunted rejoignirent la Harwich Force à la fin, Arethusa devenant le vaisseau amiral du Commodore RY Tyrwhitt. Le Galatea a également rejoint ce groupe mais a été transféré au Grand (construit

Flotte au début de 1915. Les trois autres ont rejoint la Grande Flotte à la fin, bien que Phaeton ait servi dans l'est

Le Royalist fut le dernier croiseur léger de la classe Arethusa à être lancé, en janvier 1915

Méditerranée jusqu'en septembre 1915. L'Arethusa fut le premier à se distinguer lorsque, le 28 août 1914, quelques jours seulement après son achèvement, il participa à l'action Helgoland Bight. Deux mois plus tard, l'Undaunted, avec quatre destroyers, coula quatre torpilleurs allemands au large de Terschelling. Arethusa et Undaunted, ainsi que l'Aurora, ont également participé à la bataille du Dogger Bank en janvier 1915 et ont aidé au naufrage du mouilleur de mines allemand Meteor en août 1915. Le 11 février 1916, l'Arethusa est devenu la seule perte de guerre du

lorsqu'elle heurta une mine posée par le sous-marin UC 7 au large de Felixstowe. Fortement endommagé, il s'est échoué sur le Cutler Shoal, à Harwich, et s'est cassé le dos. Le Penelope a été torpillé le 25 avril 1916 par le sous-marin UB 29 mais a survécu et a été remorqué jusqu'à Chatham et réparé. Les navires de la Grande Flotte ont eu des carrières moins actives mais le 4 mai 1916, le Galatea et le Phaeton ont eu la distinction d'abattre la classe

le Zeppelin L 7, une prouesse rare compte tenu du système A A rudimentaire de l'époque. Les quatre navires de la Grande Flotte prirent part à la bataille du Jutland, le Galatea et le Phaeton étant les premiers navires à apercevoir la flotte ennemie et à ouvrir le feu. En 1918, les navires Harwich

rejoint la Grande Flotte et tous étaient présents à la reddition de la flotte allemande. Un certain nombre de modifications et d'ajouts ont été apportés à la classe pendant la guerre. Pendant une courte période en 1915, les navires Harwich ont transporté des hydravions comme mesure anti-Zeppelin et en 1918, toute la classe a été équipée de plates-formes d'avion sur le canon avant de 6 pouces. Dans

Aurora (ci-dessus) était la dernière de la classe Arethusa à être achevée et différait de ses sœurs en ce qu'elle n'était pas équipée d'une catapulte d'avion. Il faisait partie de la Force K basée à Malte en 1941-42 et a été gravement endommagé par des attaques aériennes sur le port de Malte. La photographie, publiée en avril 1942, montre qu'il a été équipé d'un radar de tir et d'avertissement aérien, et de canons antiaériens Oerlikon de 20 mm. Ci-dessous : L'SS Argonaut (SM. I) prenant la mer le 18 juillet 1942, suite à un carénage au chantier naval de Mare Island

1917 ils étaient tous deux équipés de

mâts tripodes et une banque jumelle supplémentaire de tubes lance-torpilles de chaque côté du pont supérieur. En 1917, tous furent aménagés pour servir de poseurs de mines capables de transporter 80 mines. Les premiers navires à terminer transportaient deux 3-pdr

avec un premier puis deux canons AA de 3 pouces. En 1918, l'Aurora et l'Undaunted ont vu leur 3 pouces remplacé par une seule arme AA de 4 pouces tandis que le reste de la classe avait un seul canon supplémentaire de 6 pouces installé sur la plage arrière au détriment des deux canons de 4 pouces les plus à l'arrière. La plupart des classes ont été mises en réserve quelques années après la guerre et ont été vendues à la ferraille entre 1921 et 1927.

et deux navires de guerre. les deux navires ont été endommagés

a couru dans un champ de mines. L'Aurora a été gravement endommagé, mais après des réparations à Malte, il a navigué vers Gibraltar en mars 1942. Le Penelope n'a été que légèrement endommagé à cette occasion, mais en avril 1942, il était en réparation dans le chantier naval de Malte lorsque la région était soumise à de très fortes attaques aériennes. Ses flancs étaient criblés de trous causés par des bombes quasi-accidentelles qui lui ont valu le surnom de « Pepperpot ». bouchons en bois. Le Penelope a finalement été coulé le 8 février 1944. torpillé par le 4 10 alors qu'il couvrait la tête de pont d'Anzio. L'Aurora a été donné à la Chine nationaliste en 1948 mais a été capturé par les forces communistes en 1949. L'Aréthuse a été vendue à la ferraille en 1950.

Déplacement : 3945 tonnes (normal) 4410 (pleine charge) Longueur : 132,89 m (436 ft) Largeur : 11,88 m (39 ft) Tirant d'eau : 4,72 m (15 ft 6 in) max Machinerie :

40 000 shp=29 nœuds Protection : 76 côtés Pont de 25 mm Armement : 2 6 pouces (152 mm) (2x1) 6 4 pouces (101 mm) (6x1) 1 3 pouces (76 mm) (1x1 ) 4 tubes lance-torpilles de 53 cm (2x2) Équipage : 280

Classe de croiseurs légers britanniques Arethusa. cette classe

étaient de petites versions de la modification

Croiseurs de classe Leander (ou Sydney). Ils ont été conçus pour défendre les routes commerciales contre les raids marchands armés et pour le travail général de la flotte. Pour des raisons d'économie, et afin d'obtenir un nombre de croisiéristes sans dépasser le

par les limitations des traités internationaux, il était nécessaire de maintenir le déplacement au minimum absolu. Ceci a été principalement réalisé en montant une tourelle de moins de 6 pouces

Sydney, réduisant ainsi la

et par l'utilisation intensive du soudage

réduire le poids de la structure de la coque. Un navire a été construit selon les estimations des quatre années successives de 1931 à 1934 et deux autres navires projetés des estimations de 1933 ont été annulés. La première paire. Arethusa et Galatée, ont été lancés en 1934 et achevés en 1935. le

deuxième paire. Penelope et Aurora, ont été lancés en 1935 et 1936 et achevés en 1936 et 1937 respectivement. Ces deux derniers ont été complétés par quatre canons AA jumeaux de 4 pouces au lieu de simples et le groupe précédent a été modifié de la même manière peu de temps avant le déclenchement de la guerre. L'Aurora a été achevé sans catapulte d'avion et les autres navires ont fait retirer cet équipement en 1941-42. Les modifications de guerre comprenaient l'ajout de deux montures quadruples à pompons et de plusieurs canons AA de 20 mm, les anciennes armes étant remplacées par des montures quadruples de 40 mm dans l'Arethusa en 1943. À la fin de la guerre, le déplacement des unités survivantes avait atteint environ 6 000 tonnes. Malgré leur petite taille, les navires de la classe ont servi avec distinction pendant la Seconde Guerre mondiale d'abord avec la Home Fleet et, à partir de 1941, en Méditerranée. Le premier navire de la classe à être perdu était le Galatea, torpillé au large d'Alexandrie par le sous-marin U 557 le 15 décembre. 1941. En octobre 1941, l'Aurora et le Penelope rejoignirent un petit groupe de destroyers à Malte connu sous le nom de Force K. En opérations contre les convovs ennemis en novembre, cette force a coulé

Machines : (surfacé) à arbre unique

Armement : 4 tubes lance-torpilles de 55 cm (21,7 pouces) transportés) Équipage : 40

Classe de sous-marin français Arethuse. La marine française, ou Marine Nationale. a pris des mesures énergiques pour reconstruire sa flotte de sous-marins après la Seconde Guerre mondiale. mais cela a pris du temps car l'industrie lourde française a également dû être reconstruite. Dans le cadre du programme de 1953, deux petits sous-marins, Arethuse et Argonaute. ont été commandés, suivis d'une autre paire en 1954, l'Amazone et l'Ariane. le minimum compatible avec l'efficacité, et la classe est utile principalement pour la défense côtière, mais les bateaux sont signalés

être maniable et maniable. Le nombre

des réservoirs de ballast est petit, pour la simplicité, mais la coque est entièrement profilée et capable de plonger à 200 mètres. .Les quatre tubes lance-torpilles sont montés à l'avant et quatre recharges sont transportées. Les quatre bateaux ont été construits à l'Arsenal de Cherbourg entre 1955 et 1960, et sont restés en service au milieu des années 1970, bien qu'ils soient probablement programmés pour être remplacés par la nouvelle classe Agosta de 1200 tonnes, étant plutôt trop petits pour recevoir les derniers sonar et

La classe se distingue par son « aileron » de tourelle de commandement petit mais haut et un dôme de sonar proéminent sur la proue. caréné dans la coque. Aucun détail n'a été publié sur les capteurs ou le type de torpilles transportées par cette classe, mais on peut supposer que les derniers exemples de ce type ne le sont pas non plus. De même, rien n'a été publié sur le déploiement de la classe, mais on pense qu'ils sont utilisés en Méditerranée, où les conditions sont mieux adaptées aux petits sous-marins. Déplacement : 400 tonnes (standard) 543 tonnes (surfacé) : 669 tonnes (immergé) Longueur : 50

Classe de sous-marin Argo. En 1931, la marine portugaise a commandé deux sous-marins au chantier italien Cantieri Riuniti dell"Adriatico (CRDA). Monfalcone. Lorsque les Portugais ont manqué d'argent, ils ont annulé le contrat et le gouvernement italien a été contraint de reprendre les deux sous-marins. Les bateaux apparaissent d'avoir déposé les stocks pendant un certain temps au cours des négociations, de sorte que bien que prévus en octobre 1931, ils ne furent lancés qu'à la fin de 1936. pour être achevés en 1937. La marine italienne ne les reprit qu'en septembre 1935. Argo fut lancé le 26 novembre 1936. et Velella italien

en décembre Déplacement : 5220 tonnes (standard), (Aurora & Penelope 5270 tonnes) 6665 tonnes (pleine charge), (Aurora & Penelope 6715 tonnes) Longueur : 154,29 m (506 ft) oa Couture : 15,54 m (51 ft) Tirant d'eau : Machines de 4,7 m (14 pi) : turbines à vapeur à engrenages à 4 arbres. 64 000 shp=32j nœuds Protection : courroie de 70 mm (21 in) pont de 25 mm (1 in) tourelles de 25 mm chargeurs de 6489 mm (2j-35 in). Armement : 6 6 pouces (152 mm) (3x2) 44 pouces (101 mm) AA (4x1) 8 0,5 pouces (13 mm) (2x4) 6 tubes lance-torpilles 21 pouces (53 cm) (2x3 ) Avion : un, une catapulte Équipage : 500

bhp=12i nœuds (sub1300 shp=16 nœuds

Le design était un type partiel à double coque, basé sur le design Cavallini mais modifié par le CRDA. Les deux bateaux étaient en mer Rouge au début de la Seconde Guerre mondiale. mais à l'automne 1940, ils furent envoyés rejoindre l'armée italienne

L'Argo a coulé 5 000 tonnes de navires et endommagé le destroyer canadien Saguenay avec une torpille : le Velella a coulé un total estimé de 3 000 tonnes de navires et a endommagé 7 000 tonnes supplémentaires. Plus tard, l'Argo a opéré avec succès au large des plages de débarquement de "Torch", mais il était en réparation dans son chantier d'origine à Monfalcone au moment de la capitulation de l'Italie.

cour pour éviter la capture par les Allemands, qui ont refusé de permettre à l'Italie de se retirer de la guerre. Le Velella a été coulé le 7 septembre 1943 lorsqu'il a été torpillé sous-marin Shake speare dans le golfe de par conduit

Cylindrée : 689 tonnes (standard). 794/1018 tonnes (surface/immergée) Longueur : 63,15 m (207 pi 2 po) oa Faisceau. 6. 93 m (22 ft 9 in) Tirant d'eau : 4,46 m (14 ft 7 in) Machines : (surfacé) Fiatdiesels à 2 arbres, 1500 ch=14 nœuds (immergés) Moteurs électriques CRDA à 2 arbres, 800 ehp=8 nœuds Armement : ! 100 mm (4 pouces) 4 MG de 13,2 mm (0,5 pouces) (4x1) 6 tubes lance-torpilles de 21 pouces (53 cm) (10 torpilles transportées) Équipage : 46

sous-marin. Immédiatement après le premier dans une expan-

Guerre mondiale, la marine américaine était d'humeur sioniste. Jusqu'ici presque

les marines n'étaient adaptés qu'à la défense des côtes, mais en 1919, une série de sous-marins fut conçue, basée sur les Ucruisers allemands. pour les opérations dans le Pacifique. La coque No SS.166 a été commandée comme V.4,

Sous-marin. Flotte). Elle était également connue pendant un certain temps sous le nom de A. I mais ce nom n'était pas officiel, la désignation SM.l (SM = Submarine Minelayer) était également utilisée, pour compliquer davantage les choses. L'embrouille a finalement été réglée au début de 1931. lorsque les noms ont été introduits pour tous les sous-marins, et SS.166 a abandonné toutes les désignations précédentes et est devenu

Le nouveau sous-marin était encore plus grand que la classe Barracuda précédente, avec 147

Augmentation des argonautes et du ravitaillement en carburant Elle emportait trois séries de recharges pour

qui se rendit aux Britanniques à Malte. Après un long séjour dans diverses bases britanniques, il s'est détérioré au-delà de toute réparation et a été mis au rebut en février 1948.

canons de pont et 60 mines. Elle était admirablement équipée pour agir comme un raider commercial dans les eaux lointaines, mais sa grande taille

diesel de chantier maladroit et dur

Déplacement : 611 tonnes (standard) tonnes environ (surface/immergée)

remplacer ses diesels allemands d'origine par des moteurs de type General Motors en 1940-41 a été mis de côté au début de la guerre. L'Argonaut a été lancé le 10 novembre 1927 au chantier naval de Portsmouth et mis en service le 2 avril 1928. Le 22 septembre 1942, il a subi un changement final de désignation, en sous-marin de ravitaillement portant le numéro APS. I. ayant été converti immédiatement après Pearl Harbor. Ses problèmes de machinerie ont beaucoup à voir avec la décision, mais elle était toujours capable d'un travail utile. Lors de sa troisième patrouille, il est coulé après avoir été bombardé par des destroyers japonais le 10 janvier 1943 entre Lae et la Nouvelle-Guinée.

pi 9 po) Faisceau. 5,65 à 5,7 m (18 pi 6 po Tirant d'eau : 4,64 à 4,77 m (15 pi 3 po-15 pi 8 po) Machines : (surfacé) diesels à 2 arbres. 1200 ch = 15,38 nœuds (immergés) moteurs électriques à 2 arbres. 8000 ehp=7,65 nœuds Armement : 1 102 mm (4 pouces) 2 13,2 mm (0,5 pouces) (2 x 1) 6 tubes lance-torpilles 21 pouces (53 cm) (12 torpilles) Équipage : 44

Argonaute USS Argonaut en

Juillet 1942 lors de la conversion, avec les remaniements bagués

les unités de la classe ont été posées en 1929-30 et achevées en 1932-33 :

Argonauta a lancé Monfalcone

sous-marin français. En 1902, la marine française s'employait activement à étendre sa force de sous-marins, tout en encourageant le développement de nouveaux types pour les travaux expérimentaux.

