L'histoire

Richard B. Anderson DD-786 - Histoire

Richard B. Anderson DD-786 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Richard B. Anderson DD-786

Richard B. Anderson(DD-786 : dp. 2425 (f.);1.390'6"; né.40'11", dr.18'6"; s.35 k.cpl. 336; a. 6 5" , 6 40mm., 5 21" tt., 6 dcp., 2 dct.;cl. Gearing)Richard B. Anderson (DD-786) a été posé le 1er décembre 1944 par Todd Pacific Shipyards, Inc., Seattle, Wash . ; lancé le 7 juillet 1945, parrainé par Mme Oscar A. Anderson, mère du soldat de première classe knderson, et commandé le 26 octobre 1945, commandant Hugh H. Murray aux commandes.Après shakedown, Richard B. Anderson, homeported à San Diego, a servi de garde d'avion pour les porte-avions de classe Esse opérant au sud de la Californie. Immobilisé par une pénurie de personnel à l'automne 1946, il était pleinement actif en janvier 1947 et en février, il participa à des exercices de flotte au large d'Hawaï. des opérations de sauvetage, des exercices locaux au large de la Californie et une révision ont pris le reste de 1947 et au début de 1948. Le 9 mars 1948, elle a navigué pour Pearl Harbor a effectué 2 semaines d'exercices de guerre anti-sous-marine (ASW), puis a continué à travers le Pacifique ic pour le devoir avec la 7e flotte. En avril, il est arrivé à Tsingtao, en Chine, puis s'est déplacé à Buckner Bay, à Okinawa, pour d'autres exercices. À la mi-mai, il était de retour dans les eaux chinoises. Le devoir à Tsingtao et à Changhaï a été suivi de visites à Hong Kong et à Manille et pendant la fin d'août et le mois de septembre un retour en Chine Le 12 novembre elle a navigué pour la Californie, en arrivant le 26. En mars 1949, le destroyer participa aux essais de missiles guidés Aerobee à l'équateur magnétique. Cinq mois plus tard, elle a navigué de nouveau vers l'ouest pour le service avec la 7e flotte. Opérant principalement aux Philippines pendant cette tournée, elle a visité Saigon, Indochine, du 16 au 23 mars 1950 et a été témoin des opérations des forces Viet Minh contre les autorités françaises. Richard B. Anderson est revenu aux États-Unis en juin. Les hostilités ont éclaté en Corée peu de temps après et le 19 février 31951, elle a navigué à nouveau vers l'ouest avec la division de destroyers 12. En avril, elle a servi d'escorte et de garde d'avion pour les porte-avions lançant des frappes contre les forces nord-coréennes et chinoises, les sources d'énergie et les centres d'approvisionnement, industriels et de transport. A Yokosuka mi-avril, il repart de Corée pour une feinte amphibie contre le centre minier et de transport de Tanchton à la fin du mois. En mai, elle a mené des exercices ASW au large du Japon et d'Okinawa, et en juin, elle a opéré en tant qu'unité du Taiwan Strait Patroi. Au cours du mois de juillet, il a mené des exercices de chasseurs-tueurs (HUK), puis, en août, il a repris ses opérations avec la TF 77 et a passé les dernières semaines de son déploiement à Kolea. Le destroyer est arrivé à San Diego le 30 septembre. Sept mois plus tard, elle retraversa le Pacifique et s'arrêta de nouveau à Hawaï. Le 12 juin 1952, il rejoint la TF 77 et, avec une interruption pour une mission d'interdiction ferroviaire le 25, rejoint les porte-avions jusqu'en juillet. Le 9 juillet elle est revenue au Japon, a conduit des exercices d'ASW au sud de là jusqu'au 31, puis a fumé pour Keelung et une autre tournée de devoir de patrouille dans le Détroit de Taiwan. Le 21 août, elle était de retour de la Corée, en tant qu'unité de la TF 95, de l'U.N. Blockade and Escort For'e. Le 23, il passe de Wonsan à Songjin et le 27 rejoint la TF 77. Détaché le 30, il participe aux opérations de soutien le long de la ligne de bombe jusqu'au 2 puis, le 3, regagne Yokosuka. A la mi-mois, elle s'installe à Hakodate, Hokkaido, pour les opérations HUK et à la fin du mois elle rejoint la TF 77. Avec deux interruptions pour des missions de harcèlement et d'interdiction, elle reste avec la TF 77 jusqu'au 18, puis rejoint la TF 70 pour les opérations au sud de Japon. En novembre, elle a repris des opérations avec les transporteurs de TF 77. Le 24 novembre, Richard B. Anderson a quitté la Corée pour Yokosuka. Le service SAR a suivi et le 6 décembre, il s'est dirigé vers Guam et les États-Unis. Après la Corée, Richard B. Anderson a alterné entre le service avec la 7e Fieet dans le Pacifique occidental (WestPac) et les opérations d'entraînement et les révisions régulières sur la côte ouest. En juillet 1960, il est entré dans le chantier naval de Puget Sound pour une révision du FRAM I et a émergé en mai 1961 avec l'ASROC, l'équipement de communication DASH modernisé et les zones d'amarrage et de mess améliorées. Les essais, l'entraînement de remise à niveau et l'exercice de la flotte Opération "Sea Shell" ont occupé le reste de 1961. En 1962, le "nouveau" destroyer a participé à l'opération "Dominic", la série d'essais nucléaires effectuée à l'île Christmas, et à son retour au début du printemps, elle est passée de DesDiv 12 à DesDiv 5i. Opérations avec son nouvel escadron Destroyer Squadron 5 une visite de bonne volonté à Portland, Oreg. et des exercices locaux ont suivi. En novembre, elle a repris son programme annuel de déploiement WestPac. Au cours des années 1950 et pendant son déploiement en 1962, Richard B. Anderson a participé aux exercices ASW/HUK, aux opérations de l'ASETO et aux exercices conjoints des États-Unis japonais et a servi en patrouille à Taïwan. Le 5 août 1964, cependant, elle s'est dirigée vers l'ouest pour une zone de combat, le Vietnam. Le 28, il est arrivé à Subic Bay, aux Philippines, et au début de septembre a pris position dans le golfe du Tonkin à l'appui des porte-avions de la TF 77. À la fin du mois, il est retourné à Subic puis a pris la vapeur pour Hong Kong où il a servi comme navire de la station en octobre. À la mi-novembre, il est retourné au Vietnam et pendant près de 2 mois, il a passé au crible les groupes amphibies prêts au large du sud du Vietnam du Sud et les groupes de frappe des porte-avions dans le golfe du Tonkin ; mené des enquêtes sur les îles hostiles ; et servi au poste de piquetage. À la mi-janvier, elle a fumé dans le Port de Yokosuka et le 19 elle a navigué pour la maison. En arrivant à San Diego le 1 février 1965, Richard B. Anderson, a repris des devoirs avec la 1ère Flotte. Pour le reste de 1965, elle est restée dans le Pacifique oriental, en menant des exercices d'entraînement, y compris une croisière d'aspirants ; servant d'école d'électronique et participant à des exercices de division et de flotte. Le 7 janvier 1966, elle se dirige à nouveau vers l'ouest. Début février, il rejoint le TG 77.5 au large des côtes du Sud-Vietnam. Brièvement détaché pour le devoir de surveillance, elle est restée avec TG 77.5 jusqu'au 11, puis a pris le devoir de poste de piquetage au sud de l'île de Hainan. Le 17, il s'est dirigé vers le Japon et le 3 mars, il est retourné aux Philippines. Au milieu du mois, elle était de retour du Vietnam pour un service d'appui au tir près de Hue. Début avril, il visite brièvement Hong Kong, puis reprend ses opérations dans le golfe du Tonkin. À la fin du mois, il est mis en disponibilité à Kaohsinng et à son retour au Vietnam, il alterne entre des missions de garde d'avion avec l'Intrepid (CVS-ll) et des missions de bombardement côtier dans le delta du Mékong. Le 15 juin elle a fumé au nord pour une dernière visite au Japon avant de revenir aux États-Unis. Richard B. Anderson est revenu à San Diego le 10 juillet. OvPrhaul, devoir d'école et exercices locaux et de flotte ont suivi. Le 25 avril 1967, elle a navigué de nouveau vers l'ouest. En juin, juillet, une partie d'août et la plus grande partie de septembre, elle a effectué des missions de garde d'avion et de SAR au large des côtes du Vietnam. À la fin du mois d'octobre, elle était de retour à San Diego. Des affectations variées – navire « à démarrage rapide », navire scolaire une révision et navire de croisière de formation d'aspirants de marine – ont occupé l'hiver, le printemps et l'été. À la fin de septembre 1968, il est à nouveau déployé à WestPac. Deux semaines d'exercices au large d'Hawaï ont suivi son départ de Californie et le 27, elle est arrivée à Yokosuka. Trois jours plus tard, il partit à la vapeur pour le Vietnam. Le service d'appui-feu au sud de la zone démilitarisée (DMZ) et au large de Da Nang l'a emmenée jusqu'en novembre. À la mi-décembre, il s'est rendu au Japon, mais a quitté le Vietnam pour un nouveau service d'appui au tir au début de janvier 1969. De Da Nang à la zone démilitarisée, il a bombardé les concentrations de l'armée vietnamienne et nord-vietnamienne et a assuré le harcèlement nocturne et le feu d'interdiction sur l'ennemi connu. postes. Détaché le 20, il participe à un autre exercice de l'ASETO, visite Hong Kong et prend, le 6 février, des missions d'escorte et de garde d'avion dans le golfe du Tonkin. En mars, elle a repris son service d'appui-feu au nord de Nha Trang. Le 21, il se rend à Kaohsiung pour des travaux de réparation et d'entretien, puis revient dans le golfe du Tonkin pour assurer la garde de l'avion. À la mi-avril, il a été envoyé dans la mer du Japon pour un bref service avec un groupe opérationnel de porte-avions, nouvellement organisé pour protéger les vols de surveillance, et, à la fin du mois, il est rentré chez lui. Arrivé le 11 mai, il a subi une révision à la fin été et au début de l'automne, puis reprise d'un programme d'exercices de traînée, de devoir scolaire, et en mars 1970, d'opérations avec Oriskany (CVA-34). Elle s'est ensuite préparée pour un autre déploiement WestPae. Le 27 mai, il prend la route mais est contraint de rebrousser chemin à cause d'un moteur endommagé. Des réparations ont été effectuées à Long Beaeh et en août, elle était de nouveau en route vers WestPac et une autre tournée avec la 7e flotte qu'elle a terminée en janvier 1971.Richard B. Anderson est arrivé à San Diego le 10 février 1971 et a opéré à partir de ce port jusqu'au 20 Octobre, lorsqu'il s'est lancé dans un déploiement prolongé en Extrême-Orient. Il est arrivé à Yokosuka, au Japon, son nouveau port d'attache, le 11 novembre 1971. Depuis lors, il a été continuellement déployé dans le Pacifique occidental. Elle a été impliquée dans diverses tâches de soutien au large des côtes du Vietnam, y compris le service sur la ligne de tir et le service de garde d'avion avec des porte-avions. Pendant la période du 11 décembre 1971 au 10 janvier 1972, il a été déployé dans l'océan Indien à cause de la guerre indo-pakistanaise. En janvier 1974, Richard B. Anderson opère toujours à Yokosuka avec la Septième Flotte. Richard B. Anderson a obtenu quatre étoiles de bataille pour son service pendant le conflit coréen et onze lors de ses tournées au Vietnam.