CRD A. Déplacement : 2710/4164 tonnes (surface/immergée) Longueur : 116,13 m (381 ft) oa Largeur :

m (33 ft 9 in) Tirant d'eau : 4,65 m (15 ft 3 in) Machines : (surfacé) 6 cylindres diesel à 2 arbres, 3175 ch = 15 nœuds (immergé) moteurs électriques à 2 arbres, 2400 ehp = 8 nœuds Armement :! 6 po (152 mm) (2x1) 2 mitrailleuses de 0,3 po (7,62 mm) 4 tubes lance-torpilles de 21 po (53 cm) (16 torpilles transportées) Équipage : 89 10,29

Monfalcone Serpente lancé le 28 février 1932 Tosi, Tarente (ex-Nautilus) Salpa lancé le 8 mai 1932 Tosi. Taranto Jantina lancé le 16 mai 1932 Odero-TerniOrlando, La Spezia Jalea lancé le 15 juin 1932 Odero-TerniOrlando. la Spezia

sous-marin. En 1912, la marine russe commanda un sous-marin au chantier naval Fiat-San Giorgio de La Spezia, pour être un prototype italien

Classer. La quille a été posée 1913 et elle a été lancée comme

le Sviatoi Georgi (St George) le 5 juillet 1914. Cependant, le gouvernement italien la réquisitionna lorsqu'elle fut achevée en février 1915. car la guerre avec l'Autriche était imminente, et elle devint l'Argonauta. L'Argonauta était similaire à la classe Medusa de 1910, mais avec des améliorations, comme un deuxième périscope, des machines améliorées

et des pompes plus puissantes. Il y a une histoire au sujet d'un jeune officier italien farouchement patriote l'emmenant en mer dans l'espoir de couler un navire austro-hongrois et de provoquer ainsi une guerre, mais il a échoué. Il était basé à Ancône, Porto Corsini et Venise pendant la guerre et a effectué un certain nombre de patrouilles. Un canon de pont de 76 mm (3 pouces) a été ajouté en 1916, et en 1918, il a lancé une attaque infructueuse contre un destroyer autrichien de la classe Huszar.

Déplacement : 255/306 tonnes (surface/immergée) Longueur. 45,15 m (148 pi 1 po) oa Faisceau :

m (13 ft 9 in) Tirant d'eau : 3 m (9 ft 10 in) Machines : diesels Fiat à 2 arbres, 700 ch = 13j nœuds (surfacé) moteurs électriques, 450 ch = 8,8 nœuds (immergé) Armement : 2 45 cm Tubes lance-torpilles (17,7 pouces). 4 torpilles emportées 1 canon de 76 mm (3 pouces) ajouté 1916 Équipage : 24

Quatre bateaux, le Fisalia, Jalea. Jantina et Serpente. servi pendant la guerre civile espagnole. Lorsque l'Italie a rejoint la Seconde Guerre mondiale, la classe était stationnée en Méditerranée centrale où elle était exposée à un degré de risque élevé. L'Argonauta fut le premier à être coulé, le 28 juin 1940. en Méditerranée centrale par des avions britanniques. Le 27 juin 1941, le sous-marin Triumph a coulé le Salpa au large de Mersa Matruh, et le 28 septembre de la même année, la corvette Hyacinth a attrapé le Fisalia au large de Jaffa et l'a coulé avec des grenades sous-marines. Ce dernier avait été affecté à l'entraînement avec la Submarine School avec les Medusa et Jalea depuis début 1941. Le Jantina fut également victime d'une torpille de sous-marin, coulé par le Torhay, au large de Mykonos en mer Égée le Juh 5,

La Méduse a été torpillée par

classe sous-marin. En 1928, le général Gurio Bernardis a conçu une nouvelle classe de sous-marins côtiers de 600 tonnes, finalement le type le plus nombreux de la Regia Navale.

dut être sabordé au large d'Ancône en septembre 1943 après l'armistice italien. Le Jalea a échappé à la débâcle et faisait partie des unités 1

nouveau ministre de la Marine. Monsieur est arrivé au pouvoir en mai 1902, il

annulé une commande existante pour neuf bateaux supplémentaires de classe .4 igrette, et. pour montrer son aversion pour le leader reconnu de la conception de sous-marins français. Maxime Laubeuf. il a choisi à la place une conception proposée par l'architecte naval vétéran Emile Bénin. Le nouveau sous-marin devait être propulsé par un nouveau système diesel conçu par un Monsieur Petithomme. capable de fonctionner en cycle fermé lorsqu'il est immergé. Le système à cycle fermé utilisait un mélange d'air comprimé stocké à une pression de 150 kilos par centimètre cube et de gaz d'échappement stockés pendant la course en surface à 12 kilos. Si ça avait marché. Petit-

Le diesel de l'homme aurait précédé les idées allemandes pour les UBoats de la Seconde Guerre mondiale de plus de 40 ans, mais dans la pratique, cela s'est avéré un échec total. Le nouveau sous-marin était également beaucoup plus grand que les bateaux précédents, étant presque aussi gros que

destroyers contemporains. Cela a permis un armement de torpilles lourd, deux tubes lance-torpilles (l'un au-dessus de l'autre) et quatre dropcollers, dont deux tournés vers l'arrière. Modèle Six

Argus Blanc après avoir été percuté par

par cause inconnue au large de Casablanca Iris a été internée à Carthagène et Vénus a été sabordée par des troyers

tous mis au rebut en 1946, à l'exception du Junon français libre, qui dura jusqu'en 1954, et du Minerve, qui fit naufrage au large de Portland en septembre 1945 alors qu'il rentrait chez lui en France.

Déplacement : 558-662/787-856 tonnes (surfacé/

immergé) Longueur 0,63,40 m-68,12 m (208 ft-223 ft 6 in) pp Faisceau : 5,41 m-6,40 m (17 ft 9 in-21 ft)

Tirant d'eau : 4,04 m-4,42 m (13 pi 3 in-14 pi 6 in) Machines : (surfacé) diesels à 2 arbres, 1300-1800 bhp=14 nœuds (immergés) moteurs électriques à 2 arbres, 1000-1230 ehp=9 nœuds Armement : 1 5 canon de 75 mm (3 pouces) 6 tubes lance-torpilles de 55 cm (24 pouces) § 2 tubes lance-torpilles de 40 cm (15,75 pouces) (7 porte-avions de 55 cm, 2 40 à pont affleurant opérationnel , a été achevé en septembre 1918 cm de torpilles transportées) Équipage : 41

Porte-avions britannique Argus. L'Argus a été initialement établi par Beardmore en 1914 comme le

Conte Rosso, mais au début de la guerre mondiale, les travaux sur elle ont été suspendus. En août 1916, il fut acheté par l'Amirauté pour être transformé en porte-avions. Elle a été lancée en décembre 1917 et achevée en septembre, paquebot italien

Argus'm le camouflage peint éblouissant qu'elle a mis fin à la Première Guerre mondiale. Bien que lancé en 1917, il a fourni un service inestimable pendant la Seconde Guerre mondiale, s'envolant de Spitfires vers Malte et escortant des convois vers l'île transportés au

ehp=6.02 nœuds (immergé) Armement : 2 tubes lance-torpilles de 45 cm (17,7 pouces) (internes) 4 colliers de 45 cm

Sous-marins de 2e classe de type '630 tonnes' entre 1926 et 1936.Ils ont été divisés en types distincts selon le chantier naval par lequel ils ont été construits, les six derniers étaient conformes à une conception standard de l'Amirauté. Argonaute, Arethuse, Atalante, La Sultane et La Vestale ont été construits par Schneider à Chalon-sur-Saône Amphitrite, Diane, Med-

Q-40) à l'Arsenal de Toulon en janvier 1903 et lancé le 28 novembre 1905. Cependant, l'achèvement a été retardé lorsqu'on s'est rendu compte que les essais du sous-marin Y, qui avait le prototype diesel Petithomme, étaient un échec. Le bateau

a été rebaptisé Argonaute en septembre

et avant d'entrer en service en janvier 1911, il avait été remotorisé. Pour éviter les complications, la machine à vapeur Laubeuf éprouvée utilisée dans le succès Pluviose 1910

La classe (en fait seulement la moitié de l'installation car elle avait un arbre) a été installée avec un moteur électrique normal. Sous sa nouvelle forme, l'Argonaute réussit et servit dans l'Adriatique en 1915 et 1916. Il fut condamné en 1919 et mis au rebut peu de temps après.

Orphée et La Psyché ont été construits par Normand au Havre Ondine et Orion ont été construits aux Ateliers et Chantiers de la Loire Amazone, Antiope, Oréade et La Sybille ont été construits au Ch. de la Seine Maritime Ceres, Iris, Junon, Minerve, Pallas et Venus ont été construits selon un design standard de l'Amirauté et ont été utilisés,

sous-traité à divers chantiers. La plupart de la classe est restée sous le contrôle de Vichy après l'effondrement de la France en juin 1940. Ondine, Orion, Junon et Minerve se sont enfuis en Angleterre en 1940 et ont servi dans les forces françaises libres, bien qu'Ondine et Orion aient été simplement cannibalisés pour fournir des pièces de rechange aux autres. deux. La plupart des autres étaient des victimes des débarquements de « Torch » en

Novembre Déplacement : 306/409 tonnes en surface/submergé /_engfA : 48,9 m (160 pi 4 po) oa 0eam : 4,2 m (13 pi 9 po) Tirant d'eau : 2,83 m (9 pi 2 po) moyen Machines : (tel qu'achevé) 1 arbre diesel, 350 ch = 10,2 nœuds (surfacé) moteurs électriques, 230

Sa conception originale prévoyait une superstructure au milieu du navire avec un pont volant à l'arrière et un pont volant à l'avant, mais après les difficultés rencontrées dans le Furious avec cet arrangement, un pont d'envol sur toute la longueur a été remplacé. Il est ainsi devenu le premier transporteur à pont affleurant au monde et a servi de modèle à tous les futurs navires de ce type. Le hangar, qui était de 106,68 (350 pieds)

1904 torpilles de 45 cm (17,7 pouces) ont été transportées. Le sous-marin a été posé comme le

Argonaute a été chargé par des destroyers britanniques au large d'Oran Amphitrite, La Psyche, Oreade ont été coulés par US Task Force 34 au large de Casablanca Diane, Ceres et Pallas ont été sabordés à Oran Meduse échoué à Cap

pont et pourrait être divisé en quatre sections par des écrans ignifuges. Le pont d'envol, qui mesurait 167,64 m (550 pi) x 20,72 m (68 pi), était desservi par deux ascenseurs électriques. Les prises d'air de la chaudière étaient dirigées vers l'arrière et débouchaient à l'arrière, les gaz de l'entonnoir étant aspirés par de grands ventilateurs.

l'achèvement qu'elle portait 20 Si elle avait été com-

pleed avant la fin de la Première Guerre mondiale probable que 1918 aurait vu la première attaque à la torpille par avion porteur sur un

Argus a servi dans la Grande Flotte en 1918-19 et dans la Flotte de l'Atlantique jusqu'en 1930, date à laquelle il a été placé en réserve. En 1925-1926, des renflements antitorpilles ont été installés, augmentant le faisceau à 75 pieds 9 pouces. En 1936-1938, il a été réaménagé pour opérer des avions cibles Queen Bee. L'extrémité avant du poste de pilotage a été nivelée, élargie et renforcée pour accueillir deux catapultes. Les canons de 4 pouces ont été retirés et les chaudières cylindriques d'origine ont été remplacées par des chaudières à tubes d'eau provenant de destroyers qui étaient mis au rebut. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a servi de transporteur d'entraînement, mais était encore parfois utilisé comme navire de première ligne. En 1941, elle a volé à deux reprises des renforts d'avions pour Malte et en 1942 a escorté les convois maltais 'Harpoon' et 'Pedestal' et a couvert l'Afrique du Nord

débarquements. En 1944, il fut réduit en navire-logement au Nore et vendu à la ferraille en 1946. Pendant la guerre dix 20-mm

des canons ont été ajoutés à son armement. Déplacement : 14 450 tonnes (standard) 17 000 tonnes (pleine charge) Longueur : 172,21 m (565 ft) oa

Tirant d'eau : 6A0 m (21 ft) Machines : turbines à vapeur à 4 arbres, 20 000 shp = 20 nœuds Armement : 2 4 pouces (102 mm) (2x1) 4 4 pouces AA (4x1) Aéronefs : 20 Équipage : 401

Argus Canadair CL-28 Avion de patrouille maritime canadien. Le plus gros avion du genre, l'Argus a été produit par Canadair Ltd de Montréal pour répondre à un

1952 pour remplacer le Lancaster et le Catalina dans les rôles de surveillance océanique. Canadair, un membre et de General Dynamics Corporation, a été associé à Bristol Aircraft dans le développement de spécifications de

Avion de ligne Bristol Britannia.

ments du turbopropulseur Britannia

l'Argus fut l'un d'entre eux à se concrétiser. Cela correspondait à l'aile, au train d'atterrissage et à la queue Britannia avec différents moteurs et fuselage. Pour une endurance maximale à bas niveau, les moteurs ont été remplacés par quatre

Moteurs à pistons Wright R-3350-TC18EA-1 Turbo-Compound, chacun d'une puissance de 3700 ch avec injection d'eau pour le décollage, entraînant trois hélices. Le fuselage n'est pas pressurisé et comprend une paire de baies d'armes de 5,64 m (18 pieds 6 pouces), l'une devant le caisson de voilure et l'autre derrière. Sous le nez se trouve un radar de recherche et le fuselage contient les stations de navigation habituelles et tactiques, les systèmes de stockage et de distribution de bouées acoustiques et les consoles pour un équipage total de 15 personnes. Une longue perche (détection d'anomalies magnétiques) se projette derrière la queue. Le prototype CL-28 Argus a volé le 28 mars 1957, et avec les 12 avions suivants ont formé un lot désigné Argus Mk 1. 20 autres désignés Argus 2 ont été livrés

en juillet 1960, et en 1976, la plupart de ces 33 machines servaient encore dans les forces armées canadiennes (bien que depuis 1970 des négociations soient en cours pour l'AN

LRPA — ment à longue distance, qui

être le P-3C Orion). L'Argus a établi un bon bilan en service. Le Mk a l'ancien radar APS-20, tandis que le Mk 2 a introduit le E290A de conception britannique ultérieure. Les deux marques ont été complètement réaménagées à plusieurs reprises avec un ECM, des ordinateurs et des systèmes de détection et de données supplémentaires. À l'origine, le système de détection d'écho Julie était installé et des pylônes étaient fournis sous les ailes extérieures, chacun pesant 1724 kg (3800 lb) pour un missile Fairchild Petrel (jamais disponible). La charge interne de l'arme est de 3629 kg (8000 lb). Le remplacement par le P-3C est prévu vers 1980.

Envergure : 43,37 m (142 ft 31 in) Longueur : 39,1 m (128 3 in) Poids brut : 67133 kg (148000 lb) Vitesse maximale : 507 km/h (315 mph)

Ariete 000 tonnes (standard) Longueur : in) oa Largeur : 21,03 m (69 ft in) Tirant d'eau : 7,92 m (26 ft in) max Machines : 2 arbres inversés triple expansion, 18000 ihp = 201 nœuds Protection : 63-102 pont de mm (2H in) Casemates de 154 mm (6 in) Blindages de canon de 114 mm (45 in) Tourelle de commandement de 305 mm (12 in) Armement : 16 6-in (154-mm) (12x1) 12 12-pdr 12 3pdr 2 Tubes lance-torpilles Maxim mg 2 de 46 cm (18 po) Équipage : 677 Déplacement :

Classe croiseur britannique. Une réaction excessive aux raids russes du commerce océanique Rurik et Rossia à la fin des années 1890 a abouti à la création des énormes croiseurs protégés de 1ère classe de 14 400 tonnes, puissants et terribles. Ceux-ci ont été suivis par la classe Diadem de 11000 tonnes, commandée en 1895, et critiquée pour n'avoir que des canons de 6 pouces. Néanmoins, l'année suivante, les quatre navires similaires de la classe Ariadne reçurent la commande des derniers croiseurs protégés de 1ère classe construits pour la Royal Navy. Les Ariadnes étaient des versions légèrement améliorées des Diadems avec une vitesse supérieure de 5 nœuds, mais un armement et une protection similaires. À l'exception de Spartiate, ils ont été commandés en 1896, mis en chantier en 1896, lancés en 1898 et achevés en 1900. Spartiate n'a été mis en chantier qu'en mai 1897 et, en raison d'un accident lors de la construction de ses moteurs, n'a été achevé qu'en 1902. Ariadne a été construit par J & G Thompson, Clydebank, Argonaut par Fairfields, Glasgow, Amphitrite par Vickers à Barrow et Spartiate par le Royal

Chantier naval de Pembroke. Ils se distinguaient des Diadems en étant plus construits sous le pont arrière et en ayant des plates-formes pour les canons arrière de 6 pouces. Les navires ont eu un début de carrière varié. Ariadne a servi dans l'escadron nord-américain et antillais en 1902-05, servant de navire amiral du vice-amiral en 1902-03 et rejoignant le 4th Cruiser Squadron en tant que navire amiral en 1904. En 1903, Spartiate a effectué une croisière de guerre de 25 000 milles. ', souffrant à peine de défauts. Mais en 1905, ils devenaient obsolètes : l'Ariadne fut placée en réserve jusqu'en 1913, date à laquelle elle devint un navire-école pour chauffeurs, bien qu'Amphitrite et Argonaut restèrent avec le 9th Cruiser Squadron jusqu'en 1915 avant d'être réduits au service portuaire. En 1917, l'Amphitrite et l'Ariane ont été convertis en mouilleurs de mines avec une capacité de 400 mines et un armement réduit à quatre 6 pouces et un 4 pouces. L'Amphitrite a survécu pour être vendu en 1920, mais l'Ariane a été coulé le 26 juillet 1917 par une torpille du

Tête de plage. Le Spartiate a été utilisé comme navire-école à Portsmouth, il a été rebaptisé Fisgard en juin 1915, et vendu à la ferraille en 1932. L'Andromeda a été rebaptisé Impregnable II en 1919 et Defiance en 1931, il a finalement été

Classe de torpilleur italien Ariete. Les Italiens, ainsi que les Allemands et les Français, croyaient fermement aux torpilleurs. Il s'agissait essentiellement de très petits destroyers, avec un gros armement de torpilles et une vitesse élevée. Entre 1936 et 1938, ils ont construit 30 Spica Class et en 1942, ils ont décidé de construire plus de ces navires. 42 navires de la classe Ariete conséquente ont été projetés, mais seulement 16 ont été posés.

Croiseur protégé britannique de 1re classe Ariadne,

Ceux-ci étaient très similaires aux destroyers d'escorte de la classe Animoso, sauf qu'ils se concentraient sur les torpilles plutôt que sur l'armement anti-sous-marin. Seul Ariete a été achevé avant la capitulation italienne en septembre 1943, les autres étaient encore en construction dans les chantiers du nord de l'Italie et, une fois terminé, ont été utilisés par la marine allemande, à l'exception de Balestra et Fionda. Balestra a finalement été achevé par les Yougoslaves et nommé Ucka. Fionda a été gravement endommagée par les bombes en 1945, et bien que les Yougoslaves aient repris la construction sous le nom de Velebit, ils ne l'ont jamais achevée. Alabarda, Arturo, Auriga, Daga, Dragone, Eridano, Gladio, Lancia, Pugnale, Rigel, Spada, Spica et Stella Polare ont été coulés pendant la guerre. Ariete a été transféré à la marine yougoslave en vertu du traité de paix en avril 1949, où il a été rebaptisé Dumitor.

Cylindrée : 797 tonnes (standard) 1120 tonnes de charge) Longueur : 82,3 m (270 ft) Faisceau : 8,6 m (28 ft 3 in) Tirant d'eau : 2,8 m (9 ft 2 in) Machines : 2 turbines à vapeur à engrenages, 22 000 shp = 31,5 nœuds Armement : 2 tubes lance-torpilles de 100 mm (3,9 pouces) 10 de 20 mm 6 de 45 cm (17,7 pouces) (2x3) 28 mines Équipage : 158 (plein

Classe de torpilleur espagnol. En 1886, l'Espagne commanda quatre torpilleurs à vapeur aux chantiers britanniques. Deux, Ariete et Rayo, ont été construits à Thornycroft's Chiswick yard sur le

en 1886, l'autre paire, Azor et Hale, a été construite par Yarrow en 1887. Ariete et Rayo ont été construits en acier, et

La vitesse d'essai de 27 nœuds d'Ariete en a fait pendant un court instant le navire le plus rapide du monde.

ces navires construits pour la Royal Navy, en 1900, l'année de son achèvement

Contrairement à la paire Yarrow, qui avait des dimensions très similaires, les bateaux Thornycroft avaient un court gaillard « pont tortue » qui

se fondaient dans la coque, donnant une apparence de pont affleurant à distance, et ils avaient également la poupe Thornycroft en coupe caractéristique.

Les tubes lance-torpilles étaient transportés côte à côte, et les quatre canons à tir rapide Nordenfelt 3-pdr de 42 mm étaient montés en losange, un de chaque côté de l'entonnoir arrière et les deux autres disposés à l'avant et à l'arrière. Ils portaient également une petite lampe de signalisation sur un piédestal entre les deux cheminées. Ils avaient trois mâts et portaient une vergue carrée sur chacun des mâts avant et principaux. Les moteurs et les chaudières occupaient la majeure partie de l'espace sous le pont et seules 25 tonnes de charbon étaient transportées. L'équipage dormait normalement à terre. Leur objectif principal était la défense à courte portée contre les grands navires de guerre hostiles, et dans ce rôle, ils auraient pu causer des dommages considérables à la flotte américaine pendant la guerre hispano-américaine s'ils avaient été basés à l'étranger. Cependant, bien que l'hostilité américaine soit évidente, l'Espagne a fait très peu avant la guerre pour renforcer ses flottes aux Philippines et à Cuba, et lorsque la guerre a éclaté en 1898, Ariete et Rayowere étaient toujours en Espagne. Il a été décidé qu'ils devraient être utilisés pour renforcer l'escadre cubaine, et ils ont été préparés à la hâte pour le voyage dans l'Atlantique. Ils ont navigué avec A zor et la Ciudad de Cadiz, qui transportait des pièces de rechange et servait d'escorte. Cependant, au moment où ils ont atteint les îles du Cap-Vert, il était évident que les bateaux n'étaient pas du tout prêts pour la traversée transatlantique, et ils y sont restés jusqu'en 1902 lorsque le croiseur Infanta Isabel les a escortés jusqu'à Cadix. Les deux Arieteand Rayowere détruit dans un incendie à La Carraca Arsenal en décembre 1905. côté dans le

Déplacement : 128 tonnes Longueur : 45 m (147 ft 7 Joint : 4,42 m (14 ft 6 in) Tirant d'eau : 1,40 m (4 ft 7 in) Machines : vapeur à 2 arbres à triple expansion, 1 300 ihp = 27 nœuds Armement : 4 tubes lance-torpilles 3-pdrs 3 14 pouces (35 cm) Équipage : 23 pouces)

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'italienne Reggiane SA, filiale de Caproni, a développé une série de

excellents chasseurs monoplaces, mais n'a pas réussi à les construire en grand nombre. L'ancêtre de la famille était la machine à moteur radial Falco I pilotée en 1938. La substitution du moteur DB601 refroidi par liquide, ou sa version italienne, a donné naissance au Falco II, le modèle construit en grand nombre. Au cours de 1941, un développement ultérieur a conduit au Re 2002 Ariete (Ram), à nouveau propulsé par un radial italien, mais avec une cellule raffinée et plus solide, développée spécifiquement pour le rôle de chasseur-bombardier. Le moteur de l'Ariete était le Piaggio P.XIXRC45 à 14 cylindres radial à deux rangées de 1175 chevaux. La cellule a conservé l'aile semi-elliptique avec des trains principaux rétractables vers l'arrière tournant à 90°, mais le fuselage à l'arrière du pare-feu était légèrement plus long, la verrière a été modifiée et il y a eu de petits changements de systèmes. L'armement était simplement une paire de canons Breda-SAFAT de 12,7 mm au-dessus du moteur et une mitrailleuse de 7,7 mm dans chaque aile (le Re 200 1CN avait emporté deux canons Mauser). D'autre part, l'Ariete pouvait transporter une charge de bombes allant jusqu'à 650 kg (1433 lb), et au moins un volait avec une torpille. Environ 50 ont été construits, servant avec nos 5 et 50 Stormi d'Assalto dans des rôles d'attaque tactique dans la défense de la Sicile en 1943. Très peu ont survécu pour servir avec le fasciste Aviazione della RSI après la capitulation italienne en septembre 1943. Le Re 2002bis avait train d'atterrissage différent, le Re 2003 était un bombardier de reconnaissance biplace avec un moteur différent, et le Re 2004 devait avoir un moteur en étoile à 24 cylindres. Le Reggiane final était l'excellent

l'année du règne du monarque au cours de laquelle ils ont été introduits. L'ère « Meiji » (gouvernement éclairé) était celle du règne de l'empereur Mutsuhutu, et le fusil était appelé la « 30e année » parce que 1897, l'année de son introduction, était le 30e du règne de Mutsuhutu. Le fusil est, en fait, basé sur la conception de Mauser et utilisait une action à verrou et un chargeur interne contenant cinq cartouches. Il mesurait 127,5 cm (50,2 po) de long, avait un canon de 79,8 cm (31,25 po) et pesait 3,85 kg (8i lb). Une carabine « 30e année » était également fournie pour la cavalerie, elle utilisait la même action mais était plus petite.

La guerre russo-japonaise a indiqué qu'une certaine amélioration était souhaitable, et

Envergure : 11,0 m (36 pi 1 po) Longueur : 8,17 po) Poids brut : 3240 kg (7143 lb) Vitesse maximale : 530 km/h (329

modification mineure (le modèle 1902), dont peu ont été faites, une refonte majeure

a été mis en main, ce qui a donné le modèle '38th Year' de 1905. La conception du boulon a été améliorée et un nouveau loquet de sécurité,

Le fusil Arisaka modèle 38 de 6,5 mm, basé en grande partie sur les caractéristiques de Mauser mais avec un verrou et un cran de sécurité améliorés, était l'arme d'infanterie japonaise standard pendant les deux guerres mondiales. Il a également été utilisé pour l'entraînement par l'armée britannique pendant la Première Guerre mondiale, connu sous le nom de modèle 1907 de 256 pouces. La baïonnette de type épée était également un équipement japonais standard.

Fusil à verrou japonais. Le colonel Nariaki Arisaka était le président d'une commission qui, en 1897. a recommandé l'adoption d'un nouveau fusil de calibre 6,5 mm pour l'armée japonaise. Depuis lors, le fusil est connu sous son nom, bien qu'il soit peu probable qu'il ait eu grand-chose à voir avec la mécanique réelle de la conception soit

qui a résulté de cette recommandation était le « modèle de la 30e année Meiji » dans la terminologie japonaise. Les armes japonaises ont reçu leur nomenclature selon

d'un grand attaquant à tête de champignon à l'arrière du verrou, a été introduit. L'action

4,31 kg (9j lb) sinon ses dimensions étaient les mêmes que le modèle '30th Year'. Une carabine « 38e année » a également été produite. Elle pesait 3,52 kg (71b 12 oz), avait un canon de 48,3 cm (19 pouces) et ne mesurait que 96,5 cm (38 pouces) au total. Il s'agissait de l'arme personnelle de l'artillerie et du génie. :

la carabine de cavalerie n'est apparue qu'en tant que type de la 44e année. Il pesait 3,97 kg (8 lb 12 oz), avait un canon de 48,3 cm (19 pouces) et mesurait 97,8 cm (38 ^ pouces) de long en 1911.

cuirassé USS Arizona (BB. 39) en configuration 1935. Lancé en 1915, il a été largement reconstruit en 1928-31, le principal changement apporté à son apparence étant le remplacement des mâts en treillis d'origine par de lourds trépieds. L'armement antiaérien a été augmenté et des dispositions ont été prises pour transporter trois avions, avec une catapulte ajoutée au toit de la tourelle X et une autre sur la dunette

le poids supplémentaire était dû à l'installation d'une baïonnette fixée en permanence qui pouvait être pliée sous le devant du fusil

Ces armes sont restées en service jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. À l'exception de certains fabriqués en 1944 et 1945, la qualité est bonne et, en fait, l'Arisaka est l'une des actions de fusil les plus puissantes jamais fabriquées. Des nombres à la fois du fusil et de la carabine ont été achetés par la Grande-Bretagne en 1914 à des fins d'entraînement et pour armer des bataillons de défense intérieure et plus ont été

Le dernier Arisaka 6,5 ​​mm à être produit était le 'Type 97 de 1937. A cette époque, le système de nomenclature avait changé et était basé sur les deux derniers chiffres de l'année dans le '

Calendrier japonais, différent du calendrier chrétien. 1937, en calcul japonais, était 2597, et donc « Type 97 ». Ce n'était rien de plus que le fusil « 38e année » avec un télescope 2,5x, une poignée de boulon courbée et un bipied fragile sous le devant. L'expérience en Chine et en Mandchourie a convaincu l'armée japonaise qu'une balle plus lourde était souhaitable, et dans les années 1930, un 7.7-

a été présenté. Pour le tirer, le fusil Type 99 de 7,7 mm (1939) a été produit. Il s'agissait essentiellement du modèle « 38e année » renforcé et reconditionné pour la cartouche plus puissante, mais en même temps, l'occasion a été saisie de raccourcir le fusil et d'en faire une arme un peu plus pratique. La longueur totale était de 114,3 cm (45 po), avec une cartouche de 65,4 cm (0,303 po)

En 1941, ce fusil a été modifié pour devenir le fusil de parachutiste Type 99.Le canon pouvait être séparé de l'action en déverrouillant un joint à vis interrompu, de sorte que l'arme pouvait être emballée dans un espace plus court pour le transport par les troupes aéroportées. Il n'était pas entièrement satisfaisant et fut remplacé par le Parachutist's Rifle Type 2 (1942) qui modifia la méthode d'assemblage du canon et

action à une forme de verrouillage à coin coulissant. C'était plus fiable et plus facile à utiliser, mais relativement peu de ces fusils ont été fabriqués, et ils sont relativement rares aujourd'hui.

Longueur : 127,5 cm (50,25 po) Poids (à vide) : 4,26 kg (9 lb 8 oz) Canon 79,8 cm (31,45 po) Chargeur : boîte interne à 5 cartouches Vitesse initiale : 730 m/sec (2400 ft/sec)

Type 99 7,7 mm Longueur : 114,3 cm (45 pouces) Poids (à vide) : 4,19 kg (9 lb 2 oz) Canon : 65,4 cm (25,75 pouces)

Chargeur : boîte interne à 5 cartouches Museau 730 m/sec (2400 ft/sec)

Cuirassé américain Arizona. L'USS Arizona (BB.39) a été posé en mars 1914 au chantier naval de New York, lancé le 19 juin 1915 et mis en service en octobre 1916. Bien que

l'un des cuirassés les plus puissants au monde, il n'a pas rejoint le 6th Battle Squadron américain dans les eaux européennes en 1917 en raison de la décision officielle d'économiser le pétrole en envoyant des brûleurs à charbon.

Cependant, l'Arizona a finalement rejoint la Grande Flotte britannique une semaine après l'Armistice. Alors qu'il se trouvait dans les eaux européennes, il a escorté le président Wilson à Brest pour la conférence de la paix, avant de retourner aux États-Unis en décembre avec un certain nombre de militaires américains qui étaient rapatriés. Entre 1928 et 1931, le navire a été reconstruit et ses mâts-cages ont été remplacés par de lourds trépieds. L'armement secondaire lourd original de 22 canons de 5 pouces a été réduit à 14 canons après la Première Guerre mondiale, car les positions à l'avant et à l'arrière étaient inutilisables par gros temps. Trois avions et deux catapultes ont été ajoutés et l'armement AA a été

Le 7 décembre 1941, l'Arizona était l'un des huit cuirassés de la flotte américaine du Pacifique se trouvant dans le « Battleship Row » à Pearl Harbor. Elle a été touchée par des bombes et des torpilles d'avions porte-avions japonais qui avaient lancé une attaque surprise sur la base. Le cuirassé sinistré a flambé violemment, puis ses chargeurs ont explosé, la détruisant complètement.

Aujourd'hui, la coque de l'Arizona repose toujours au fond de Pearl Harbor, suintant une marée noire constante. Elle est un monument aux morts officiel ainsi qu'un tombeau pour des centaines de marins

mort en elle lors de l'attaque japonaise. Voir aussi Classe Pennsylvanie.