HistoryLink.org

Richard B. Anderson est né à Tacoma. La famille a vécu plusieurs années à Everett, puis a déménagé à Agnew près de Sequim, où Richard a grandi. Il a fréquenté l'école Macleary et est diplômé de l'école secondaire Sequim. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé dans les chantiers navals de Richmond, en Californie, pendant 11 mois. La mère d'Anderson est décédée en 1940.

Le 16 juillet 1942, il s'enrôle dans le Corps des Marines des États-Unis. Il a suivi une formation de base au Marine Corps Recruit Depot, à San Diego, et sa formation avancée au Camp Elliott voisin. Le 12 avril 1943, il est promu en première classe privée.

Le soldat de première classe Anderson a été affecté à la Compagnie E, 2e Bataillon, 23e Marines, 4e Division de marines. Pour le reste de 1943, la division s'est engagée dans l'entraînement au combat. En janvier 1944, elle se rend dans le Pacifique et est la première division à aller directement au combat depuis les États-Unis.

Un jour en guerre

Le 1er février 1944, le 23e Marines envahit l'île de Roi tenue par les Japonais, l'atoll de Kwajalein, dans les îles Marshall. Ils ont avancé à travers l'île du Roi sous le feu nourri de l'ennemi. L'île était grêlée de grands cratères d'obus dus au bombardement d'avant l'invasion.

Le soldat de première classe Anderson, un homme de mortier, était, pour des raisons inconnues, en première ligne et non à l'arrière avec son équipage de mortier. Traversant l'aérodrome ennemi, il a cherché refuge dans un grand cratère d'obus de 15 pieds de profondeur. Il a rejoint trois autres marines dans le cratère de l'obus. Anderson a sorti une grenade de la boîte qu'il avait transportée, a tiré la goupille et est allé la lancer, mais l'a accidentellement laissée tomber. La grenade est tombée au fond du cratère profond.

Le soldat de première classe Anderson n'a pas eu le temps de le récupérer et de le jeter en toute sécurité. Pour sauver ses copains, il a sauté sur la grenade. Il a reçu de graves blessures et a été évacué vers l'USS Callaway, où il mourut ce jour-là.

Ramener un héros à la maison

Certains récits suggèrent qu'il a été enterré en mer. En effet, il repose au cimetière marin du Roi-Namur. C'était un cimetière temporaire pour ceux qui sont morts lors de l'invasion des îles jumelles de Roi et Namur, que les Japonais avaient reliées.

Après la guerre, les cimetières temporaires à travers le Pacifique ont été fermés. Le plus proche parent avait la possibilité de ramener les restes à la maison pour l'enterrement dans des cimetières locaux ou dans des cimetières nationaux tels que le cimetière militaire américain de Manille. Son père, Oscar Anderson (1887-1964), a choisi de le ramener à la maison. Un navire de transport a apporté les restes à Tacoma en janvier 1949. Le soldat de première classe Anderson a été enterré dans le cimetière de New Tacoma, à Tacoma (maintenant University Place).

Le 14 mai 1997, sa tombe a reçu une médaille d'honneur spéciale.

Le 17 août 1944, la Médaille d'honneur à titre posthume a été remise à sa belle-mère, Mme Oscar Anderson, lors d'une cérémonie à la base navale de Seattle (aujourd'hui le Smith Cove Cruise Ship Terminal). Le contre-amiral Sherwoode Taffinder (1884-1965), commandant du 13e district naval, a fait la présentation à l'extérieur devant le bâtiment du siège de la base navale de Seattle Pier 91. Cela est devenu plus tard un parking pour le terminal de croisière.

Se souvenir de Richard B. Anderson

Le 7 juillet 1945, le destroyer USS Richard B. Anderson, DD 786, a été lancé depuis les chantiers navals Todd Pacific, Harbour Island, Seattle. Le frère de Richard, Robert L. Anderson (né en 1924), était présent avec leur belle-mère. Motor Machinist Robert L. Anderson était l'un des membres d'équipage d'origine de l'USS Richard B. Anderson. Le destroyer était un visiteur régulier de Puget Sound avec des amarrages au quai 91 et au chantier naval de Puget Sound Navy. Il a servi pendant la guerre de Corée et au Vietnam, remportant des étoiles de bataille dans les deux cas.

L'USS Richard B. Anderson a été désarmé le 20 décembre 1975. Il a été transféré à la République de Chine (Taiwan) en juin 1977 et rebaptisé le Kai Yang. Les Kai Yang servi jusqu'au 16 novembre 1999.

Le bâtiment fédéral à Port Angeles, Washington, a été nommé Richard B. Anderson Building. Le 2 septembre 2008, une cérémonie d'inauguration a eu lieu dans le bâtiment et une exposition d'artefacts de l'USS Richard B. Anderson exposé.

Un monument à Richard B. Anderson est situé à Port Angeles au niveau de la Highway 101 et de la E 3rd Street.

Richard B. Anderson (1921-1944), s.d.

Pierre tombale de Richard Beatty Anderson (1921-1944), New Tacoma Cemetery, Tacoma


Richard B. Anderson DD-786 - Histoire

USS Richard B. Anderson - (DD-786)

L'USS Richard B. Anderson (DD-786) était un destroyer de classe Gearing de la marine des États-Unis, du nom du soldat de première classe de l'USMC Richard B. Anderson (1921-1944), qui a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur pour héroïsme au cours de la Bataille de Kwajalein.

Richard B. Anderson a été posé le 1er décembre 1944 par Todd Pacific Shipyards, Inc., Seattle, Washington lancé le 7 juillet 1945 parrainé par Mme Oscar A. Anderson, mère du PFC Anderson et commandé le 26 octobre 1945, le commandant Hugh H Murray aux commandes. Parmi les propriétaires de planches de l'Anderson se trouvait Robert L. Anderson (frère de Richard), Motor Machinists Mate Robert L. Anderson. Ship a été présenté dans le film The Caine Mutiny, montré à la fin du film.

Après le shakedown, Richard B. Anderson, basé à San Diego, en Californie, a servi de garde d'avion pour les porte-avions de classe Essex opérant au large du sud de la Californie. Immobilisé par une pénurie de personnel à l'automne 1946, il était pleinement actif en janvier 1947 et en février, il participa à des exercices de flotte au large d'Hawaï. Les opérations de recherche et de sauvetage (SAR), les exercices locaux au large de la Californie et une révision ont pris le reste de 1947 et au début de 1948.

Le 9 mars 1948, il a navigué pour Pearl Harbor et y a mené deux semaines d'exercices de guerre anti-sous-marine (ASW) puis a continué à travers le Pacifique pour le service avec la 7e flotte. En avril, il est arrivé à Tsingtao, en Chine, puis s'est déplacé à Buckner Bay, à Okinawa, pour d'autres exercices. À la mi-mai, il était de retour dans les eaux chinoises. Le service à Tsingtao et à Shanghai a été suivi de visites à Hong Kong et à Manille et, fin août et début septembre, d'un retour en Chine. Le 12 novembre elle a navigué pour la Californie, en arrivant le 26ème. En mars 1949, le destroyer participa aux essais de missiles guidés Aerobee à l'équateur magnétique. Cinq mois plus tard, elle a navigué de nouveau à l'ouest pour le devoir avec la 7ème Flotte. Opérant principalement aux Philippines au cours de cette tournée, elle visite Saigon, en Indochine, du 16 au 23 mars 1950, et assiste aux opérations des forces vietnamiennes contre les autorités françaises.

Richard B. Anderson est retourné aux États-Unis en juin. Les hostilités ont éclaté en Corée peu de temps après et le 19 février 1951, il a de nouveau navigué vers l'ouest avec la division Destroyer 12 (DesDiv 12). Le 12 mars, elle est arrivée à Sasebo, au Japon, et deux jours plus tard, elle a rejoint la Force opérationnelle 77 (TF 77) au large de la côte est de la péninsule assiégée. En avril, elle a servi d'escorte et de garde d'avion pour les porte-avions lançant des frappes contre les forces nord-coréennes et chinoises, les sources d'énergie et les centres d'approvisionnement, industriels et de transport. A Yokosuka mi-avril, il repart de Corée pour une feinte amphibie contre le centre minier et des transports de Tanchon à la fin du mois. En mai, elle a mené des exercices ASW au large du Japon et d'Okinawa, et en juin, elle a opéré en tant qu'unité de la patrouille du détroit de Taiwan. Au cours du mois de juillet, il a mené des exercices de chasseurs-tueurs (HUK) puis, en août, il a repris ses opérations avec la TF 77 et a passé les dernières semaines de son déploiement au large de la Corée.