Déplacement : 31 400 tonnes (augmenté à 32 100 tonnes en 1932) Longueur : 185,32 m (608 ft) oa Largeur : 29,56 m (97 ft) Tirant d'eau : 8,76 m (28 ft 9 in)

Machinerie : turbines à engrenages à 4 arbres, 31 500 shp = 21 nœuds Protection : courroie de 355 mm (14 po) pont de 203 mm (8 po) tourelles de 230 à 460 mm (9-18 po) tourelle de 406 mm (16 po) Armement tel que construit : 12 14 pouces (355 mm) (4x3) 22 5 pouces (127 mm) (22x1) (réduit à 14 5 pouces en 1918) 4 3 pouces (76 mm) AA ajouté 1918 ( augmenté à 8 3-in 1924) Armement en décembre 1941A2 14-in (4x3) 10 5-in (10x1) 12 5-in AA (12x1) 8 .5-in

moniteur de classe. Ce groupe de quatre navires constitue la dernière classe de moniteurs à avoir été construit pour l'US Navy. Ils ont été commandés en octobre 1898, et étaient non seulement obsolètes par rapport aux cuirassés des autres marines mais aussi un anachronisme dans l'US Navy. La guerre hispano-américaine a marqué la fin de l'absorption de l'Amérique dans son développement interne, et désormais le besoin de cuirassés océaniques est devenu de plus en plus

Newport News Shipbuilding and Dry Dock Company, Connecticut le 24 novembre 1900 par Bath Ironworks, Floride le 30 novembre 1901 par Crescent Shipyard, NJ et Wyoming le 8 septembre 1900 par Union Ironworks, San Francisco. En janvier 1901, le Connecticut a été rebaptisé Nevada pour libérer le nom d'un 1900 par

et en 1908 et 1909 le

arborant le drapeau du président Hoover en 1931, reconstruit avec des renflements, des mâts tripodes et des canons antiaériens supplémentaires

Arizona à son retour à New York en décembre 1918 après avoir rejoint les Britanniques

Grand Fleet à la fin de 1918. Les sabords sous la dunette ont déjà été obturés

Arkansas L'Arkansas est devenu Ozark, le Nevada (ex Connecticut) est devenu Tonopah la Floride est devenue Tallahassee et le Wyoming

schéma de numérotation, ils ont reçu les numéros BM7-10. Tous les quatre se sont avérés parfaitement adaptés au travail banal des annexes de sous-marins, car les sous-marins pouvaient facilement accoster le long de leurs coques basses. Un canon antiaérien de 3 pouces a été ajouté en 1918, mais ils n'ont pas été modifiés par ailleurs. L'Ozark, le Tonopah et le Tallahassee ont été vendus à la casse en janvier 1922, mais le Cheyenne a survécu sous le nom de Hulk IX. 4 et

Déplacement : 3225 tonnes (normal) Longueur : 77,80 (225 pi 1 po) oa Couture 15,24 m (50 pi) Tirant d'eau : 3,81 m (12 pi 6 po) moyen Machines : triple expansion à 2 arbres, 2400 ihp=12^ nœuds Protection : tourelle de 254 mm (10 pouces). 203 mm (8 pouces) latéral Armement : 2 12 pouces (305 mm) (1x2) 4 4 pouces (101 mm) (4x1) 3 6-pdr (57 mm) (3x1) Équipage : 220

navire était le plus ancien cuirassé américain à avoir servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été déposé au chantier de la société de construction navale de New York à Camden, New Jersey, le 25 janvier 1910, lancé le 14 janvier 1911 et commissariat.

Ci-dessous : Croquis du plan réalisé par les moniteurs de la classe Arkansas, un

L'Arkansas (BB.33) était l'un de plusieurs ? unités majeures envoyées à Vera Cruz en avril 1914 ^ lors d'un différend entre le Mexique et les 3 États-Unis. Elle a relevé le Delaware dans le 6e escadron de la Grande Flotte en juillet 1918, après avoir esquivé une attaque de sous-marins en route. En tant que membre du 6e escadron de bataille, il était présent lors de la reddition de la flotte allemande de haute mer le 20 novembre et retourna en Amérique un mois plus tard.

Entre 1925 et 1927, le navire a été modernisé, avec quatre chaudières au fioul à la place de ses huit brûleurs à charbon. Cela a résulté en un entonnoir au lieu de deux, et l'occasion a été saisie pour installer des « renflements » antitorpilles et pour réinstaller les canons secondaires. Un mât tripode a remplacé le mât principal en treillis « cage » et une catapulte a été installée sur la tourelle Q. En 194041, l'élévation des canons de 12 pouces a été augmentée de 10° à 30° pour améliorer la portée. Étant une unité si âgée, l'Arkansas a été reléguée à des fonctions de deuxième ligne et a servi dans l'Atlantique de 1941 à 1944. Elle a joué un rôle important dans la force de bombardement en Normandie et plus tard dans le Pacifique, bombardant Iwo Jima et Okinawa. Pendant la guerre, tous les canons de 5 pouces restants sur le pont principal ont été retirés et les canons AA ont été portés à 10 canons de 3 pouces (76 mm) (10x1), 32 (plus tard 36) canons Bofors de 40 mm (8/9x4 ) et 20/26 Oerlikons simples de 20 mm. Le mât de misaine "cage" a été remplacé par un trépied lourd comme dans les cuirassés plus tard et elle a été

Bureau du département de la Marine américaine

ajout quelque peu anachronique

En haut : Le cuirassé Arkansas (BB.33), encore largement inchangé à l'exception du mât arrière, en cale sèche en octobre 1926. En haut : Arkansas'm en novembre 1944. montrant les mâts tripodes reconstruits et l'énorme armement AA. Ci-dessous : Arkansas bombardant le « mur de l'Atlantique », Normandie, juin 1944

Arkhangelsk a reçu un équipement complet de radars. Après avoir survécu à deux guerres mondiales, l'Arkansas a finalement été coulé comme cible pour la bombe atomique sur l'atoll de Bikini le 25 juillet. 1946. Voir aussi Classe Wyoming. ilso

Déplacement : 26 100 tonnes (normal), 31 000 tonnes de charge) Longueur : 171,30 m (562 ft) oa Largeur : 32,39 m (106 ft 3 in) au-dessus des renflements Tirant d'eau : 9,75 m (32 ft) max Machinerie : vapeur à 4 arbres turbines, 28 000 shp = 202 nœuds Protection : courroie de 130 mm (5 po). Pont de 76 mm (3 pouces) Faces de tourelle de 305 mm (12 pouces) : tourelle de commandement 305 (12 pouces) Armement : 12 (complet)

(305 mm) (6x2) 16 5 pouces (127 mm) (16x1) (76 mm) AA (8x1) 8 mitrailleuses 0,5 pouces (13 mm) Équipage : 1330 (1650 en temps de guerre) 12- dans

Cuirassé russe Arkhangelsk. dans

Septembre 1943 le gouvernement soviétique

réclamer un tiers des réparations pour les dommages causés par les unités italiennes en mer Noire. Bien que les Alliés aient eu peu de choix et aucune volonté de conclure ce règlement, ils ont fait un compromis en transférant un certain nombre de leurs propres navires en prêt, jusqu'à ce que la flotte italienne rendue puisse être appropriée.

Dans le cadre de cet accord, la Royal Navy a mis à disposition l'ancien cuirassé Royal Sovereign. qui avait été lancé en 1915, avec quatre sous-marins et neuf destroyers ex-américains. Le Royal Sovereign avait récemment été équipé d'un nouveau radar et

mais il était excédentaire par rapport aux besoins de la Royal Navy, à l'exception des tâches de bombardement à terre. Un équipage soviétique est arrivé en Angleterre au début de 1944 et a officiellement mis en service le navire sous le nom d'Arkhangelsk le 30 mai 1944. Il est parti pour Kola Inlet avec le convoi JW59 en août 1944 et est resté dans l'Arctique sans tirer un coup de feu pendant le reste de la guerre. . En tant que lumière de côté bizarre sur le personnage russe, lorsqu'elle a été rendue en février 1949, il a été constaté que chaque arme à bord était encore chargée, de 15 pouces à 2pdr pom-poms. De plus, les canons à canons du mess sont fabriqués,

étaient couverts d'excréments humains. Voir aussi Royal Sovereign Class, Royal Oak. Déplacement : 29 1 50 tonnes (normal), 32 500 tonnes de charge) Longueur : 190,95 m (620 ft 6 in) o Joint : 30,94 m (101 ft 6 in) sur les renflements Tirant d'eau : 9,76 m (28 ft 6 in) max Machinerie : Turbines Parsons à 4 arbres, 40000 shp=23 nœuds Protection : 330-102 mm (13,4 in) courroie 20-64 mm (i-2 in) ponts 330-280 mm (13-11 in) tourelles 280152 mm (11 -6 pouces) Armement : 8 15 pouces (381 mm) (4x2) 12 6 pouces (152 mm) (12x1) 8 4 pouces (102 mm) AA (4x2) 32 2-pdr ( 40 mm) AA (4x8) 17 20 mm AA (17x1) Équipage : 1146

cuirassé Arkhangelsk (ex-HMS Royal Sovereign) en juin 1944, peu de temps après sa mise en service dans la marine soviétique. Elle est retournée à la Royal Navy en février 1949

au milieu du navire, et tient longitudinalement. Lors de la refonte, une grande cale a été placée au milieu du navire, pour l'arrimage des avions, et les machines et la superstructure ont été déplacées vers l'arrière, comme dans un pétrolier. Cela a laissé le pont du gaillard sur les deux tiers de la longueur du navire exempt d'obstacle majeur pour l'exploitation et la manipulation des aéronefs. La cale était couverte par une grande trappe et deux grues à vapeur étaient prévues pour faire fonctionner l'avion. Bien que conçu

transporter des hydravions qui décolleraient et atterriraient sur la mer. le gaillard d'avant du navire était disposé de manière à ce que les aéronefs puissent, si nécessaire, décoller (mais pas atterrir) du navire lui-même. Le navire a été lancé sous le nom d'Ark Royal le 5 septembre 1914 et achevé en décembre de la même année. En 1915, il se rend en Méditerranée orientale et effectue des missions de reconnaissance aérienne et de repérage aérien pendant la

Campagne des Dardanelles et la terre de Gallipoli-

Porte-hydravions britannique Ark Royal.

Estimations prévues pour l'acquisition d'un navire pour servir de transporteur d'hydravions. Le navire choisi était un vagabond mis en chantier le 7 novembre 1913 par la société Blyth Shipbuilding, alors encore en construction. Après avoir été acheté par l'Amirauté en mai 1914, la conception du navire a été complètement remaniée. Le navire d'origine était de forme marchande standard avec une superstructure et des machines

Ark Royal En 1916, étant plutôt lent, il est relégué au dépôt et à la réparation des navires à Mudros et y reste jusqu'à la fin de la guerre. Entre 1918 et 1923, il a servi de navire de transport et de maintenance d'avions dans divers points chauds du Moyen-Orient et de la mer Noire, puis a été converti en navire.

rôle chez Sheerness jusqu'à l'ajustement

L'Ark Royal, probablement le porte-avions le plus célèbre de la Royal Navy, a eu une carrière brève mais glorieuse, escortant des convois vers Malte et participant à la destruction du Bismarck. Ci-dessous : Un Fairey Swordfish se prépare à atterrir à bord du porte-avions. Ci-dessus : L'Ark Royal après avoir été torpillé en novembre 1941, à 48 km (30 miles) de Gibraltar

En décembre 1934, il fut rebaptisé Pegasus, son nom d'origine étant requis pour un nouveau porte-avions. En décembre 1939, il est rattaché à la Home Fleet en tant que navire-école de pilotage d'hydravions à Scapa Flow. Entre 1940 et 1941, il a été converti en catapulte de chasse pour l'escorte de convois, étant équipé pour transporter trois avions Fairey Fulmar. Il a également fait légèrement remodeler sa superstructure, son mât de mât remplacé par un

et deux canons simples de 20 mm installés. Il a été réduit au rôle de navire d'hébergement et le 18 octobre 1946 a été vendu en service marchand, rebaptisé Anita I. Il a servi de cargo jusqu'en 1948 et a été vendu l'année suivante, étant démoli en 1950. trépied

Cylindrée : 7080 tonnes Longueur : 1 1 1,56 m (366 oa Largeur : 15,54 m (51 ft) Tirant d'eau : 5,33 m (17 ft 6 in) Machines : Moteurs à piston à vapeur à arbre unique et triple expansion, 3000 ihp = 1 1 nœuds Armement : 4 12-pdr (4x1) 2 mg Avion (1915) : 6 ft)

hydravions, 4 avions terrestres. (Le nombre d'avions variait selon les besoins opérationnels

Porte-avions britannique Ark Royal.

facilement prétendre être le porte-avions le plus célèbre de la Royal Navy car, au cours d'une très brève carrière, il a accompli plus que le

navire entièrement converti pour la manutention des aéronefs

Commandé le 17 avril 1935 dans le cadre des estimations navales de 1934, il a été posé par Cammell Laird à Birkenhead le 9 septembre 1935 et lancé le 13 avril 1937. Sa conception a bénéficié de la vaste expérience acquise par les six porte-avions, tous mais un des navires convertis, mis en service entre 1918 et 1930. Pour cette raison, et parce qu'il avait été conçu comme un Fleet Carrier dès le départ, il montra une amélioration considérable par rapport à ces navires antérieurs.

Le pont d'envol, au lieu d'être porté par la coque, a été incorporé dans sa structure, le bordé latéral étant prolongé jusqu'à ce pont, ce qui a donné la proue entièrement fermée qui allait devenir une caractéristique distinctive des porte-avions britanniques ultérieurs. Ceci, associé à l'utilisation intensive de la soudure, a fourni une coque légère mais très solide. Les hangars ont été construits sur deux niveaux et étaient destinés à accueillir six escadrons (72 avions), mais en pratique, cela s'est avéré trop grand pour un fonctionnement efficace et en service, il ne transportait que cinq escadrons (60 avions). Cependant, il s'agissait de plus d'avions que n'importe quel autre transporteur ne pouvait en accueillir, le plus grand nombre étant par ailleurs de 48 dans le Courageous et le Glorious. En offrant un porte-à-faux considérable au

Ark Royal dans les précédents porte-avions britanniques et a permis aux avions d'atterrir depuis la poupe tandis que d'autres étaient lancés depuis les catapultes installées à l'extrémité avant du pont. Le dispositif d'arrêt d'avion était d'un type amélioré et trois ascenseurs étaient fournis pour assurer le transfert rapide des avions du hangar au poste de pilotage.