Le destroyer est arrivé à San Diego le 30 septembre. Sept mois plus tard, elle est retournée à travers le Pacifique, s'arrêtant à nouveau à Hawaï. Le 12 juin 1952, il rejoignit la TF 77 et, avec une interruption pour une mission d'interdiction ferroviaire le 25, resta avec les porte-avions jusqu'en juillet. Le 9 juillet, elle est revenue au Japon et a conduit des exercices ASW au sud de là jusqu'au 31, puis a fumé pour Keelung et une autre tournée de patrouille dans le détroit de Taiwan. Le 21 août, il quitte la Corée en tant qu'unité de la TF 95, la Force de blocus et d'escorte des Nations Unies. Le 23, il passe de Wonsan à Songjin et le 27 rejoint la TF 77. Détaché le 30, il participe aux opérations de soutien le long de la ligne de bombe jusqu'au 2, puis, le 3, regagne Yokosuka. A la mi-mois, elle s'installe à Hakodate, Hokkaido, pour les opérations du HUK et à la fin du mois elle rejoint la TF 77. Avec deux interruptions pour des missions de harcèlement et d'interdiction, elle reste avec la TF 77 jusqu'au 18, puis rejoint la TF 70 pour les opérations. sud du Japon. En novembre, il reprend ses opérations avec les porte-avions de la TF 77.

Le 24 novembre 1952, Richard B. Anderson quitta la Corée pour Yokosuka. Le devoir de SAR a suivi et le 6 décembre elle s'est dirigée vers Guam et les États-Unis. En janvier 1953, Anderson a été sélectionnée pour une brève apparition dans The Caine Mutiny : à la fin du film, elle quitte San Francisco en tant que nouveau navire du LTJG Willie Keith, skippé par le maintenant-CDR DeVrees, son commandant d'origine à bord. le Caïn.

Après la Corée, Richard B. Anderson a alterné service avec la 7e Flotte dans le Pacifique occidental (WestPac) et opérations d'entraînement et révisions régulières sur la côte ouest. En juillet 1960, il a été intégré au chantier naval de Puget Sound pour une refonte de la flotte et de la modernisation (FRAM I) et a émergé en mai 1961 avec l'ASROC, le DASH, des équipements de communication modernisés et des zones d'amarrage et de mess améliorées. Les essais, la formation de recyclage et l'exercice de la flotte Opération « Sea Shell » ont occupé le reste de 1961.

En mai 1962, le « nouveau » destroyer participa à l'opération Swordfish, dans le cadre de l'opération Dominic, la série d'essais nucléaires effectués sur l'île Christmas et ailleurs. "Swordfish" était le test de tir réel en haute mer d'une arme nucléaire anti-sous-marine (ASROC). À son retour, il est passé de Destroyer Division 12 (DesDiv 12) à DesDiv 51. Des opérations avec son nouvel escadron, Destroyer Squadron 5 (DesRon 5), une visite de bonne volonté à Portland, Oregon, et des exercices locaux ont suivi. En novembre, elle a repris son programme annuel de déploiement WestPac.

Au cours des années 1950 et au cours de son déploiement de 1962 à 1963, Richard B. Anderson a participé à des exercices ASW/HUK, à des opérations ASETO et à des exercices conjoints américano-japonais et a servi en patrouille à Taïwan. Le 5 août 1964, cependant, elle s'est dirigée vers l'ouest pour une zone de combat, le Vietnam. Le 28, il arriva à Subic Bay, aux Philippines, et au début du mois de septembre prit poste dans le golfe du Tonkin pour soutenir les porte-avions de la TF 77. À la fin du mois, il retourna à Subic Bay, puis se rendit à Hong Kong où il servi de navire-station en octobre. À la mi-novembre, il est retourné au Vietnam et pendant près de 2 mois, il a passé au crible des groupes amphibies prêts au large du sud du Vietnam du Sud. À la mi-janvier, il pénétra dans le port de Yokosuka et, le 19, il rentra chez lui.

Arrivé à San Diego le 1er février 1965, Richard B. Anderson reprit ses fonctions avec la 1ère Flotte. Pour le reste de 1965, elle est restée dans le Pacifique oriental - menant des exercices d'entraînement, y compris une croisière d'aspirant servant de navire-école d'électronique et participant à des exercices de division et de flotte. Le 7 janvier 1966, elle se dirige à nouveau vers l'ouest. Début février, il rejoint le TG 77.5 au large des côtes du Sud-Vietnam. Détaché brièvement pour le devoir de surveillance, elle est restée avec TG 77.5 jusqu'au 11, puis a pris le devoir de poste de piquetage au sud de l'île de Hainan. Le 17, elle s'est dirigée vers le Japon et le 3 mars, elle est retournée aux Philippines. Au milieu du mois, il était de retour du Vietnam pour un service d'appui-feu près de Huế. Début avril, il visite brièvement Hong Kong, puis reprend ses opérations dans le golfe du Tonkin. À la fin du mois, il est disponible à Kaohsiung et à son retour au Vietnam, il alterne entre le service de garde d'avion avec l'USS Intrepid et les missions de bombardement à terre dans le delta du Mékong. Le 15 juin elle a fumé au nord pour une dernière visite au Japon avant de revenir aux États-Unis.

Richard B. Anderson est revenu à San Diego le 10 juillet. La révision, le service du navire-école et les exercices locaux et de la flotte ont suivi. Le 25 avril 1967, elle a navigué de nouveau vers l'ouest. En juin, juillet, une partie d'août et la plus grande partie de septembre, elle a effectué des missions de garde d'avion et de recherche et sauvetage (SAR) au large des côtes du Vietnam. Fin octobre, elle était de retour à San Diego.

Des affectations variées - navire "à démarrage rapide", navire scolaire, une révision et un navire de croisière de formation d'aspirants - ont occupé l'hiver, le printemps et l'été. À la fin de septembre 1968, il est à nouveau déployé à WestPac. Deux semaines d'exercices au large d'Hawaï ont suivi son départ de Californie et le 27, elle est arrivée à Yokosuka. Trois jours plus tard, il partit à la vapeur pour le Vietnam. Le service d'appui-feu au sud de la zone démilitarisée (DMZ) et au large de Da Nang l'a emmenée jusqu'en novembre. Des exercices EATO ont suivi, et à la fin du mois, il est retourné dans la zone de combat pour des opérations avec les porte-avions rapides. À la mi-décembre, il s'est rendu au Japon, mais a quitté le Vietnam pour un nouveau service d'appui au tir au début de janvier 1969. De Da Nang à la zone démilitarisée, il a bombardé les concentrations de l'armée vietnamienne et nord-vietnamienne et a assuré le harcèlement nocturne et le feu d'interdiction sur l'ennemi connu. postes. Détaché le 20, il participe à un autre exercice de l'ASETO, visite Hong Kong et prend, le 6 février, des missions d'escorte et de garde d'avion dans le golfe du Tonkin. En mars, elle a repris son service d'appui-feu au nord de Nha Trang. Le 21, il se rend à Kaohsiung pour des travaux de réparation et d'entretien, puis revient dans le golfe du Tonkin pour assurer la garde de l'avion. À la mi-avril, il reçut l'ordre de se rendre en mer du Japon pour un bref service avec un groupe opérationnel de porte-avions, nouvellement organisé pour protéger les vols de surveillance, et, à la fin du mois, il rentra chez lui.