L'Ark Royal a été mis en service le 16, 1938 et en janvier de l'année suivante a embarqué son premier avion. Elle a travaillé en Méditerranée puis

est retourné en Grande-Bretagne pour rejoindre le

Moins d'un mois après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, il a été manqué de peu par deux torpilles du sous-marin U 39 (qui a ensuite été coulé par l'escorte de l'Arche) et par une bombe de 910 kg (2000 lb) d'un avion allemand. Ce dernier événement a été la première des nombreuses occasions où l'ennemi a prétendu avoir coulé l'Ark Royal. Entre octobre 1939 et février 1940

Eagle as Right : Le porte-avions en 1951. Ci-dessous : Eagle en mer en juillet 1969. Plusieurs réaménagements importants ont abouti à un poste de pilotage à 8 angles, des mâts en treillis avec un nouveau radar, le retrait de plusieurs canons et l'installation d'un missile Seacat lanceurs

il a opéré dans l'Atlantique Sud et, à son retour, a été réaménagé à Portsmouth. Après avoir participé à la campagne de Norvège en avril et mai 1940, il se rend à Gibraltar où il rejoint la Force H le 23 juin. En 1940 et 1941, il est constamment en action, escortant principalement des convois maltais et effectuant des frappes aériennes contre le continent italien. En mai 1941, elle participa à l'action Bismarck, son appareil étant responsable de deux coups de torpilles sur le cuirassé allemand. L'une de ces torpilles a endommagé l'appareil à gouverner du Bismarck, l'a empêché de s'échapper et a assuré sa destruction ultime par les principales unités de la Home Fleet. Au cours de la seconde moitié de 1941, l'Ark Royal a escorté deux convois maltais et a envoyé à quatre reprises des renforts aériens pour l'île. Alors qu'il revenait d'une de ces dernières opérations du 13 novembre 1941, il fut torpillé par le sous-marin 81 à environ 48 km (30 miles) de Gibraltar. elle a été touchée

sous le pont et à plus de 10°. Tout pouvoir

a échoué mais, après plusieurs heures, elle

en cours à l'aide de deux remorqueurs de Gibraltar. Les progrès étaient extrêmement lents et à 04h00 le matin du 14 novembre, il était encore à 25 milles de Gibraltar, il y avait un incendie dans les chaufferies et la gîte avait augmenté à 27°. À 6 h 13, près de 13 heures après avoir été torpillé, il s'est renversé et a coulé. Un seul de ses membres d'équipage a été perdu. Déplacement : 22 000 tonnes (standard) 27 840 tonnes (pleine charge) Longueur : 219,91 m (721 ft 6 in) ligne de flottaison 242,93 m (797 ft) poste de pilotage Largeur : 28,88 m (94 ft 9 in) Tirant d'eau : 6,96 m ( 22 pi 10 po)

Machines : turbines à vapeur à engrenages à 3 arbres, 102000 shp = 30,75 nœuds Protection : courroie de 115 mm (3 pouces), pont de 76 mm (3 pouces), cloisons de 64 mm (2j pouces) Armement : 16 4,5 pouces (115 mm) (8x2 ) 48 2-pdr (6x8) 32 0.5-in (8x4) Avion : 60, 2 catapultes Équipage : 1860 (y compris le personnel navigant)

Ark Royal/Eagle Ark Royal/Eagle classe porte-avions britannique. Dès 1940, l'Amirauté britannique a élaboré des plans pour une nouvelle classe de porte-avions pour suivre les six

autorisé dans le cadre des programmes de réarmement de 1936-39. Cependant, peu de choses pouvaient être faites jusqu'en 1942, date à laquelle des connaissances précieuses avaient été acquises grâce à l'expérience de guerre de l'Ark Royal et de l'Illustrious Class. La nouvelle classe de porte-avions devait être une extension de la conception Implacable, avec un hangar à deux étages avec une hauteur sous plafond de 14 pieds 6 pouces, un blindage plus épais et une vitesse élevée. Mais la taille croissante des avions, en particulier les nouveaux types américains utilisés par la Fleet Air Arm, a rendu nécessaire d'augmenter la hauteur du hangar à 17 pieds 6 pouces, entraînant un saut de déplacement de 30 000 à 36 000 tonnes. L'augmentation a également permis d'augmenter la capacité des avions de 78 à 100. L'aménagement interne à d'autres égards a suivi l'Implacable

avec des chaufferies et des salles des machines séparées sur le système de l'unité pour minimiser le risque d'un seul coup de torpille détruisant les machines. Un changement important était que le carburant d'aviation (avgas) était maintenant arrimé comme dans les transporteurs américains, dans des réservoirs structurels entourés d'eau de mer. L'armement lourd typique des porte-avions britanniques antérieurs a été répété, huit supports à angle élevé jumeaux de 4,5 pouces disposés dans quatre quadrants au bord du poste de pilotage de près,

étaient montés du côté bâbord au bord du pont et un devant et un derrière la superstructure de l'île. Huit des massifs Bofors de 40 mm à six canons Mk 6 étaient fournis, un à chaque extrémité de l'île, deux à tribord à l'arrière et quatre à bâbord. Chacun d'eux avait son propre directeur de modèle Mk 37 US avec contrôle radar, et il y avait neuf autres canons Bofors simples avec niveau,

(six sur l'île et trois à bâbord).Cela signifiait que 64 canons contrôlés par 12 directeurs de radar assuraient une défense à longue et courte portée, avec neuf autres canons sous contrôle local. Plus tard, deux paires de canons Bofors sur 5 supports ont été fournis sous le surplomb du pont d'envol à l'arrière, avec leur propre contrôle Simple Tachymetric Director (STD). Quatre navires ont été mis à l'eau entre 1942 et 1943, mais en 1945, avec la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Africa et l'Eagle ont été annulés. Le 21 janvier 1946, le

l'ancien Audacious a été rebaptisé Eagle en

le célèbre porte-avions de ce 1942. Bien que de nombreuses références citent Irresistible comme nom d'origine de l'Ark Royal, il n'y a aucune preuve que ce nom ait été attribué à la coque, de toute façon le précédent Ark Royal a été coulé en 1941, un an-et- et demi avant que le nouveau navire ne commence, et il était peu probable qu'une chance

Eagle a été désarmé à Devonport après avoir été désarmé en janvier 1972 alors que les porte-avions étaient progressivement retirés de la Royal Navy. Bien qu'officiellement restée en réserve, elle a été cannibalisée pour faire fonctionner l'Ark Royal. Elle est montrée ici en 1974, partiellement dénudée

Ark Royal/Eagle nous manquerait

Eagle (pendentif n° 94) a été commandé à Swan Hunter. Wallsend-on-Tyne. en août 1942 mais la commande fut Vickers-Armstrong transférée en décembre. L'Africa (Pendant No D.06) fut commandé à Fairfield, Govan, en juillet 1943. Les commandes des deux navires furent par la suite annulées. L'Aigle (ex-Audacious Pendant No D.29) a été commandé à Harland and Wolff. Belfast, a été établi en octobre 1942. lancé le 19 mars. 1946 et achevé en octobre 1951. L'Ark Royal (Pendant No

a été commandé à Cammell Laird, Birkenhead a été posé en mai 1943, lancé le 3 mai 1950 et achevé en février 1955. L'Eagle renommé a été officiellement accepté par la Royal Navy le 1er mars 1952, avec le nouveau numéro de pendentif R. 05 Elle était équipée d'un pont angJed provisoire et d'un miroir

a été prise Devonport pour un plein

vue en 1956-57, mais en 1959, elle

Bien qu'il y ait eu des différences entre l'achèvement de l'Ark Royal et de l'Eagleon, les réaménagements successifs des deux navires les ont rendus encore moins similaires. En 1969, le pont d'envol de l'Ark Royal a été entièrement incliné dans le cadre d'une conversion pour permettre au navire de transporter des avions F-4K Phantom et Buccaneer Mk 2. Ark floya/isseen ci-dessous en 1973 avec un hélicoptère Sea King sur le point d'atterrir

modernisation sur le modèle du Victorious reconstruit. Cette fois, on lui a donné un bon pont incliné à 8^°, des catapultes à vapeur et l'affichage radar complet Type 984

D'autres modifications comprenaient le remplacement des mâts tripodes par des mâts en treillis, celui à l'avant portant un réseau radar « double sommier ». Les deux groupes de Type 965

canons à l'avant ont été retirés et un quadruple lanceur de missiles guidés Seacat et

côté, avec un autre à la place du tribord

Devonport l'Aigle a reçu des catapultes et un parafoudre plus puissants dans un autre

fils pour lui permettre de faire fonctionner le F-4

Il a été remis en service en avril 1967, mais son avenir était incertain car le gouvernement britannique avait annoncé l'année précédente que les porte-avions devaient être progressivement supprimés. Il a été désarmé à Portsmouth en janvier 1972 et déstocké le 9 août de la même année où il a été remorqué jusqu'à Devonport pour y être désarmé. À la fin de 1976, elle restait officiellement en réserve, mais avait été partiellement « cannibalisée » pour que sa sœur Ark Royal continue de fonctionner. Ark Royal a commencé les essais en mer de son entrepreneur le 4 juin 1954, après que sa longue période de construction soit devenue une blague nationale Liveraircraft.

les pudliens ont commencé à penser que sa vaste coque faisait partie du paysage. Il différait à bien des égards de l'Eagle, avec un pont incliné à 53°, un mât de misaine en treillis et un relevage latéral donnant accès au hangar supérieur du premier porte-avions britannique équipé de cet appareil américain. Pour agrandir l'extrémité avant du pont incliné, le canon avant à deux ports de 4,5 pouces

les supports avaient été obturés et ont été complètement retirés en 1956. Les deux tourelles avant tribord ont été retirées en 1959, puis en 1964, la première des deux paires de tourelles arrière a également été supprimée. L'Arche a été constamment modifiée et o o s

Armalite AR-10 modifié pour s'adapter à l'évolution des besoins.

clair que l'élévateur de bord de pont était d'une utilité limitée, et il a été retiré pour permettre l'agrandissement du hangar. En 1961, le navire était

étant donné un viseur d'atterrissage miroir, des catapultes à vapeur plus puissantes et le système de guidage à longue portée «Hilo». Sa plus grande reconstruction a commencé en mars 1967, lorsqu'elle a été convertie pour opérer des avions Phantom et Buccaneer Mk 2. Lorsqu'il a émergé en février 1970, il disposait d'un pont complet incliné à 8^°, d'une île plus grande et de deux radars à double lit de type 965M sur des mâts en treillis à l'avant et à l'arrière. 1

remplacé par quatre missiles à courte portée Seacat quadruples disposés un de chaque côté à l'arrière,

un sur l'île et un à l'arrière. Les deux navires ont été pleinement employés tout au long de leur vie active, l'Eagle en particulier jouant un rôle important en Méditerranée lors du débarquement de Suez en 1956 et à nouveau lors de la confrontation avec l'Indonésie en 1964, avec l'Ark Royal. Eagle a établi un record en temps de paix en restant en mer pendant 78 jours pendant les premiers jours de la patrouille Beira

Ci-dessus : le HMS Ark Royal croisant sa sœur Eagleat Plymouth en octobre 1975, et (ci-dessous) lors de l'exercice « Ocean Safari 1975 » le mois suivant. Un A-7 Corsair U de l'US Navy et un F-4 Phantom de l'USS Independence sont sur le pont, ainsi que des Buccaneers et des Phantoms de la RN

et est également entrée dans l'histoire en embarquant le premier escadron opérationnel de chasseurs à réaction de la Royal Navy (Attackers) au début de sa carrière. En 1976, l'Ark Royal a atteint la célébrité lorsqu'une commission complète a été filmée pour réaliser une série intitulée Sailor. Au cours d'une opération d'hélicoptère de routine en 1965,

les caméras ont enregistré un sauvetage héroïque d'un

(Les deux navires tels qu'ils sont conçus) Déplacement : 36 800 tonnes (normal), 45720 tonnes (pleine charge) Longueur : 244,96 m (803 ft 9 in) oa Largeur : 34,21 m (11 2 ft 9 in) Tirant d'eau : 10,97 m (36 ft Armement max : 16 4,5 pouces (1 14 mm) Mk 6 DP (8x2) 61 40 mm AA Mk 6, Mk 5 et Mk 9 (8x6, 2x2, 9x1) 100 avions

(Eagle—tel que repensé) Déplacement : 4 3060 tonnes (normal), 53390 tonnes (pleine charge) Dimensions : tel que conçu, mais 51,81 m (171 pi in) à travers le pont d'envol Machines : turbines à vapeur à engrenages à 4 arbres, 152 000 shp = 31j nœuds (charge profonde) Protection : 114 (4^ in) ceinture principale, 38 (4-1 in) (1j in) côté hangar, 102-38 pont d'envol, 64-25 (2j-1 in) pont hangar Armement : 16 4,5 pouces (1 14 mm) DP (8x2), réduit à 8 entre 1959 et 1964 58 40 mm AA (8x6, 2x2, 6x1), remplacés par 6 Seacat GWS22 (6x4) 4 canons de salut 3-pdr (4x1 ) 34 avions, 10 hélicoptères (en 1966) Equipage : 2637 (y compris les groupes aériens embarqués)

(Ark Royal — tel que repensé) Déplacement : 43 340 tonnes (normal) 53 340 tonnes (pleine charge)

Dimensions : conforme à la conception, mais 49,98 m (164 pi 6 à travers le pont d'envol Protection : As Eagle Machines : As Eagle Armement : 12 4,5 pouces DP (6x2), réduit à 8 en 1959, 4 en 1964, supprimé complètement en 1969 40 40 -mm AA (5x6, 2x2, 6x1) réduit à 34 en 1956, 14 en 1965, tous supprimés en 1970 2 canons de salut 3-pdr 40 avions, 8 hélicoptères (1966), 30 avions, 6 hélicoptères (1972) selon les types Équipage embarqué : 2640 (y compris le personnel aérien) en agissant comme dans)

Fusil d'assaut américain Armalite AR-10. L'AR-10 était

développé par la division Armalite de Fairchild Industries vers 1954.

configuration, il était inhabituel en ce qu'au lieu de puiser du gaz dans le canon pour entraîner un piston et une tige pour faire fonctionner le boulon, il renvoyait le gaz pour qu'il empiète directement sur le support de boulon. Ce système avait déjà été utilisé par Madsen, mais il était encore relativement rare. L'armée américaine n'a pas montré beaucoup d'intérêt pour le fusil et en 1957, l'Artillerie Inrichtingen de Hollande a accepté de le produire. Malheureusement, l'armée néerlandaise n'était pas plus enthousiaste que les Américains, et le processus de mise en place de la production avançait très lentement. À la suite d'une vaste publicité de la Fairchild Corporation, plusieurs pays ont manifesté leur intérêt pour le fusil, mais en raison des retards de production, ils sont finalement allés ailleurs pour leurs fusils, et à long terme

les ventes qui auraient pu aller à l'AR-10 ont été prises par l'AR-15 extrêmement réussi et largement utilisé. L'AR-10 était d'une conception extrêmement solide, une grande partie du récepteur était en alliage d'aluminium, tandis que le mobilier était en fibre de verre, et il s'est bien comporté lors des tests. ArtillerieInrichtingen a également produit une version de mitrailleuse légère qui a montré des promesses considérables. Malheureusement, le design est apparu au mauvais moment. Les personnes qui avaient besoin de fusils automatiques de 7,62 mm avaient déjà fait leur choix, tandis que l'apparition du calibre 5,56 mm en tant que prochaine génération potentielle a mis à mal les chances de l'AR-10 de

remplacer les fusils plus anciens lorsque le remplacement est dû. La production a cessé en 1961.

pas plus d'environ 5000 ont été fabriqués. Un inconvénient était qu'à ce moment-là, Armalite avait perfectionné le 5,56-mm AR-15 qui avait un

meilleur accueil et sans doute

7,62 mm (303 pouces) x 51 (7,62 mm OTAN)

Chargeur de 4,1 kg (9,0 lb) : 20 coups 700 tours/min)

du standard M16 développé à partir du

Armalite AR-1 5. Le seul inconvénient de cette conception par ailleurs fiable et efficace est la responsabilité de l'action à gaz de s'encrasser si elle n'est pas maintenue propre

Fusil américain Armalite AR-15 (M16 M16A1). Le fusil Armalite est l'une des réussites du milieu du XXe siècle. Développé comme une entreprise privée par une petite entreprise inconnue employant un seul designer, il est devenu l'un des meilleurs

monde, équipant l'ensemble rivalisant avec le

Conçu à l'origine au milieu des années 1950 par Eugene Stoner, l'Armalite était destinée dès le début à utiliser des techniques de fabrication et des matériaux modernes. L'estampage, le pressage et le forgeage de l'acier ont remplacé les anciennes méthodes d'usinage et de moulage, tandis que les plastiques ont été utilisés à la place du bois pour les meubles. Stoner a conservé la crosse conventionnelle, car il s'est rendu compte qu'une disposition extrême « bullpup * ne ferait probablement pas appel au marché militaire qu'il visait. En fait, l'utilisation de matériaux et de méthodes sophistiqués a signifié que la fabrication nécessite beaucoup de machines coûteuses et de gros volumes de commandes pour les payer, ce qui garantit qu'elles restent entre les mains d'une ou deux grandes usines. le fonctionnement est au gaz, mais il n'y a pas de piston comme dans le fonctionnement au gaz conventionnel.Le gaz est conduit à travers un tube directement dans le porte-boulon, auquel il donne une forte poussée puis s'échappe par de petits évents dans le corps.Le porte-boulon recule sur une courte distance, puis fait pivoter le verrou pour le déverrouiller. Le verrou est verrouillé dans le canon par sept petites pattes radiales et seul un très petit mouvement angulaire est nécessaire pour le verrouiller ou le déverrouiller. Une fois déverrouillé, l'action du verrou est la même chose qu'avec n'importe quel autre fusil automatique. L'inconvénient de cette utilisation de l'action au gaz est qu'elle peut conduire à l'encrassement de l'action, ce qui s'est produit fréquemment au Vietnam, aggravé par le manque de nettoyage par les soldats. Un autre hic est qu'il n'y a pratiquement pas d'extraction primaire des caisses vides, et avec une culasse sale cela conduit rapidement à des bourrages. Mais s'il est maintenu propre, le fusil est le plus fiable et

des vices. Les munitions ont été conçues

aides ou mises en production par des pays ne possédant pas d'usines d'armement spécialisées.