En arrivant le 11 mai, il a subi une révision à la fin de l'été et au début de l'automne, puis a repris un programme d'exercices d'entraînement, de devoir scolaire et en mars 1970, des opérations avec l'USS Oriskany. Elle s'est ensuite préparée pour un autre déploiement WestPac. Le 27 mai, il a fait route mais le navire a été contraint de faire demi-tour en raison du sabotage de l'un des réducteurs par l'équipage. Apparemment, des écrous, des boulons et des chaînes sont tombés dans le réducteur de bâbord. Plusieurs marins ont été accusés d'avoir causé les dommages, mais l'affaire a ensuite été classée sans suite.[1] Des réparations ont été effectuées à Long Beach et en août, elle était de nouveau en route vers WestPac et une autre tournée avec la 7e flotte qu'elle a terminée en janvier 1971.

Richard B. Anderson est arrivé à San Diego le 10 février 1971 et a opéré à partir de ce port jusqu'au 20 octobre, lorsqu'il a entrepris un déploiement prolongé en Extrême-Orient. Il est arrivé à Yokosuka, au Japon, son nouveau port d'attache, le 11 novembre 1971. Il a effectué diverses tâches de soutien au large des côtes vietnamiennes, notamment le service sur la ligne de tir et le service de garde d'avion avec des porte-avions. Pendant la période du 11 décembre 1971 au 10 janvier 1972, il a été déployé dans l'océan Indien à cause de la guerre indo-pakistanaise. En mars 1972, Anderson fut de nouveau engagé dans des opérations d'appui-feu au large des côtes vietnamiennes. En avril 1975, elle a participé à « l'opération Frequent Wind » au cours de laquelle de nombreux réfugiés sud-vietnamiens ont été secourus alors qu'ils fuyaient la conquête de Saigon par les communistes nord-vietnamiens.

Le destroyer est resté en service jusqu'à sa mise hors service le 20 décembre 1975 et a été officiellement transféré à la République de Chine (Taïwan) dans le cadre du programme d'assistance à la sécurité le 1er juin 1977. Le navire de guerre a servi sous le nom de ROCS Kai Yang (DDG-924) dans la marine de la République de Chine. jusqu'à sa retraite le 16 novembre 1999.

Richard B. Anderson a obtenu quatre étoiles de bataille pour son service pendant la guerre de Corée et onze lors de ses tournées au Vietnam. Elle a reçu trois fois la Mention élogieuse de l'unité méritoire du secrétaire de la Marine, en plus de la Médaille du service humanitaire, et son personnel a reçu le Ruban d'action de combat à cinq reprises.


Militaire

Richard B. Anderson (DD-786) a été posé le 1er décembre 1944 par Todd Pacific Shipyards, Inc., Seattle, Wash. lancé le 7 juillet 1945, parrainé par Mme Oscar A. Anderson, mère du soldat de première classe Anderson, et commandé le 26 octobre 1945, Comdr. Hugh H. Murray aux commandes.

Après le shakedown, Richard B. Anderson, basé à San Diego, a servi de garde d'avion pour les porte-avions de classe Essex opérant au large du sud de la Californie. Immobilisé par une pénurie de personnel à l'automne 1946, il était pleinement actif en janvier 1947 et en février, il participa à des exercices de flotte au large d'Hawaï. Des opérations de recherche et de sauvetage, des exercices locaux au large de la Californie et une révision ont pris le reste de 1947 et au début de 1948. Le 9 mars 1948, il a navigué pour Pearl Harbor et y a mené 2 semaines d'exercices de guerre anti-sous-marine (ASW) puis a continué à travers le Pacifique pour le devoir. avec la 7e Flotte. En avril, il est arrivé à Tsingtao, en Chine, puis s'est déplacé à Buckner Bay, à Okinawa, pour d'autres exercices. À la mi-mai, il était de retour dans les eaux chinoises. Le devoir à Tsingtao et Changhaï a été suivi de visites à Hong Kong et Manille et pendant la fin d'août et le début de septembre un retour en Chine Le 12 novembre elle a navigué pour la Californie, en arrivant le 26. En mars 1949, le destroyer participa aux essais de missiles guidés Aerobee à l'équateur magnétique. Cinq mois plus tard, elle a navigué de nouveau vers l'ouest pour le devoir avec la 7e flotte. Opérant principalement aux Philippines au cours de cette tournée, elle a visité Saigon, en Indochine, du 16 au 23 mars 1950, et a été témoin des opérations des forces vietnamiennes contre les autorités françaises.

Richard B. Anderson est retourné aux États-Unis en juin. Les hostilités ont éclaté en Corée peu de temps après et le 19 février 1951, il a de nouveau navigué vers l'ouest avec la division Destroyer 12

Le 12 mars, elle est arrivée à Sasebo et 2 jours plus tard a rejoint TF 77 de la côte est de la péninsule assiégée. En avril, elle a servi d'escorte et de garde d'avion pour les porte-avions lançant des frappes contre les forces nord-coréennes et chinoises, les sources d'énergie et les centres d'approvisionnement, industriels et de transport. A Yokosuka mi-avril, il repart de Corée pour une feinte amphibie contre le centre minier et de transport de Tanchton à la fin du mois. En mai, elle a mené des exercices ASW au large du Japon et d'Okinawa, et en juin, elle a opéré en tant qu'unité de la patrouille du détroit de Taiwan. Au cours du mois de juillet, il a mené des exercices de chasseurs-tueurs (HUK), puis, en août, il a repris ses opérations avec la TF 77 et a passé les dernières semaines de son déploiement au large de la Corée.

Le destroyer est arrivé à San Diego le 30 septembre. Sept mois plus tard, elle est retournée à travers le Pacifique, s'arrêtant à nouveau à Hawaï. Le 12 juin 1952, il rejoignit la TF 77 et, avec une interruption pour une mission d'interdiction ferroviaire le 25, il resta avec les porte-avions jusqu'en juillet. Le 9 juillet elle est revenue au Japon, a conduit des exercices d'ASW au sud de là jusqu'au 31, puis a fumé pour Keelung et une autre tournée de devoir de patrouille dans le Détroit de Taiwan. Le 21 août, il quitte la Corée en tant qu'unité de la TF 95, la Force de blocus et d'escorte des Nations Unies. Le 23, il passe de Wonsan à Songjin et le 27 rejoint la TF 77. Détaché le 30, il participe aux opérations de soutien le long de la ligne de bombe jusqu'au 2 puis, le 3, regagne Yokosuka. A la mi-mois, elle s'installe à Hakodate, Hokkaido, pour les opérations HUK et à la fin du mois elle rejoint la TF 77. Avec deux interruptions pour des missions de harcèlement et d'interdiction, elle reste avec la TF 77 jusqu'au 18, puis rejoint la TF 70 pour les opérations au sud de Japon. En novembre, il reprend ses opérations avec les porte-avions de la TF 77.