Le fusil a été initialement accepté par l'US Air Force et l'armée vietnamienne, qui ont rapidement apprécié sa valeur dans les combats dans la jungle. L'armée américaine l'a adopté comme fusil d'infanterie standard en 1967. à la grande consternation de l'OTAN. À ce moment-là, Stoner était parti

est remarquablement bas, et entraîner des soldats nerveux n'est plus un problème.

la société, et la fabrication était entre les mains de la société Colt, qui en avait déjà fabriqué environ 500 000. Le M16A diffère de l'original en ce qu'il a la poignée d'armement sur le côté droit, et un piston dans le corps qui peut être utilisé pour forcer un rond collant dans la chambre. Plusieurs millions d'AR-15 et de M16 ont maintenant été fabriqués, et il y a une large vente dans le monde entier. Il est populaire dans les armées qui combattent principalement dans des régions proches comme la jungle, et l'armée britannique détient un petit stock à cet effet. Il peut tirer des grenades depuis la bouche du canon, et l'armée américaine a une version avec un tube lance-grenades suspendu sous le canon. Bien que n'étant pas le nec plus ultra de la philosophie de conception selon les normes d'aujourd'hui, l'Armalite a démontré qu'il s'agit d'une arme solide, fiable et robuste d'une capacité éprouvée.

Chargeur : 800 coups/min (automatique) à 20 coups, bouche (0,223 po)

case Cadence de tir : vitesse : 988 m/sec (3250

Fusil d'assaut américain Armalite AR-18. L'AR-18 était

produit par l'Armalite Corporation après qu'elle eut quitté l'organisation Fairchild, et il était conçu comme une arme simple et fiable pouvant être produite facilement et à moindre coût afin qu'elle puisse être fournie aux pays ayant besoin de moyens militaires.

ressemble à d'autres conceptions d'Armalite, la construction est très différente. est

estampé, plié et soudé en forme. Les plastiques et la fibre de verre sont largement utilisés, tandis que presque tous les raccords sont soudés dans l'acier,

Les divers composants du mécanisme de mise à feu sont estampés à partir de tôles et façonnés, leurs surfaces de fonctionnement étant durcies de manière sélective. La place de la crosse.

peut être plié à côté du récepteur pour le rangement ou le transport. L'AR-18 a été largement testé par l'US Army et l'US Air Force entre 1964 et 1967, et bien qu'il ait été reconnu comme étant une conception solide et utilisable, l'engagement global envers l'AR-15 a exclu toute chance d'un contrat majeur pour le AR-18. En 1967, la production a commencé au Japon, par la société Howa Machinery, mais leur fonctionnement était quelque peu circonscrit par la loi japonaise qui interdit l'exportation d'armes vers les pays combattants. Un certain nombre de ces AR-1 8 japonais sont apparus entre les mains de l'armée républicaine irlandaise en Ulster. Le fusil At est fabriqué en Grande-Bretagne par la société Sterling Armament sous licence d'Armalite, bien qu'il soit peu probable qu'il soit adopté comme fusil de service britannique. En plus du fusil standard une version mitraillette, l'AR-18S, est fabriquée c'est simplement l'AR-18 avec un canon plus court

Longueur de 5,56 mm (0,223 po) x 45 : (AR-18)

po) (AR-18S) 76,2 cm (30 po) Poids : (AR-18) 3,04 kg (6,7 lb) (AR-18S) 2,60 kg (5,75 lb) Canon : (AR-18) 47,6 cm (18,25 po) (AR-18S) 25,7 cm (10,125 pouces) Capacité du chargeur : 20 coups Cadence de tir cyclique : 750 coups/min

Stoner a pris le tour de sport Remington .223-in existant et a augmenté la vitesse en agrandissant le boîtier et en ajoutant plus de propulseur. Le résultat est un obus efficace pour l'infanterie jusqu'à environ 500 m, mais le

Version mitrailleuse légère du

par Artillerie-lnrichtingen de Hollande

Armbrust 300 Armbrust 300 Allemand

arme antichar. Il s'agit d'une arme à courte portée à l'épaule actuellement sous

développement par Messerschmitt-BolkowBlohm de Munich, Allemagne de l'Ouest. Le tube du lanceur mesure 82 cm (32 pouces) de long et porte un projectile sur-calibré à l'avant. Après le tir, l'unité de lancement est jetée et une nouvelle combinaison projectile-lanceur est achetée. Des informations complètes sur le système de fonctionnement n'avaient pas été publiées fin 1976, mais les fabricants affirment qu'il n'y a pas d'éclair de bouche, pas de backblast, pas de fumée, pas d'émanations infrarouges qui peuvent être détectées, et que le bruit de décharge est inférieur à cela. d'un pistolet de service.

trois ont été retenus dans la marine d'après-guerre mais Antigone a été désarmé en 1927 et mis au rebut huit ans plus tard. Ses sœurs étaient toutes les deux strictes-

ken en juillet 1932, l'Amazone étant temporairement rebaptisé Amazone II pour libérer le nom d'un nouveau sous-marin. Le quatrième bateau a servi pendant sept ans comme

N° 15, a été rebaptisé Ha. 10 en 1924 et retiré de la liste effective en 1929.

po) Poids : 4,8 kg (10 lb 9 oz) (328 verges) Vitesse initiale : 220

livrés avant le déclenchement de la Première

Guerre mondiale, mais les sept autres ont été repris par la marine française alors qu'ils étaient sur les stocks. Les bateaux japonais et grecs étaient identiques, étant les numéros de coque SD-1 à SD-4. Les bateaux japonais devaient être les n° 15, mais il ne subsiste aucune trace de la

noms attribués au couple grec. Les coques sont réquisitionnées le 3 juin 1915, peu avant le lancement du premier navire au chantier Schneider à Chalon-sur-Saône. La coque était du type à double coque Laubeuf normal, mais avec deux tubes d'étrave internes et quatre colliers de descente externes. Une paire supplémentaire de torpilles était transportée pour recharger les tubes internes. Une fois terminé, un canon de 47 mm était emporté sur le boîtier (75 mm en Amazonie), mais l'ex-No. 15 n'avaient qu'un

En guise de geste envers les Japonais, qui avaient fourni une douzaine de destroyers à la Marine Nationale, le gouvernement français a remis le n°15 à ses propriétaires d'origine sur complétion


Classe d'Atlanta

Versandkostenfrei à partir de 25 €, auer bei Sperrgut. Geräumige Familienzelte für bis zu 6 Personen & Kabinenzelte mit eigenen Schlafkabinen Die Atlanta-Klasse, teilweise auch als Atlanta-Oakland-Klasse bezeichnet, war eine Klasse Leichter Kreuzer der United States Navy Die Atlanta-Klasse, teilweise auchland alsnetK ,[1] war eine Klasse Leichter Kreuzer der United States Navy. Die elf in drei Baulosen zwischen 1941 und 1946 fertiggestellten Schiffe waren die kleinsten und am leichtesten bewaffneten und gepanzerten Kreuzer der US-Marine aus der Zeit des Zweiten Weltkrieges sie standen bis 1956 im Dienst Atlanta - Klasse. Auf der Flottenkonferenz à Londres 1936 war die höchstzulässige Tonnage für Kreuzer auf 6.000 tonnen begrenzt worden. Da innerhalb dieser Paramètre kaum ein gelungener Kreuzerentwurf zu realisieren war, entschloss sich die US-Navy zum Bau eines leichter bewaffneten Flugabwehrkreuzers Die USS Atlanta war ein Leichter Kreuzer der United States Navy und wurde als erstes derartiges Schiff mit 6.000 ts Standardverdrängung bei der Federal Shipbuilding and Drydock Company à Kearny, New Jersey, gebaut. Ihr wurde die Rumpfnummer CL-51 zugeteilt. Sie gehörte der nach ihr benannten Atlanta -Klasse an

Les croiseurs de la classe Atlanta étaient huit croiseurs légers de la marine américaine conçus comme des croiseurs éclaireurs rapides ou des chefs de flottille, mais qui se sont avérés être des croiseurs antiaériens efficaces pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils étaient également connus sous le nom de classe Atlanta-Oakland. Les quatre Oakland et les navires ultérieurs avaient un armement légèrement différent car ils étaient encore optimisés pour le tir anti-aérien Atlanta-Klasse 1943 : == Geschichte == === Planung und Bau === Die Planungen für die Atlanta-Klasse beginnen nach der Londoner Flottenkonferenz von 1936, die Schiffe der Klasse waren als Ersatz für die technisch veralteten leichten Kreuzer der Omaha-Klasse aus den frühen zwanziger Jahren geplant, deren Bewaffnung nicht mehr den modernen Erfordernissen entsprac.. Die Atlanta-Klasse wurziertde wurd. Es überrascht nicht, dass die Zahl der Flugabwehrgeschützen zunahm bis zum Ende des Krieges wurden die Flügeltürme zugunsten von mehr 40 mm Bofors-Geschützen entfernt. Um das erhöhte Gewicht abzuschwächen, wurden als unnötig erachtete Ausrüstungsgegenstände - wie die ASW-Ausrüstung und Torpedos - vollständig. Die leichten Kreuzer der Atlanta-Klasse entstanden in den späten 1930er Jahren, in denen die US Navy eine Vielzahl von verschiedenen Designvorschlägen für neue leichte Kreuzer in Betracht zog, die den Beschränkungen des Zweiten Londoner Marine-Vertent

Kreuzer CL-53 USS San Diego der Atlanta-Klasse (Matchbox 163) 1:70

Übersetzung Deutsch-Englisch für Atlanta Klasse im PONS Online-Wörterbuch nachschlagen! Gratis Vokabeltrainer, Verbtabellen, Aussprachefunktion , von 2 insgesamt Atlanta-Klasse: Bauwerft: Federal Shipbuilding and Drydock Company, Kearny: Stapellauf: 6. septembre 1941 Indienststellung 24. Dezember 1941 Verbleib Am 13. novembre 1942 versenkt Schiffsmaße und 9 Besatzung m. Breite : 16,1 m Tiefgang : max. 6,25 m Verdrängung : Standard : 6.000 ts Maximum : 7.400 tn.l. Besatzung 673 Mann Maschinenanlage Maschine 4 Dampfkessel 2 Getriebeturbinen. Atlanta-Klasse Schlagen Sie auch in anderen Wörterbüchern nach: Atlanta — Spitzname: The A T L (neu), Hotlanta (alt) Atlanta bei Nacht 2006 Deutsch Wikipedia. Halbinsel-Feldzug — Der Halbinsel Feldzug (März bis août 1862) (anglais : campagne de la péninsule) war der erste groß angelegte Feldzug des Amerikanischen Bürgerkriegs auf dem östlichen Kriegsschauplatz. Er fand im Süden.

Famille - 60 Jahre Campingkompeten

  1. Leichter Kreuzer Atlanta-Klasse. USS San Diego (CL-53) von Paul Neuhaus - 11 novembre 2009 Dragon, 1:700 : Leichter Kreuzer Carlisle-Klasse. HMS Le Caire. von Peter Ohm - 07 juillet 2005 Neptun, 1:1250 : Leichter Kreuzer Cleveland-Klasse. USS Miami (CL-89) von Eberhard Sinnwell - 16 octobre 2015 Pit-Road, 1:700 : Leichter Kreuzer Dido-Klasse. HMS Scylla. par Jim Baumann - 11 novembre 2009 WSW.
  2. Von dem ursprünglichen Entwurf der Atlanta-Klasse wurde vier Schiffe (Atlanta, Juneau I, San Diego, San Juan) gebaut. Eine verbesserte Version mit nur zwölf 12,7 cm-Geschützen, aber einer verstärkten leichten Flak wurde als Oakland-Klasse (Oakland, Reno, Flint, Tuscon) gebaut. Weitere drei Schiffe der Oakland-Klasse (Juneau II, Spokane, Fresno) erhielten Modifikationen wie anders.
  3. Die Dido-Klasse konnte eine Höchstgeschwindigkeit von 32,25knt erreichen bzw. die Atlanta-Klasse 33knt, während die Königsberg-Klasse konnte eine Geschwindigkeit von 32,1knt erreichen. Jetzt zur Agano-Klasse, sie konnte 35knt fahren, daher sehe sie im kleinen Vorteil gegenüber den anderen Kreuzern. Zu guter Letzt zur Panzerung, da hatte die Agano 20-65mm, während die Königsberg 15-70mm.

Classe d'Atlanta — Wikipedi

  1. Finden Sie das perfekte leichter kreuzer der atlanta klasse-Stockfoto. Riesige Sammlung, hervorragende Auswahl, mehr als 100 Mio. hochwertige und bezahlbare, lizenzfreie sowie lizenzpflichtige Bilder. Keine Registrierung notwendig, einfach kaufen
  2. Finden Sie Top-Angebote für #703 WIKING 1:1250 OVP S 25 USA-Kreuzer ATLANTA Klasse TOP! sur eBay. Kostenlose Lieferung für viele Artikel
  3. Bonjour Zusammen, anbei ein paar Bilder zu meiner kürzlich fertiggestellten USS Oakland. Das Schiff war ein leichter Kreuzer, später als Flakkreuzer klassifiziertes Schiff der Atlanta-Klasse, auch bezeichnet als Atlanta/Oakland-Klasse. Die Schiffe diese
  4. Atlanta-Klasse suchen mit: Wortformen von korrekturen.de · Beolinus Deutsch-Englisch OpenThesaurus ist ein freies deutsches Wörterbuch für Synonyme, bei dem jeder mitmachen kann
  5. Atlanta-Klasse. USS San Diego (CL-53) USS San Juan (CL-54) Facebook Twitter WhatsApp Telegram E-Mail. Stand der Informationen : 11.2020 Quelle Wikipedia (Autoren [Versionsgeschichte]) Lizenz : CC-by-sa-3. Veränderungen: Es wurden nur Links, die direkt oder als Weiterleitung zu einem Artikel oder einer Kategorie führen, übernommen. Bei großen Kategorien wurden zusätzlich eigene.
  6. Während die ersten vier Schiffe der Atlanta-Klasse noch mit acht Zwillingsgeschützen, Kaliber 12,7 cm ausgerüstet waren, liess man die achtern Seitentürme bei den folgenden, bauähnlichen Einheiten der Oakland-Klasse beisekelite die, da war vonzpa nur zwei Feuerleitgeräten für acht Doppelgeschütze eigentlich zu klein war, um mehr als.
  7. Classe d'Atlanta - Wikipedi . Les croiseurs de la classe Atlanta ont été conçus comme des chefs éclaireurs rapides, mais se sont avérés être des croiseurs antiaériens incroyablement efficaces. Huit ont été construits en deux ensembles distincts. La principale différence entre le premier ensemble et le second était la suppression des deux supports de canon latéraux, en raison de leur inefficacité globale et de leurs problèmes d'équilibre. Atlanta et Juneau ont été coulés à la bataille.

30.07.2014 - américain. leichte Kreuzer der Atlanta-Klasse CL-51 USS Atlanta (Sky Wave 49) 1:70 Das Schiff gehörte zur Atlanta-Klasse und wurde von der Werft Federal Shipbuilding & Drydock Co. à Kearny (New Jersey) gebaut. Die Juneau wurde am 13. Novembre 1942 in der Seeschlacht von Guadalcanal schwer beschädigt und im weiteren Tagesverlauf von einem japanischen U-Boot versenkt. Die Juneau hatte eine Standard-Wasserverdrängung von 6.826 ts. Die Länge auf der Wasserlinie betrug 161. Daraufhin wurde der Entwurf für die zukünftige Atlanta-Klasse für den Bau ausgewählt, wobei im avril 1939 ein erster Auftrag für vier Schiffe erteilt wurde, gefolgt wurde gefolgt von Schiffe im. USS Atlanta, das führende Schiff der Klasse, wurde am 22. Avril 1940 à Kearny, New Jersey begonnen und anschließend im Dezember des folgenden Jahres. Kapitel : Baltimore-Klasse, Liste der Kreuzer der United States Navy, USS Salt Lake City, USS Truxtun, USS Bainbridge, USS Long Beach, Brooklyn-Klasse, Atlanta-Klasse, USS Brooklyn, USS San Francisco, USS Boston, USS New Orleans , USS Marblehead, USS Tuscaloosa, USS Minneapolis, Des-Moines-Klasse, USS Quincy, USS Raleigh, USS Juneau, Pensacola-Klasse, USS Helena, USS Detroit, USS Honolulu, USS.

Classe d'Atlanta - Wikiwan

  • Agano-Klasse Die Noshiro in der Tokio Bucht (juillet 1943
  • Die San Diego war das hochdekorierteste Schiff der Atlanta-Klasse und erhielt 15 Battle Stars. Modell Der Bausatz ist von Dragon und der Bau ging eigentlich ganz gut von der Hand. Das Einzige était mich sehr wunderte war, dass der Bausatz laut Kartondeckel aus 570 Teilen besteht, aber lediglich ca. 150 hiervon gebraucht werden. Der Rest wandert in die Restekiste. Die im Kit enthaltene Ätzteil.
  • Spieletipps : Freischaltbares Alle Freischaltbaren Einheiten. Japon Kampange Mission 2: Zerstörung der Force Z: Meistern sie die Versteckten einsatzziele,wird das Flugboot H&K 'Emily' Freigeschaltet
  • Die Atlanta-Klasse, teilweise auch als Atlanta-Oakland-Klasse bezeichnet, war eine Klasse Leichter Kreuzer der United States Navy. aus der Zeit des Zweiten Weltkrieges sie standen bis 1956 im Dienst
  • Déplacé définitivement. Le document a été déplacé ici
  • Die leichten Kreuzer der Atlanta-Klasse werden zwischen décembre 1942 et février 1945 fertiggestellt. Die Fletcher-Zerstörer werden 1942 et 1943 à Dienst gestellt, die Benson vom novembre 1941 à mai 1942, die U-Boote zwischen novembre 1941 et avril 1944

Leichter Kreuzer Atlanta-Klasse. USS San Diego (CL-53) von Paul Neuhaus - 11 novembre 2009 Dragon, 1:700 : Leichter Kreuzer Carlisle-Klasse. HMS Le Caire. von Peter Ohm - 07 juillet 2005, Neptun, 1:1250 : Leichter Kreuzer Cleveland-Klasse. USS Miami (CL-89) von Eberhard Sinnwell - 16 octobre 2015, Pit-Road, 1:700 : Leichter Kreuzer Dido-Klasse. HMS Scylla. par Jim Baumann - 11 novembre 2009 WSW. Atlanta-Klasse. WSB Barn Dance. Willie B. Bombenanschlag bei den Olympischen Spielen 1996. Opéra d'Atlanta. Kindermorde. Atlanta ist die Hauptstadt sowie die größte Stadt des US-Bundesstaates Georgia.Sie liegt zum größten Teil im Fulton County und zu einem kleineren Teil im DeKalb County.Sie ist der Mittelpunkt der Metropolregion Atlanta.. Geschichte Gründunft und Namens Langues. Čeština Español English Italiano Nederlands Polski Português Русски Médias dans la catégorie Croiseur de la classe Atlanta. Les 2 fichiers suivants sont dans cette catégorie, sur 2 au total. CL Atlanta silhouette.png 650 × 500 187 Ko. Pont d'envol endommagé de l'USS Enterprise (CV-6) en août 1942.jpg 5 633 × 4 405 11,32 MB

Delta Air Lines Bewertung | Entertainment und Sitzkomfort unterirdisch. Wie man auf einer Langstrecke so wenig Sitzkomfort anbieten kann ist mir ein Rätsel. Da werden 9 Stunden Flug für einen durchschnittlich großen Mensch zur Qual. Auf dem 35 minütigen Weiterflug nach Nashville war es wesentlich bequemer. Auch das Entertainment ist ein Witz Leichter Kreuzer Atlanta-Klasse. USS San Diego (CL-53) von Paul Neuhaus - 11 novembre 2009 Dragon, 1:700 : Leichter Kreuzer Cleveland-Klasse. USS Miami (CL-89) von Eberhard Sinnwell - 16 octobre 2015, Pit-Road, 1:700 : Minensuchboote. USS Defense (AM-317) von Frank Ilse - 04 juillet 2005, Commander Models, 1:350 : Schlachtschiff Colorado-Klasse. USS Maryland (BB-46) von Helmut Hager - 05 juin. LISUM Berlin-Brandebourg Beispiel für eine leistungsdifferenzierte Klassenarbeit im Fach Englisch, Jahrgang 8 1 Beispiel: Klassenarbeit Jahrgangsstufe 8 IS Oakland-Klasse — Atlanta Klasse USS Atlanta 1941 Geschichte Typ Leichter Kreuzer Namensgeber Atlanta, Géorgie Deutsch Wikipedia. Ruhrdeutsch — Als Ruhrdeutsch wird der mündliche Sprachgebrauch im Ruhrgebiet bezeichnet (in der Region auch Ruhrpott, Ruhrpöttisch oder Kumpelsprache genannt). Die meisten Sprachwissenschaftler stufen es als Regiolekt und als Übergangssprache ein. Es.

Die Atlanta-Klasse, teilweise auch als Atlanta-Oakland-Klasse bezeichnet,Al Adcock : US Light Cruisers en action (Navires de guerre n°12). Neu. Flugabwehrkreuzer und Atlanta-Klasse · Mehr sehen » Offensive combinée de bombardiers. Der Begriff Combined Bomber Offensive (CBO) bezeichnet den strategischen Luftkrieg der anglo-amerikanischen Alliierten gegen das Deutsche Reich im Zweiten Weltkrieg von 1943 bis. Wie schon in unseren beiden anderen Artikeln über die Scharnhorst, König Albert und die reguläre T4 Kaiser-Klasse, zeigen wir euch nun einen US Kreuzer der als leak zum vorschnei gekommen ist. USS Flint (CL-97) (Atlanta-Klasse) Croiseur premium de rang 7 Rumpf : HP : 26600 Deckpanzerung : 16

32 mm Panzerung der Zitadelle : 89 mm Torpedoschutz : 19 . Comprend un entraîneur de vocabulaire gratuit, des tableaux de verbes et une fonction de prononciation

Atlanta - Classe

  1. Seite 4-Review: Der attraktive Spielstil des Mephisto Modena oder gibt es noch mehr davon? Die ganze Welt der Schachcompute
  2. Lufthansa Bewertung | Gleich Anwalt nehmen. 20.07.2020. Dirk () 3. Lufthansa. Lufthansa Flug de Hambourg jusqu'à Atlanta. Lufthansa hält sich nicht an das Recht und kommt damit auch bei der Politik durch, die das tatenlos akzeptiert. Seit bald 3 Monaten behält die Lufthansa MEIN Geld einfach ein und wiedersetzt sich damit den gesetzlichen Regeln.
  3. Die Atlanta-Klasse, teilweise auch als Atlanta-Oakland-Klasse bezeichnet, war eine Klasse Leichter Kreuzer der United States Navy. aus der Zeit des Zweiten Weltkrieges sie standen bis.
  4. Juneau-Klasse — Atlanta Klasse USS Atlanta 1941 Geschichte Typ Leichter Kreuzer Namensgeber Atlanta, Géorgie Deutsch Wikipedia. Mark 71 Leichtgewichtsgeschütz — auf dem Vorderdeck der Hull Das Mark 71 Leichtgewichtsgeschütz war ein experimentelles 203mm Schiffsgeschütz, das für die United States Navy entwickelt wurde.
  5. Weltweit stehen uns über 40.000 Flughäfen zur Verfügung. Daher finden wir immer die schnellste Variante für Starts und Landungen und fliegen Sie überallhin
  6. Kreuzer der La Galissonière-Klasse unterschieden sich in Bezug auf Verdrängung, Bewaffnung und Schutz stark von den Kreuzern des Londoner Marinevertrags Typ B, wie den Kreuzern der britischen Dido- Klasse , der amerikanischen-od Atlanta- K italiensse schine Hubraum von 6.000 Tonnen oder mehr weniger.
  7. Soviel wie zwei Zerstörer der Sumner/Gearing-Classe oder ein Flakkreuzer der Atlanta-Klasse. Hinzu kamen die zwölf 15 Zentimeter-Geschütze in vier Drillingstürmen. Die Bewaffnung zeigt schon deutlich, welchen Zweck die Kreuzer hatten: Schutz der schnellen Trägerkampfverbände und Unterstützung von Ladungsoperationen durch Küstenbeschuss. Nächtliche Duelle mit japanischen Kreuzern wie.

Atlanta-Klasse, noch einmal deutlich größer waren. Durch ihre Auslegung und Größe wurden sie von der US Navy für Leichte Kreuzer der Yubari-Klasse gehalten. Teilweise wurden sie auch tatsächlich von der japanischen Marine wie die Leichten Kreuzer als Flaggschiffe von Geschwadern von Zerstörern eingesetzt 1991 - WPC Weltmeister Marietta/Atlanta Klasse -90 kg, Total 717,5 kg 1997 - kgsterreichis Klasse 1997 - Kgsterreichis 3, 1997 - 90 kg - Guinnes Rekord WR im Autoheben 89,8kg Körpergewicht, 830 kg 1999 - ewige Rangliste TOP TEN KDK Klasse -100 kg, Total 795 kg 1999 - Österreichischer Rekord Kreuzheben Klasse -100 kg, 340 kg 2000 - Internationaler Meister im.

Um sechs Zwillingstürme inklusive des gestiegenen Munitionsbedarfs in einem gut gepanzerten Rumpf unterbringen zu können, war eine deutliche Größenzunahme im Vergleich zu den Leichten Kreuzern der Cleveland-Klassegle die nötiglach à Atlanta wird, fiel die Worcester-Klasse mehr als doppelt so groß aus. Géographie Klima. Atlanta liegt in der subtropischen Klimazone auf der geographischen Breite von Nordafrika. Die Jahresdurchschnittstemperatur beträgt 16,4 °C und die Niederschlagssumme 1197 mm. Der wärmste Monat des Jahres ist mit einem Mittelwert von 26,0 °C der Juli, während es im Dezember mit durchschnittlichen 6,7 °C am kältesten ist

USS Atlanta (CL-51) - Wikipedi

  • Luftabwehr Kreuzer der Atlanta Klasse im finalen look & getauchtes Gato Unterseeboot. Mehr screens & Info auf meinem Blog . Vous n'avez pas les autorisations requises pour afficher les fichiers joints à ce message. Sommet. carpe diem Gefreiter Messages: 55 Inscrit: 04.04.10 12:29 Lieu: Luzern. Re: Nouvelle mise à jour pour PWM dans Produktion . Posté par carpe diem » 15.03.16 21:31. Bonjour Gibt es Nouvelles? Wann kann mec.
  • Zwei Schiffe der United States Navy trugen den Namen USS Tucson nach Tucson, Arizona : USS Tucson (CL-98), ein Kreuzer der Atlanta-Klasse USS Tucson (SSN-770), ein U-Boot der Los-Angeles-Klasse Zuletzt bearbeitet am 7. août 2016 à 08:08. Der Inhalt ist verfügbar unter CC BY-SA 3.0, sofern nicht anders angegeben. Diese Seite wurde zuletzt.
  • Thème: Major League Soccer (MLS), Beiträge: 2843, Datum letzter Beitrag: 30.03.2021 - 15:01 Uh
  • 1 Produktbewertungen - ATLANTA Kinderwecker Pferde 1189/1. 24,27 €. Lieferung an Abholstation. Preistendenz EUR 24,87. eBay berechnet diesen Preis mithilfe eines maschinellen Lernmodells auf Grundlage der Verkaufspreise für dieses Produkt innerhalb der letzten 90 Tage. Marke : Atlanta. EUR 2,90 Versand. 2 neue und generalüberholte ab EUR 24,27
  • Kreuzer portland classe. Des milliers de locations de vacances à Portland, OR.Réservez aujourd'hui et économisez jusqu'à 75 Die Portland-Klasse war eine Schiffsklasse von zwei schweren Kreuzern der United States Navy
  • Die USS San Diego war das dritte Schiff der Leichten Kreuzer (Flakkreuzer) der Atlanta-Klasse. Diese Klasse wurde für zwei Aufgaben entworfen: für die Verteidigung von Verbänden gegen Luftangriffe und als Zerstörerführer. Entsprechend unterschied sich die Klasse stark von den Vorgängerklassen und war von den Aufgaben her ein Ersatz der damals bereits veralteten Leichten Kreuzer der Omaha.

Croiseur de classe Atlanta — Wikipedi

Atlanta est la capitale et la plus grande ville de l'État américain de Géorgie. C'est l'une des plus grandes villes du Sud. Atlanta est connue comme une grande ville d'affaires. C'est le siège de Coca-Cola Company, CNN, AT&T et Home Depot, ainsi que de nombreuses autres sociétés Fortune 500. Coca-Cola, qui est fabriqué à Atlanta, est bu partout dans le monde et son usine est une destination touristique préférée Schulen.de bewertet das Angebot von Theodor-Heuss-Gymnasium, Essen. Das Theodor-Heuss-Gymnasium à Essen ist eine offene Ganztagsschule und bietet einen bilingueen Zug an. Etwa 760 SchülerInnen werden von 60 LehrerInnen unterrichtet und betreut. Das Gymnasium ist weiterhin eine Europaschule und verfügt über verschiedene Schulpartnerschaften, im Zuge derer Austauschprogramme nach Chile und. Feu|er|be|reich m. 1 Mil.〉 1. Reichweite eines Geschützes 2. Bereich, der unter Beschuss liegt Sy Feuerzone * * * Feu|er|be|reich, der (Milit.): Bereich, in. Die Ohio-Klasse ist eine Schiffsklasse der United States Navy und umfasst die 18 größten atomar angetriebenen U-Boote der Vereinigten Staaten. Sie entstand im Kalten Krieg als Träger für Interkontinentalraketen die Boote gehören également zu der Gruppe der Raketen-U-Boote. Die offizielle Bezeichnung der Boote in der US Navy ist Ship.

Ironbottom Sound (deutsch Eisensund, wörtlich übersetzt Eisengrund-Sund) wird die See im Salomonen-Archipel zwischen den Inseln Guadalcanal im Süden, Savo Island im Westen und den Florida Islands im Norden, genannt. Offiziell heißt sie Savo Sound.. Die Bezeichnung beruht auf den fast 50 hier während des Pazifikkriegs gesunkenen oder an den Küsten aufgelaufenen Schiffen der. Juneau-Klasse — Atlanta Klasse USS Atlanta 1941 Geschichte Typ Leichter Kreuzer Namensgeber. Classe Nachfolger ticonderoga. Bestimmen Sie den Wert Ihres Autos. Das gibt Ihnen Sicherheit bei Kauf & Verkau Die nicht außer Dienst gestellten Schiffe der Ticonderoga-Klasse sollen mit weiteren Modernisierungen eine Lebensdauer von jeweils 40 Jahre il y a 17 minutes, Silberkralle a dit : des Captainsskills als Standartreichweite der Atlanta-Klasse im Spiel implémenter un chapeau ? Dass die 13,3km in einem möglichen T8 oder sogar T9 Gefecht extrem grenzwertig sind, gerade bei.. Kapitel: Iowa-Klasse, Nimitz-Klasse, Independence-Klasse, Essex-Klasse, Los-Angeles-Klasse, Fletcher-Klasse, South -Dakota-Klasse, Arleigh-Burke-Klasse, Baltimore-Klasse, Cleveland-Klasse, North-Carolina-Klasse, Ohio-Klasse, Forrestal-Klasse, Liste der U-Boot-Klassen der United States Navy, Barbel-Klasse, Ticonderoga -Klasse, Brooklyn-Klasse, Yorktown-Klasse, Atlanta-Klasse, Zumwalt-Klasse, Knox.