Le 24 novembre, Richard B. Anderson a quitté la Corée pour Yokosuka. Le devoir de SAR a suivi et le 6 décembre elle s'est dirigée vers Guam et les États-Unis.

Après la Corée, Richard B. Anderson a alterné entre le service avec la 7e flotte dans le Pacifique occidental (WestPac) et les opérations d'entraînement et les révisions régulières sur la côte ouest. En juillet 1960, il est entré dans le chantier naval de Puget Sound pour une révision du FRAM I et a émergé en mai 1961 avec l'ASROC, l'équipement de communication DASH modernisé et les zones d'amarrage et de mess améliorées. Les essais, la formation de recyclage et l'exercice de la flotte Opération « Sea Shell » ont occupé le reste de 1961.

En 1962, le "nouveau" destroyer a participé à l'opération "Dominic", la série d'essais nucléaires effectuée sur l'île Christmas, et à son retour au début du printemps, il est passé de DesDiv 12 à DesDiv 51. Opérations avec son nouvel escadron Destroyer Squadron 5 une bonne visite à Portland, Oreg. et des exercices locaux ont suivi. En novembre, elle a repris son programme annuel de déploiement WestPac.

Au cours des années 1950 et pendant son déploiement en 1962, Richard B. Anderson a participé aux exercices ASW/HUK, aux opérations de l'ASETO et aux exercices japonais conjoints des États-Unis et a servi en patrouille à Taïwan. Le 5 août 1964, cependant, elle s'est dirigée vers l'ouest pour une zone de combat, le Vietnam. Le 28, il est arrivé à Subic Bay, aux Philippines, et au début de septembre a pris position dans le golfe du Tonkin à l'appui des porte-avions de la TF 77. À la fin du mois, il est retourné à Subic puis s'est rendu à Hong Kong où il a servi comme navire de la station en octobre. À la mi-novembre, il est retourné au Vietnam et pendant près de 2 mois, il a passé au crible des groupes amphibies prêts au large du sud du Vietnam du Sud. À la mi-janvier, il pénétra dans le port de Yokosuka et, le 19, il rentra chez lui.

Arriving at San Diego on 1 February 1965, Richard B. Anderson, resumed duties with the 1st Fleet. For the rest of 1965, she remained in the eastern Pacific conducting training exercises, including a midshipmen cruise serving as electronics schoolship, and participating in division and fleet exercises. On 7 January 1966, she headed west again. In early February she joined TG 77.5 off the coast of South Vietnam. Detached briefly for surveillance duty, she remained with TG 77.5 until the 11th, then took up picket station duty south of Hainan Island. On the 17th she headed for Japan and on 3 March she returned to the Philippines. At midmonth she was back off Vietnam for gunfire support duty near Hue. In early April she briefly visited Hong Kong, then resumed operations in Tonkin Gulf. At the end of the month she underwent availability at Kaohsiung and on her return to Vietnam alternated between plane-guard duty with Intrepid (CVS-11) and shore bombardment missions in the Mekong Delta. On 15 June she steamed north for a last visit to Japan prior to returning to the United States.

Richard B. Anderson arrived back at San Diego on 10 July. Overhaul, sohoolship duty, and local and fleet exercises followed. On 25 April 1967, she again sailed west. During June, July, part of August, and most of September, she performed plane-guard and SAR duties off the coast of Vietnam. By the end of October, she was back in San Diego.

Varied assignments "quickstart" ship, schoolship an overhaul, and midshipman training cruise ship occupied the winter, spring, and summer. At the end of September 1968 she again deployed to WestPac. Two weeks of exercises off Hawaii followed her departure from California and on the 27th she arrived at Yokosuka. Three days later she steamed for Vietnam. Gunfire support duty south of the demilitarized zone (DMZ) and off Da Nang took her well into November SEATO exercises followed, and at the end of the month she returned to the combat zone for operations with the fast carriers. In mid-December she steamed to Japan, but was back off Vietnam for further gunfire support duty in early January 1969. From Da Nang to the DMZ, she shelled Vietcong and North Vietnamese Army concentrations, and provided night harassment and interdiction fire at known enemy positions. Detached on the 20th, she participated in another SEATO exercise, visited Hong Kong, and on 6 February took up escort and plane-guard duty in the Tonkin Gulf. In March she resumed gunfire support duty north of Nha Trang. On the 21st, she proceeded to Kaohsiung for repair and maintenance work, then returned to Tonkin Gulf for plane-guard duty. In mid April she was ordered to the Sea of Japan for brief duty with a carrier task group, newly organized to protect surveillance flights, and, at the end of the month she sailed for home.

Arriving on 11 May she underwent overhaul during the late summer and early fall, then resumed a schedule of training exercises, Schoolship duty, and in March 1970, operations with Oriskany (CVA-34). She then prepared for another WestPac deployment. On May 27th she got underway but was forced to turn back by a damaged engine. Repairs were completed at Long Beach and in August she was once again en route to WestPac and another tour with the 7th Fleet which she completed in January 1971.

Richard B. Anderson arrived at San Diego 10 February 1971 and operated out of that port until 20 October, when embarked upon an extended deployment in the Far East. She arrived in Yokosuka, Japan, her new home port, 11 November 1971. Since that time she has been continuously deployed to the western Pacific. She has been involved in various support duties off the coast of Vietnam including duty on the gunline and plane guard duty with aircraft carriers. During the period 11 December 1971-10 January 1972, she was deployed to the Indian Ocean because of the IndoPakistani war. As of January 1974, Richard B. Anderson is still operating out of Yokosuka with the Seventh Fleet.

Richard B. Anderson earned four battle stars for service during the Korean conflict and eleven during tours off Vietnam.


Welcome to the USS Richard B Anderson DD-786 Guestbook Forum

Navy Emporium
Please view our commemorative USS Richard B Anderson DD-786 products in our Ship's Store!

Don Erickson
Years Served: 1973-1975
Living in Ramona, California which is in San Diego County. Managing a fencing company. Have contact with Phil Hoscoe and Mike Cronin.

Barry Kaye
Years Served: 70-73
Weapons Officer in RBA in the early 70's. Retired from the Navy in 1994. I am currently living in Santa Fe NM. Shipmates, contact me if you'd like to catch up at my email address. Nothing like a good old time sea story.

Larry Gruenberg
Years Served: 70-71
My brother Stan and myself both served on the Anderson from 70 to 71, Stan was on board into 72

I was a cook/baker and Stan was a radar man

Does anyone out there remember either of us

We grew up in North Dakota, so don't ask me how boys from the middle of the country ended up in the Navy

EarlGriffih
Years Served: 1971-1974
Living in Oceanside California, working at Camp Pendleton and know many of you from the nightmare of the Japan overseas deployment 71-74. R Div ruled. Would like to hear more from the mates!