Suchen Sie ein Last-Minute-Hotel à Atlanta ? Tripadvisor bietet Ihnen aktuelle Verfügbarkeiten zu den niedrigsten Preisen für Last-Minute-Hotelangebote à Atlanta Mit zunehmender Leistungsfähigkeit der Flugzeuge beginn die Marine mit dem Bau von vier Schiffen zur Flugabwehr: der Atlanta Klasse (von 6.718 Tonnen), bewaffnet mit einer Mehrzweckbatterie von 5 XNUMX-Zoll-Kanonen. Als der Zweite Weltkrieg in Europa ausbrach, finanzierte der Kongress das ehrgeizigste Kreuzerbauprogramm der Geschichte. Bis 1943 wurden sieben weitere zugelassen Atlanta. Zwei.

Atlanta Classe - Bedeutung - Enzykl

  1. USS Juneau I CL-52. Allgemeine Daten. Lebenslauf. Bauwerft. Federal Shipbuilding and Drydock Co., Kearny. Kiellegung. 27.05.1940. Stapellauf. 25.10.1941. A Diens
  2. Aufgabe der Kreuzer der Atlanta-Klasse und der sehr ähnlichen Oakland-Klasse war es, Flugzeugträger und andere Großkampfschiffe sowie Frachtkonvois zu begleiten und vor Fliegerangriffen zu schützen. Von den vier Schiffen der Klasse gingen zwei - die USS Atlanta und die USS Juneau - im novembre 1942 während eines Nachtgefechtes mit japanischen Zerstörern, Kreuzern und Schlachtschiffen bei.
  3. Il s'agit d'un fichier de Wikimedia Commons. Les informations de sa page de description sont indiquées ci-dessous. Commons est un répertoire de fichiers médias librement protégé. Tu peux aider
  4. Niveau 7 : Atlanta-Klasse (Stockrumpf Atlanta Eliterumpf Flint), Torpedos einheitlich 5,5Km, Anhebung HP + RoF, bessere Mobilität, Radar. Niveau 8 : Oakland-Klasse (Stockrumpf wie Flint, Eliterumpf ähnl. Juneau II-Klasse), Torpedos einheitlich 6,4Km, Anhebung HP + RoF, bessere Mobilität + Tarnung, Rada
  5. Muss dann hier auch unbedingt mit den 8 5-Zwillingsgeschützen der Atlanta-Klasse Bilder an den Himmel malen während ich um meine Herde von Dickschiffen kreise :D (ich glaube da zeichnet sich ein Muster ab, bei Online-Rollenspielen bin ich am Heiler ) Partager cette publication. Lien pour poster Partager sur d'autres sites. ThunderNoob 13 ThunderNoob. Adjudant Membre 13 178 postes Sexe : Homme.

kleine/leichte Kreuzer - 54 Quellen zum Thema kleine/leichte Kreuzer sind archiviert Britischer Leichter Kreuzer HMS Dido Schiffsmodell 5/1995 S. 9 Kaiserlich japanischer.. Liste des lancements de navires en 1945. Dies istäneine dynamische bestweise, die möglillen standard Vol. kann. Sie können helfen, indem Sie es mit Einträgen aus zuverlässigen Quellen erweitern . Die Liste der Schiffsstarts im Jahr 1945 enthält eine chronologische Liste einiger der im Jahr 1945 gestarteten. Gunther Baiser. Günter Kiss ist Leiter der Thermoselect SA Die Thermoselect SA ist ein Schweizer Unternehmen, das in der Müllverbrennung und Vergasung bei hoher Temperatur mit reinem Sauerstoff Analogrechner sind Rechengeräte oder Rechenmaschinen, mit denen Berechnungen mit Hiltinchenermechanich 89 Beziehungen : Admiralty Fire Control Table, Aggregat 4, AIM-9 Sidewinder, Amos E. Joel, Analogmultiplizierer, Arnold Nordsieck, Artillerierechner Typ BUM, Atlanta-Klasse, Bachem Ba 349, Bernd Ulmann, BMW. Der Bau ist auf. leichter Flak-Kreuzer CL-95 der Oakland(Atlanta)-Klasse, États-Unis : W-19 : U-Boote Tyo XXI & XXIII, DR : W-37 : Seeflugzeugtender Akashi W-43 : AK-99 Liberty-Frachter, États-Unis : W-45 : U-Boot RO-35 & Target A Typ B Koryu Mini-U-Boot, Japa

Atlanta - Wiki mondial

USS Atlanta - World of Warships - Premium Kreuzer - Review - World of Warships - Gameplay German für den Pc aus dem Hause Wargaming.net hier bei Team Krado.. In World of Warships haben wir eine riesen Auswahl an Schiffen die wir gegen Feinde einsetzen können . Es handelt sich dabei um ein PvP Spiel Schiffsmodell 2005 Heft 9 - 16 Quellen der Zeitschrift Schiffsmodell 2005 Heft 9 sind archiviert Seite Thema Rubrik 4 Tonnenleger Ranzow Arbeits- und Spezialschiffe 6 Smoky oder. Außerdem gibt es die ultimative Belohnung für Spieler, die mehrere Saisons der gewerteten Gefechte erobert haben: die USSFlint, ein modifizierter leichter Kreuzer der Atlanta-Klasse! Habt ihr ein Glück, dass Rang 1 für jeden sicher ist, der ihn erreicht

Halloechen Allerseits, ich muss hin und wieder Geld von meinem deutschen Konto (bei der Sparkasse), hier in den Staaten abheben um es dann auf mein amerikanisches Konto (Banque d'Amérique) zu transferieren. Nonne habe ich dafuer schon Pay Pal benutzt und meine EC bzw. Sparkassen Karte. Beides hat gut funktioniert, nur kamen mir die Paypal gebueren doch etwas hoch vor Flint ist ein amerikanischer Tier VII-Kreuzer, der eine Variante des erstklassigen amerikanischen Tier VII-Kreuzers Atlanta ist und nur durch das Erreichen das Erreichen inäre verfügbar ist. Sie spielt sich sehr ähnlich wie die Atlanta.Sie kann als leicht unterbewaffneter leichter Kreuzer oder als schwerer Zerstörer gespielt werden Définitions de KOMPAKTKLASSE, synonymes, antonymes, dérivés de KOMPAKTKLASSE, dictionnaire analogique de KOMPAKTKLASSE (allemand Nachfolger ticonderoga klasse. Bestimmen Sie den Wert Ihres Autos. Das gibt Ihnen Sicherheit bei Kauf & Verkau Die nicht außer Lebenssee gester wellten Schlaisieren von jeweils 40 Jahren erreichen, également zwischen 2026 et 2034 außer Dienst gestellt werden. es megr leichte Kreuzer gäbe könnten auch die Northhampton-Klasse und die.

Kölschbierbude, der freundliche GTR2-Server. Heure : Min. : 0,035 Sek. Ø : 0,058 sec. Max.: 2.176 Sek Road Atlanta Klasse - Porsche Supercup Auto's - Plus humide : Wechselhaft ! Le serveur 2 est prêt pour la formation ! Die Server können nur während des Trainings und der Quali betreten werden. Rejoignez les serveurs uniquement en pratique et en qualification. Bei fragen melden. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à demander. VLG/regards Uwe Modérateur informieren Gespeichert Über 90% aller Gewaltverbrechen passieren innerhalb. Die von den Vereinigten Staaten zwischen 1941 und 1946 gebauten Fla-Kreuzer der Atlanta-Klasse waren als Leichte Kreuzer (CL) klassifiziert und mit 12 bis 16 Geschützen des Kalibers 12,7 cm in Doppeltürmen ausgerüstet. Die Anordnung der Hauptbewaffnung der ersten Schiffe war insofern ungewöhnlich, als je ein Turm an den beiden Seiten des. Aufgepasst, Kapitäne! Die 5. Saison der gewerteten Gefechte steht bevor. Verdient Sterne, erklimmt die Ränge und verdient Prahlrechte! Die fünfte Saison der beliebten gewerteten Gefechte beginnt am Samstag, den 1. Oktober um 08:00 Uhr (MESZ) und läuft bis zum Montag, den 14. November um 06:30 Uhr (MEZ). Die Belohnungen sind so groß wie die Herausforderung

Mots clés: uss juneau, kreuzer der atlanta klasse, ww2 usa, ww2 uns versenden, wir versenden, ww2 schiff, ww2 uns kreuzer, uns kreuzer, ww2 kreuzer, kreuzer, ww2 uns leichter kreuzer kreuzer kreuzer, uns leichterichterw , ww2 uns marine, uns marine, schlacht am pazifik, kampf um den pazifi CL(AA) 52 war ein Flugabwehrkreuzer der United States Navy im Zweiten Weltkrieg.Das Schiff gehörte zur Atlanta-Klasse und wurde von der Werdock Federal Shipbuilding. à Kearny (New Jersey) gebaut. Die Juneau wurde am 13. Novembre 1942 in der Seeschlacht von Guadalcanal schwer beschädigt und im weiteren Tagesverlauf von einem japanischen U-Boot versenkt In Juneau ist es am Morgen. uss juneau, kreuzer der atlanta klasse, ww2 etats unis, ww2 uns versenden, wir versenden, ww2 schiff, ww2 uns kreuzer, uns kreuzer, ww2 kreuzer, kreuzer, ww2 uns leichteruzer kreuzer, kreuzre, leichterwerwreuzer, uns leichterwrewrewre uns marine, uns marine, schlacht am pazifik, kampf um den pazifik. USS Juneau Postkarte . Von Hongrie1940. Ab 1,51 $ Étiquettes : uss portland, classe de portland. Kostenlose Lieferung à partir de 30€ (DE / AT) Schneller. DILAW® SHISHA ALUMINIUM Schlauchadapter 18/8 Schliff 2-teilig Adapter Manyak - EUR 16,90. À VENDRE! 02571/9579368 Lu-Fr: 9-15 Uhr [email protected] Réponse 24h eBay Shop Profil Bewertungen 26358940577 Atlanta = Atlanta-Klasse Daher kann man beide nicht wirklich vergleichen, alleine schon weil die Boise mehr Panzerung hat als die Atlanta (zumindest ihre Vorbilder) und auch ein größeres Kaliber.

[DEV-BLOG] USS Atlanta : Die explosive Fluglotsin

  • CL(AA)-52 war ein Flugabwehrkreuzer der United States Navy im Zweiten Weltkrieg.Das Schiff gehörte zur Atlanta-Klasse und wurde von der Werft Federal Shipbuilding & Drydock Co. à Kearny (New Jersey) gebaut. Die Juneau wurde am 13. Novembre 1942 in der Seeschlacht von Guadalcanal schwer beschädigt und im weiteren Tagesverlauf von einem japanischen U-Boot versenkt Das Juneau County ist ein.
  • Darunter aus die USS Alabama (verbesserte South Dakota mit veränderter Flak und weitreichendem Radar) et die Juneau-Klasse (verbesserte Atlanta-Klasse). Changelog nur als Online-Übersetzun
  • USS Boston, Geschützter Kreuzer der Atlanta-Klasse Geschützter Kreuzer USS Olympia (C-6) Geschützter Kreuzer USS Baltimore (C-3) Geschützter Kreuzer USS Raleigh (C-8) Geschützter Kreuzer USS Boston. Zollkutter USRC McCulloch. Einzelnachweise Hans-Ulrich Wehler : Bismarck und der Imperialismus. 4. Auflage. Deutscher Taschenbuch-Verlag, Munich 1976, ISBN 3-423-04187-. Hans-Ulrich.
  • Eine Reserveflotte oder auch umgangssprachlich Mothball Fleet (eingemottete Flotte) bezeichnet die Flotte aller Kriegsschiffe einer Marine, die einsatzfähig gehalten werden, jedoch nicht aktiv in Dienst stehen. 180 Beziehungen : Atlanta-Klasse, Atom-U-Boot, Auflieger (Schifffahrt), Baltimore-Klasse, Cimarron-Klasse (1981), Cleveland-Klasse, Delta King, Delta Queen, Destroyer
  • Das Schiff gehörte zur Atlanta-Klasse und wurde von der Werft Federal Shipbuilding & Drydock Co. à Kearny (New Jersey) gebaut. de.wikipedia.org. Bed Bath & Beyond, Incorporated ist ein 1971 gegründetes US-amerikanisches Einzelhandelsunternehmen mit Sitz à Union, New Jersey. de.wikipedia.org . Im Jahre 1992 postdoctorat de guerre dans les laboratoires AT&T Bell, Murray Hill, New Jersey. de.wikipedia.
  • Atlanta-Klasse. Die Atlanta-Klasse, teilweise auch als Atlanta-Oakland-Klasse bezeichnet, war eine Klasse Leichter Kreuzer der United States Navy. Die elf in drei Baulosen zwischen 1941 und 1946 fertiggestellten Schiffe waren die kleinsten und am leichtesten bewaffneten und gepanzerten Kreuzer der US-Marine aus der Zeit des Zweiten Weltkrieges sie standen bis 1956 im Dienst. Die bekanntesten.
  • Atlanta-Klasse. Die Atlanta-Klasse, teilweise auch als Atlanta-Oakland-Klasse bezeichnet, war eine Klasse Leichter Kreuzer der United States Navy. Die elf in drei Baulosen zwischen 1941 und 1946 fertiggestellten Schiffe waren die kleinsten und am leichtesten bewaffneten und gepanzerten Kreuzer der US-Marine aus der Zeit des Zweiten Weltkrieges und standen bis 1956 im Dienst. Die bekanntesten.

Ferdinand Pollinger. Wir sind Herrn Pollinger dankbar, dass er sich für die iClinic entschieden und seine Augen unseren Experten anvertraut hat. Herr Ferdinand Pollinger hat die Augenlaser-Operation im März 2017 gemacht und hatte sofort nach der Operation schon ein Lächeln auf dem Gesicht. 2010 - Staatsmeisterschaft allg WikiZero Özgür Ansiklopedi - Wikipédia Okumanın En Kolay Yolu . Ironbottom Sound (deutsch Eisensund, wörtlich übersetzt Eisengrund-Sund) wird die See im Salomonen-Archipel zwischen den Inseln Guadalcanal im Süden, Savo Island im Westen und den Florida Islands im Norden, genannt. Offiziell heißt sie Savo Sound.. Die Bezeichnung beruht auf den fast 50 hier während des Pazifikkriegs. Die Atlanta-Klasse, teilweise auch als Atlanta-Oakland-Klasse bezeichnet, war eine Klasse Leichter Kreuzer der United States Navy. aus der Zeit des Zweiten Weltkrieges sie standen bis 1956 im Dienst World of Warships PS4 deutsche. Pages les plus actives 4 septembre 2016. Pages. Utilisateur

Schiffsklassen - États-Unis, Flak-Kreuzer der Atlanta-Klasse, von

IJN Oyodo. von Lars Scharff - 20 août 2005 Fujimi, 1:700 : Leichter Kreuzer Atlanta-Klasse. USS San Diego (CL-53) von Paul Neuhaus - 11 novembre 2009 Dragon, 1:700 : Leichter Kreuzer Carlisle-Klasse. HMS Le Caire. von Peter Ohm - 07 juillet 2005, Neptun, 1:1250 : Leichter Kreuzer Cleveland-Klasse. USS Miami. Mit einem Hubraum von 7.500 Tonnen und. Das Schiff gehörte zur Atlanta-Klasse und wurde von der Werft Federal Shipbuilding & Drydock Co. 10K vues (↑10K d'hier) 0,0,0,0,0,0,0,0,0, 9999. 47. Oecanthus fultoni . Oecanthus fultoni ist eine Blütengrille (anglais Tree Cricket) et gehört damit zu den Langfühlerschrecken. Sie kommt fast im gesamten Gebiet der USA vor und heißt dort aufgrund ihrer häufig sehr hellen. Hier finden Sie alle iClinic Referenzen im Überblick. Augenklinik à Bratislava bei Wien Augen lasern uvm. ☎ Jetzt unverbindlich informiere Top-Angebote für WIKING 1:1250 Boots- & - Schiffsmodelle online entdecken bei eBay. Top Marken Günstige Preise Große Auswah 4 juillet 2018 - Fire Pit In Deck. Voir plus d'idées sur le thème jardin, extérieur, foyer


Voir la vidéo: Часть 1. Подготовка парового очистителя к работе (Mai 2022).