Gerald R. Scott
Years Served: 1962 - 1964
Reported on board June of 1962 as RD1. Advanced to RDC May of 1963. Trip to Westpac 1962 to 1963 some 10 months in length. Transferred to Fleet Training Group WestPac, based in Japan in 1964. Retired from active duty after 23 years of service in July 1971. Now reside in Yuma, AZ. Welcome any news from shipmates of that era of time.WA

Dan Pusateri
Years Served: 2
Worked in the forward fireroom 68 &amp 69. Would like to hear from anyone serving at this time.

BILL HENRY
Years Served: 1968 TO 1970
WORKED IN THE FORWARD FIREROOM WITH ROUSE, PUCKETT, STOTLER, REASONER, McCUNE, PUSATARY HENDRICKS ETC.

TRANSFERED TO COOK, WORKED WITH NEIHAUS, ALBLINGER, BARNES, BAMBERG, ETC.

HARD TIMES, BUT WORTH FAR MORE IN MEMORIES, AND PRIDE!

Loretta Perry
Years Served: Father served between 1943-45
My father's name was Jules Perry. He was from New Orleans and served in WWII in the Pacific sometime between 1943-45 I am not sure when. If anyone had a father/grandfather who may have served during that time I would be interested to speak to you. I am seeking any pictures of the ship or shipmates my father may have had. This is just natural curiosity on my part I suppose. Let me say I am proud of all of you who have served our country and I thank you.

Fulton Martin
Years Served: 72-73
I was TAD to Anderson on the Sea Chapparal missile system for six of the best months I had in the USN.

Currently live in San Diego, and would be interested in hearing from any of the FTs that remember me.

Raoul Doucette
Years Served: Aug '71 to Apr '74
Served in OE Div. Worked on ECM gear. It was quite an experience. I met a lot of great guys.

THOMAS "WILL"
Years Served: 1951-1952
FORMER SONARMAN 3RD. ONE TOUR ON THE 786 OFF NO. KOREA IN 1952. TWO TOURS ON THE DES DIV 12 FLAGSHIP USS BAUSELL (DD-845) IN `49-`50 AND `51. WILL WILLIAMS

MOSES ( ROD ) RODRIQUEZ
Years Served: 64-66
After discharge, returned home to Colorado. Raised a family, Am now retired from Post office, currently director of retirees NALC. Colo. Play golf & fish a lot. Anyone remembering who I am and coming thru Colo, Stop say Hello and have a BEER. Have had 2 buddies stop by last 2 years Wyatt Dodd (ET) and Frank Hardage ( RD ) am currently trying to make time to do a ships reunion. Someday soon

Sam Davis
Years Served: 1952-1956
I served on the DD 786 3 gun gang. Served with Frosty Harrell, Hoote Gipson, Lemore Hehr, Jake Miller, Red McDaniels, Herb Stratman, Bob Troop. Live in rural Saline County, Missouri. Came back to farm and retired from farming in 1994 am now traveling with my wife of 14 years in our Motor Home. Would like to hear from some of the ole gang. :) :) :)

mssn Shrum, Floyd W.
Years Served: 1973- April 1975
Dear sir I arrived onboard the Richard B. Anderson I think It was March of 1973 and I transferred to NAS Corpus Christi TX in April of 1975 The cooks there at the time I left were ms3 Seredes I served with CSSA Bennett, CSSN Ken Prue, there was a CS2 Dough Frell there at that time also. We had just went through rough training and then I left. for shore duty

EUGENE ARREDONDO SN
Years Served: FEB. 1948 TO JAN. 1949
I just want say hello to all my shipmate from the RBA.there is only one shipmate name I can remember it was Loranzo Napier we worked in the laundry room across from the yeoman office.

Peter Fonner
Years Served: 71-73
The forward deployment will always be in my mind. The six week ASW exercise ending in the IO, less then 30% of our time in any port, freedom train. Good Times? Memories anyway. Fair winds and following seas to all.

Wrex K. Hauth
Years Served: December 1947 - September 1949
I served first as a yoeman in the ship's office. Later as a striker in Sick Bay. Iwas transferred to USNH Corps School, Balboa, San Diego. I retired in 1975 as LCDR (CHC). Now live in Drummonds, TN. (901)835-4654. (Near Memphis).

Dennis Jensen
Years Served: 1969 -1970
I served on the Anderson from 1969 to Dec 1970. I arrived to the ship while in dry dock at Hunters Point. I worked in 1st Div for a few months them moved to A/S div as gunner on the ASROC until I left in dec 1970. I remember the Gruenbergs, I have some very fond memories of hitting the Beach with Miller STG2 , Giraud STG3, along with many others the A/S gang, We had a little party group we called the Wild Bunch. I will always have fond memories of my time on the Dicky B.

Shipmates I neglected to provide an E-mail address

Served on the Dicky B from 1961 to 1964 came aboard at the shipyards in Bremerton Washington just out of Radar “A” school.
Chief Scott was our mentor, I am email connected to a number of shipmates that were aboard during my time. About 35 shipmates hold a ships reunion every year. This year it was held in Sacramento Ca. We hold the reunions at different parts of the country west coast, mid America, then east coast, back to mid America and repeat the rotation. We do this to minimize the cost to those attending. Send me an email and I’ll provide more info.


HARRY ASH PEARCE

Harry Pearce was in the shell crater with PFC Richard B. Anderson and gives his full account on the PFC Richard Anderson Page.

This tribute, page, however, is for the following words that Harry wrote about Iwo Jima.

"Training continued until the 18th of January, 1945 at which time we sailed for the western Pacific. We stopped off at Tinian from February 13th to 16th for rehearsal in landings and then sailed for Iwo Jima. The Iwo Jima landing was made on February 19, 1945. I believe, it was the Battle of all Battles for the Marines. Those of us in E Company, who had made it through three recent invasions, were not so fortunate this time. As stated before, we were again given the privilege of being in the first wave to land on the island. Needless to say, this island was the Hell Hole of Creation. I am now 75 years young and after 52 years of reflections I cannot bring myself to write about this battle. The conditions, the carnage of dead mangled bodies, the cries of the dead (sic mourant) and wounded, the wrecked equipment, not only on the beaches but over the entire island was and is unbelievable to this day. My beloved E Company was decimated. All but a few were killed or wounded. The six or eight remaining, stayed to the end, and they too were wounded. Much has been written about the Battle of Iwo Jima, but words written still do not tell the story."

Harry Pearce in a letter dated June 6, 1997.

Harry Pearce passed away 12/26/2009 and was layed to rest on 12/31/2009. Semper Fi old friend. We will miss you.


Richard B. Anderson DD-786 - History

The Fighting Fourth of WWII

In January 1944 the 4th Marine Division sailed from San Diego for the Marshall Islands, Roi-Namur in the Kwajalein Atoll. Operation "Flintlock" was the first objective for the Division. Four hours after the division landed, the 4th was 2/3 across the island, and Richard B. Anderson gave his life on his first day of combat. Six hours after landing on 1 February 1944 Roi Island was declared secured, and Namur Island was secured just 24 hours and 15 minutes after the first troops landed.

The Division set three new records on its first operation: [1] It became the first Division to go directly into combat from the States [2] It was the first to capture Japanese mandated territory in the Pacific [3] And it secured its objective in a shorter time than any other important operation since the attack on Pearl Harbor.

The Division landed on Saipan 15 June 1944. The severity of this battle was indicated by the 2,000 casualties suffered in the first two days of battle. The Flag was raised on Saipan after 25 grueling and bitter days of combat. The Division sustained 5,981 casualties killed, wounded and missing. This represented 27.6 percent of the Division's strength. The Japanese count was 23,811 known dead and 1,810 prisoners were taken.

The Division landed on Tinian 24 July 1944. The island was defended by 9000 plus Japanese troops. This battle lasted nine days. The land assault on Tinian had cost the Division 290 men killed, 1,515 woulded and 24 missing in action. Approximately 9,000 Japanese troops were dead and 250 prisoners taken. In recognition of its work on Saipan and Tinian, the Fourth Division was awarded the Presidential Unit Citation.

Iwo Jima was the next destination for the Division. The Japanese troops on Iwo Jima numbered 23,000. The first wave of Marines hit the beach at 0902 on 19 February 1945. By the end of the second day casualties totaled 2,011. At 1800 on 16 March, 26 days and 9 hours after the first troops landed, Iwo Jima was declared secured. The greatest battle in Marine Corps History was over. The 4th Marine Division paid a heavy price. Casualties numbered 9,098 which was almost half the division strength. An estimated 22,000 Japanese had been killed by the three Divisions (Third, Fourth, and Fifth, 8,982 having been counted in the Fourth's zone. Only 44 prisoners were taken by the Divison.

The combat record of this Division in World War II was exemplary. In the short space of one year and 19 days it participated in four major amphibious assaults and won two Presidential Unit Citations. The Division suffered a total of 17,722 battle casualties during the four assult landings on Roi-Namur, Saipan, Tinian and Iwo Jima. (14,424 wounded and 3,298 killed or died of wounds.)


Me and the Richard B. Anderson

It was early in my part of the war and me and my Monitor were transiting back to Vung Tau from God knows where when we see a destroyer, the Richard B.
Anderson, DD-786, sitting in the mouth of the river. I told my Boat Captain that I had been in that ship before getting my orders to the MRF and that I might
want to speak to some buddies. We pulled up close and I asked if a certain Operations Officer was still aboard and could I please speak to him. The Skipper,
who I also remembered, said "sure" and called his officer on deck.


The Operations Officer clearly remembered me. I thanked said officer for welcoming me into his area of operations by knowing what I did not, that I was on
temporary assignment waiting orders for Vietnam. I thanked him for assigning me to duty in the ship's library and for the time I had spent repainting the
forward head instead of prepering for combat duty. The skipper asked if that was true and I replied that both he and the operations officer knew damn well it
was. I gave them a classic one finger salute and said goodbye to the regular Navy. It was one of the high points of my military service.


1. USS Richard B Anderson (DD-786)

USS Richard B. Anderson (DD-786) was a Gearing-class destroyer of the United States Navy, named for USMC Private First Class Richard B. Anderson (1921–1944), who was posthumously awarded the Medal of Honor for heroism during the Battle of Kwajalein. Richard B. Anderson was laid down on 1 December 1944 by Todd Pacific Shipyards, Inc. , Seattle, Washington launched on 7 July 1945 sponsored by Mrs. Oscar A.

By JungleKey.com's Team, Seattle Semantic Selection. Approuvé. &rarr Post a Comment

USS Richard B. Anderson DD-786
JJ 786 (Gearing class) Builder: Todd Shipyards, Seattle Laid Down: December 1, 1944 . Les Richard B. Anderson now has a new web site run by Ron Vaughn and .
http://www.destroyersonline.com/usndd/dd786/

USS Richard B. Anderson (DD 786) of the US Navy - Destroyer .
USS Richard B. Anderson (DD 786) Destroyer of the Gearing class. Navy . Commands listed for USS Richard B. Anderson (DD 786) Please note that we're still working .
http://uboat.net/allies/warships/ship/5724.html


Richard B. Anderson DD-786 - History

Due to disruptions in supply chains, this design will be embroidered on a Champion, Gildan, Jerzees or comparable brand.

Proudly display your ship and rate with our top quality USS RICHARD B. ANDERSON DD-786 Rates t-shirts, sweatshirts, and hoodies. These fine U.S. Navy apparel items will make you the envy of your veteran buddies, or will make a fine gift! Our USS RICHARD B. ANDERSON DD-786 shirts are proudly printed in the USA!

The women s shirts run a half size small.
Unless there is a defect in workmanship or material, these shirts are unreturnable.

Choose Your rate from the list drop down above. Below are our available rates.

Available Rates
UN B CA AD AE AG AK
UN M AO AQ COMME AT AW
HACHE de A à Z BM BT BU CE
CM CS CT CC NSP DM
DP DS DT EA EM FR
EOD HE GE FC FT GM
GS HM HT CI JE SUIS EST
IT JO LI LN MA MM
MN MONSIEUR MS MT MU NC
OM OT ordinateur PR PS QM
DR SB SH SK SM SO
ST SW MT UT YN

T-Shirt Size Chart
S M L XL 2XL 3XL
Chest Width 18 20 22 24 26 28
Longueur 28 29 30 31 32 33
Sweatshirt Size Chart
S M L XL 2XL 3XL
Across Shoulders 19 1/4 21 1/4 22 3/4 24 1/4 25 3/4 27 1/4
Body Length 27 28 29 30 31 32
Body Width 20 22 24 26 28 30
Sleeve Length (From Center Back) 36 36 3/4 37 1/4 38 1/4 39 39 3/8
Hoodie Size Chart
S M L XL 2XL 3XL
Across Shoulders 19 1/4 21 1/4 22 3/4 24 1/4 25 3/4 27 1/4
Body Length 27 28 29 30 31 32
Body Width 20 22 24 26 28 30
Sleeve Length (From Center Back) 36 36 3/4 37 1/2 38 1/4 39 39 3/8

A percentage of the sale of each MilitaryBest U.S. Navy Ship and Rate shirt is forwarded to the licensing department of the U.S. Navy in support of the MWR (Morale, Wellness, & Recreation) program. Our team thanks you for your service and your support of this program.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER