L'histoire

Lampes en argile

Lampes en argile


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Lampes en argile - Histoire

Lampes Anciennes

Dans le monde antique, il n'y avait pas d'électricité comme aujourd'hui, en fait l'intérieur d'une maison était à peu près aussi sombre qu'une ampoule de 40 watts. Dans les premiers temps, les lampes étaient des bols en pierre remplis de graisse animale. Ils flotteraient une mèche de fibres végétales torsadées. Plus tard, les bols ont été faits de poterie remplie d'huile d'olive. La plupart des maisons contiendraient plusieurs lampes à huile car l'huile d'olive était abondante et donc pas chère. Il y avait aussi un four qui fournissait un peu de lumière, mais les lampes à huile étaient la principale source de lumière dans chaque maison. Les lampes anciennes étaient de forme ovale et plates sur le dessus. Ils avaient en fait de petits bols à une extrémité, l'autre extrémité étant très serrée, ce qui formait une rainure pour maintenir la mèche en coton ou en lin. Une extrémité de la mèche flotterait même dans l'huile d'olive. Certaines lampes avaient un couvercle sur le bol. Elles étaient généralement en argile, mais les lampes les plus chères étaient en bronze et parfois même en or. Certaines d'entre elles étaient très belles et contenaient des décorations très élaborées, et de nombreuses lampes romaines avaient des images de leurs dieux.

"Ta parole est une lampe à mes pieds Et une lumière sur mon chemin."


« Ou quelle femme, ayant dix pièces d'argent, si elle perd une pièce, n'allume pas une lampe, ne balaie pas la maison, et ne cherche pas soigneusement jusqu'à ce qu'elle la trouve ? Et quand elle l'a trouvée, elle appelle ses amis et voisins ensemble, disant , 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai trouvé le morceau que j'ai perdu !' De même, je vous le dis, il y a de la joie en présence des anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent."


« Alors Jésus leur parla à nouveau en disant : « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie ».


Poterie Muncie

La Muncie Pottery a commencé à fabriquer des céramiques d'art et d'artisanat en 1923 sous le nom de Muncie Clay Products, une filiale de la Gill Clay Pottery Company. Les styles ont quelque peu changé dans les années 1930 pour refléter le mouvement Art déco. Ils ont fourni des bases de lampe en céramique pour l'Aladdin Manufacturing Company pendant plusieurs années avant de mettre fin à la production en 1939. En tant que premier fabricant de poterie d'art dans l'Indiana, la poterie Muncie vintage est très à collectionner, en particulier pour ceux qui aiment le style arts et artisanat. Ces pièces s'intègrent parfaitement dans un décor de style prairie et les prix sont très raisonnables par rapport à de nombreuses autres poteries d'époque. La large gamme d'émaux permet aux décorateurs de s'adapter à presque toutes les palettes de couleurs, en particulier lorsqu'ils se concentrent sur les formes les plus simples.

Où était Muncie Pottery ?

L'usine principale, les bureaux et la boutique de cadeaux de Muncie Pottery étaient situés du côté est de North Lincoln Street à Muncie, dans l'Indiana. Le site a été abandonné en 1942 et est resté vacant jusqu'en 1968, date à laquelle il a complètement brûlé. Il ne reste aujourd'hui qu'un grand terrain vague avec quelques fondations et arbres épars. Les coordonnées approximatives sont 0°11'24.6"N 85°22'04.4"W.


Pourquoi les lampes à huile Beith Shemesh sont-elles importantes ?

Les lampes à huile de Beit Shemesh révèlent des détails historiques importants sur des temps reculés, lorsque les autorités de l'Empire romain d'Orient régnaient sur la Palestine avec une main relativement tolérante. Les divers modèles et styles de fabrication utilisés pour fabriquer les lampes, leurs moules et les figurines révèlent une société du IVe siècle qui était un véritable creuset : un endroit où juifs, chrétiens et païens se sont mêlés culturellement et socialement et ont apparemment maintenu une co- existence.

La population juive de la région était inférieure à ce qu'elle avait été dans le passé, en raison de l'échec de la révolte de Bar Kokhba contre la domination romaine au IIe siècle après JC et des représailles qui ont résulté de ce soulèvement. Néanmoins, certaines des lampes à huile trouvées à Beit Shemesh étaient décorées de symboles juifs distinctifs, dont l'emblématique menorah à sept branches dans deux cas. Cela montre qu'au moins certains des fabricants de lampes étaient juifs et qu'ils étaient prêts à célébrer ouvertement leur culture.

Les dessins divers visibles sur les anciennes lampes à huile révèlent une société qui était un véritable creuset, où cohabitaient pacifiquement juifs, chrétiens et païens. Autorité des antiquités d'Israël


Lampes en argile - Histoire


COMMENT SAVOIR QUE LES LAMPES SONT D'ORIGINE ?

Bonne question et qu'il faut se poser. Il y a beaucoup de lampes à huile de reproduction fabriquées en Afrique du Nord pour le commerce touristique. Beaucoup de ces lampes se retrouvent sur les marchés Internet et sont vendues comme authentiques. Souvent, il faut un expert pour savoir si une lampe est une véritable antiquité de 2000 ans ou une reproduction de 3 semaines, qui est aussi sans valeur qu'un morceau d'argile. Nous achetons uniquement auprès de marchands réputés de pièces de monnaie et d'antiquités et tout ce que nous vendons est garanti authentique. Les certificats d'authenticité (COA) sont disponibles pour une somme modique.

O A ÉTÉ TROUVÉE LA LAMPE ET QUEL ÂGE A-T-ELLE?

Toutes les lampes ont été trouvées dans et autour de Jérusalem, Bethléem et Hébron et datent d'environ 1000 avant JC (il s'agit du type à bol ouvert) à 800 après JC (les types islamiques à motifs de tourbillon). Toutes les lampes sont en excellent état elles ne sont pas cassées et réparées comme beaucoup d'autres lampes sur le marché. Chaque lampe a une identité et une date inscrites sous les images.

Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier (Psaumes 119 :105)

La lampe, sous la forme d'un petit bol d'argile dans lequel l'huile était brûlée, était la forme la plus courante d'éclairage domestique dès les premiers temps. Comme l'huile d'olive était abondante en Palestine, c'était le combustible normalement utilisé dans les lampes. "Comme tu ordonneras aux enfants d'Israël, qu'ils apportent de l'huile d'olive pure battue pour la lumière, pour que la lampe brûle toujours" (Exode 27:20), la mèche était généralement faite de lin. Selon la Mishna, une bien plus grande variété d'huiles était utilisée pour l'éclairage à l'époque romaine, notamment des huiles extraites de graines de sésame, de noix, de raifort et de résines végétales : naphta (une huile inflammable, obtenue par distillation sèche de charbon, de schiste, etc. .) est également mentionné. Bien que les formes des lampes et les matériaux à partir desquels elles ont été fabriquées ne soient jamais spécifiés dans la Bible, les lampes en argile sont parmi les récipients en poterie les plus courants trouvés dans les vestiges archéologiques - à la fois dans les habitations et dans les tombes. Comme il s'agissait d'ustensiles ménagers très simples et bon marché, leur forme n'était pas autant influencée par la mode que par d'autres récipients en poterie. Ils constituent cependant une source importante pour l'étude de l'art, des coutumes et des symboles religieux.

Les premières lampes identifiables sont celles de l'âge du bronze ancien. Celles-ci se présentent sous la forme de simples bols ronds : il serait en effet assez difficile de les distinguer des autres bols sans la tache noircie laissée par la mèche brûlante. Un changement de forme s'est produit à l'âge du bronze moyen lorsque les bords ont été pressés vers l'intérieur pour former quatre becs dans lesquels les mèches ont été insérées. Les lampes ont une base plate ou arrondie. Ce type n'a pas duré longtemps et a été remplacé à l'âge du bronze moyen par un simple bol à rebord légèrement incurvé, pincé à un seul endroit, et à base arrondie. Cette conception est devenue courante et il y a eu peu de changements tout au long de l'âge du bronze final, à l'exception d'un bec nettement plus prononcé.

Bien que le principe de base reste inchangé, il y a beaucoup plus de variation dans l'âge du fer. La lampe de cette période a un large bord plat ainsi qu'un bec de mèche prononcé et une base plate qui a tendance à devenir plus haute avec le temps jusqu'à ce qu'elle soit uniformément placée sur un support haut. Parfois, la lampe et le support sont deux parties distinctes. Les lampes à sept mèches sont moins courantes, avec et sans support. Le type "tasse et soucoupe" est quelque peu différent - un récipient composé d'un petit bol avec une tasse attachée. Alors que la coupe a parfois un ou trois petits trous traversant le bol, l'identification de ce récipient comme une lampe est en fait quelque peu douteuse car aucun n'a jusqu'à présent été trouvé avec un bec noirci. Les lampes en bronze n'ont été trouvées que rarement.

À l'époque persane, les lampes à pied haut disparaissent complètement et les lampes à bol plat deviennent encore moins profondes, préservant ainsi le large rebord de l'âge du fer. La base devient quelque peu concave. A cette époque, des lampes en bronze de forme similaire à leurs prototypes en argile font leur première apparition. A partir de l'époque hellénistique, et surtout à l'époque romaine, ce sont les lampes en bronze qui influencent la conception des vases en argile.

Au 5ème siècle avant JC, alors que des contacts plus étroits avec le monde occidental ont été établis, les lampes grecques ont commencé à apparaître. Les potiers grecs avaient réussi à produire une lampe fermée qui empêche l'huile de se répandre. Le corps de ce type de lampe est rond, la base concave, le rebord légèrement incurvé et la buse une pièce séparée attachée au corps. L'argile de ces lampes est d'une qualité bien supérieure à celle des lampes locales et a une glaçure noire lustrée. Une anse sangle est fixée au corps. Aux Ve et IVe siècles av.

Depuis sa première apparition au début de l'âge du bronze et jusqu'à la fin du IVe siècle av. Au début de la période hellénistique, un changement fondamental s'est produit avec l'introduction du moule. Cela a accéléré la production et a également fourni un moyen de décorer les lampes. Dans les colonies purement juives, la lampe à bol était encore utilisée, bien que sa forme ait changé : le bord plat a disparu et les côtés ont été complètement pressés l'un contre l'autre pour former une sorte de corne d'abondance. La lampe fermée grecque et ses imitations étaient également d'usage courant aux IVe et IIIe siècles av. Ils avaient tendance à devenir plus profonds, offrant ainsi plus d'heures d'éclairage. Leurs bases en disque (ou en anneau) assuraient une meilleure assise et certains avaient une poignée plus large. Au début du IIIe siècle av. J.-C., les potiers de divers centres grecs avaient déjà commencé à fabriquer des lampes dans des moules. Dans ce processus, une lampe en bois, en argile ou en métal servait de matrice à partir de laquelle des moules en argile étaient fabriqués. Le potier pressait ensuite de l'argile bien pulvérisée dans le moule. Lorsqu'elle était devenue dure comme du cuir, les deux parties de la lampe étaient retirées des moules. L'excès d'argile a été épluché et les trous de remplissage ont été percés. Les deux moitiés ont ensuite été collées ensemble et la lampe était prête pour la cuisson dans le four.

Une autre méthode de préparation d'un moule consistait à le sculpter dans du calcaire tendre. Au début, les lampes moulées imitaient celles faites sur la roue - la décoration consistant en de simples motifs géométriques ou végétaux. Ce n'est qu'à l'époque romaine que cette grande invention, qui fit de la production de lampes une industrie indépendante, fut pleinement exploitée.

Les lampes des IIIe et IIe siècles av. ont un corps rond ou arrondi et un disque concave pour le trou de remplissage, parfois avec de petits trous supplémentaires pour s'assurer qu'aucune huile n'a été gaspillée. La base est plate et la buse allongée se termine soit par un triangle pointu, soit par une forme d'arc. De nombreuses lampes ont une grande poignée en boucle. Là où plus de lumière était nécessaire, plusieurs lampes à bec appelées policandelia étaient utilisées. Ceux-ci ont été fabriqués soit en joignant plusieurs lampes à la base, soit en attachant sept becs à un seul récipient plus grand en forme d'étoile à sept branches. Vers le Ier siècle av. la production de lampes s'est détériorée et les formes, la décoration et l'émail (le cas échéant) sont devenus très austères.

Vers le milieu du Ier siècle avant J.-C., un nouveau type de lampe fait son apparition en Palestine. Contrairement aux lampes hellénistiques des siècles précédents et aux lampes romaines apparues dans le dernier quart du siècle, elle n'a pas été moulée mais réalisée au tour. Il est connu sous le nom d'"Hérodien", bien qu'il ait en fait fait son apparition avant l'avènement d'Hérode et n'a disparu qu'au IIe siècle après J. une crête autour. La buse a été faite séparément et a pris la forme d'un arc évasé avec un grand trou de mèche. Ce type se caractérise par l'utilisation d'une méthode d'épluchage au couteau qui le rend extrêmement fin et léger. La plupart de ces lampes n'ont pas de décoration, bien que certaines aient des lignes incisées et parfois de petits cercles entre le bec et le corps. Les lampes avec plus de décoration se produisent au milieu du 1er siècle après JC, surtout lorsque la méthode de production préférée était à nouveau par moule. Ce type plus récent a une poignée en boucle et à la fin du 1er siècle est beaucoup plus richement décoré. Il semble que la lampe hérodienne ait été principalement utilisée dans la région des collines de Judée, bien qu'elle ne soit pas entièrement réservée aux Juifs comme on peut le déduire des lampes trouvées dans l'atelier du potier à Oboda et dans certains autres sites nabatéens.

Dans les villes mixtes ou non juives, la lampe romaine, dite "augustéenne", est plus courante. C'est rond, a un très grand disque avec un petit trou pour le remplissage et une buse triangulaire ou en forme d'arc. Comme elles étaient fabriquées dans un moule, ces lampes pouvaient être décorées de diverses manières, principalement sur les disques. Les décors vont de simples rosaces à des images de divinités, des scènes tirées de la vie quotidienne, des animaux, des oiseaux, des scènes érotiques assez grossières, de la propagande politique et religieuse etc. Certaines lampes de ce type, trouvées sur des sites connus pour être juifs, avaient leurs disques décoratifs cassés probablement conformément au deuxième commandement interdisant les images taillées.

Au milieu du 1er siècle après JC, un nouveau type de lampe était introduit en Palestine. Celle-ci remplaça complètement la lampe hérodienne avant le milieu du IIe siècle de notre ère et prédomina au cours des siècles suivants. Les lampes de ce type sont rondes, plus plates que les modèles précédents, avec un grand disque, un petit trou de remplissage et une buse ronde relativement petite. Ici aussi, il existe un large éventail de décors et des disques volontairement endommagés ont à nouveau été observés. À la fin de la période romaine, ce type est devenu plus allongé avec un disque plus petit et un trou de remplissage plus grand. La décoration, majoritairement conventionnelle, se limite au rebord et au bec : la poignée devient un simple bouton. La buse est toujours arrondie, comme dans tout prototype. Au cours du 4ème siècle après JC, une lampe un peu plus petite a évolué avec une buse en forme d'arc plus prononcée. Le corps est principalement décoré de motifs formels mais l'espace entre le bec et le corps porte parfois des symboles juifs tels qu'une menorah, une amphore, une grappe de raisin ou une façade voûtée. À l'époque byzantine, le type de lampe le plus courant est une évolution du modèle romain tardif. Il est généralement décoré de motifs simples, dont certains symboles chrétiens.

Vers la fin de l'époque byzantine, les lampes faites sur la roue réapparaissent. Ils sont faits d'argile rouge grossière, semblable au matériau utilisé pour les marmites, et ne sont pas décorés. Ils ressemblent à une botte avec une poignée haute en boucle et (comme des marmites byzantines), sont nervurés. A côté de ceux-ci, les lampes moulées (avec une décoration linéaire similaire) développées à partir du modèle sont également courantes. Parmi ces derniers, certains sont ornés d'une menorah ou d'une croix et de l'inscription « La lumière de Jésus brille pour tous ». Une grande variété de lampes en verre et en bronze se trouve également dans les périodes romaine et byzantine, les lampes en bronze étant principalement importées des provinces romaines et autres.

Une lampe s'appelle une lampe, et l'âme d'un homme s'appelle une lampe (Talmud babylonien, Shabbat 30b)


Lampe à huile d'olive hérodienne 50 BC à AD 50

Ce type de lampe à huile était courant en Judée pendant le ministère de Jésus. Connu comme le hérodien en raison de son utilisation répandue pendant le règne d'Hérode le Grand en Israël. Cette lampe a été fabriquée au tour avec le bec appliqué à la main. Cette lampe est une reproduction authentique, fabriquée à la main en Israël et est en terre cuite. A utiliser avec de l'huile d'olive. Comprend une mèche et des instructions. Taille approximative : 3,25"-3,75" par 2,5" Les tailles peuvent varier.

Nos lampes à huile d'olive Terre Sainte sont désormais disponibles avec une finition spéciale qui repoussera l'eau ou l'huile. La finition spéciale ne modifie PAS du tout les caractéristiques d'aspect naturel de la terre cuite. C'est une finition invisible.

Veuillez lire la description de la taille avant de commander. Cette lampe tiendra dans la paume de votre main.

Lampe à huile d'olive cananéenne 1500 avant JC à 600 avant JC

Parmi les premières lampes en argile se trouve la lampe soucoupe de l'âge du fer. Dans l'Antiquité, ceux-ci se sont développés après qu'une soucoupe ou un bol peu profond eut ses bords repliés pour former un bec. Une grande variété de ces lampes existe et cette réplique est basée sur un style commun d'environ 1200 avant JC à 800 avant JC, mais pourrait s'étendre plus loin dans le temps plusieurs siècles. Ces lampes auraient été le style en usage dans l'Ancien Testament, surtout à l'époque du roi David. Chaque lampe Canaan est pliée à la main, donc une variation mineure de celle vue sur la photo se produira, mais toutes ont cet aspect général. Taille approximative : 4 3/4 pouces de diamètre.

Nos lampes à huile d'olive Terre Sainte sont désormais disponibles avec une finition spéciale qui repoussera l'eau ou l'huile. La finition spéciale ne modifie PAS du tout les caractéristiques d'aspect naturel de la terre cuite. C'est une finition invisible.


La signification de Diwali et ses nombreuses légendes

Diwali est si largement célébré - c'est une fête religieuse importante pour les hindous, mais est également observé chez les jaïns, les sikhs et les bouddhistes - qu'il n'a pas d'histoire d'origine unique. Mais alors que chaque religion a son propre récit historique derrière les vacances, elles représentent toutes en fin de compte la victoire du bien sur le mal.

Diwali : Fête des Lumières

Rien que dans l'hindouisme - qui est considéré comme la plus ancienne religion vivante du monde, remontant au deuxième millénaire avant J.-C. - il existe plusieurs versions de l'histoire de Diwali qui varient selon les communautés géographiques. Ce sont cependant toutes des histoires épiques de victoires remportées par des hommes qui étaient considérés comme des incarnations du dieu hindou Vishnu, considéré comme le soutien de l'univers, et dont le rôle est de rétablir l'équilibre du bien et du mal en période de troubles.

Dans le nord de l'Inde, Diwali commémore le retour triomphal du prince Rama dans la ville d'Ayodhya après 14 ans d'exil en raison du complot de sa méchante belle-mère et après le sauvetage héroïque de sa femme Sita, une incarnation de la déesse Lakshmi, qui avait été kidnappée. par le roi rival Ravana.

Dans le sud de l'Inde, pendant ce temps, Diwali honore la victoire du Seigneur Krishna sur le roi démon Narakasura, qui avait emprisonné 16 000 femmes dans son palais et infligé des punitions sévères à tous ses sujets qui avaient osé se dresser contre lui. Et dans l'ouest de l'Inde, le festival célèbre le bannissement par Vishnu du roi Bali - dont l'immense pouvoir était devenu une menace pour les dieux - pour le monde souterrain.

Les sikhs, les jaïns et les bouddhistes, trois religions minoritaires en Inde, ont leurs propres histoires de Diwali. Pour les sikhs, dont la religion est née à la fin du XVe siècle en tant que mouvement au sein de l'hindouisme particulièrement dévoué à Vishnu, Diwali commémore la libération du gourou du XVIIe siècle Hargobind après 12 ans d'emprisonnement par l'empereur moghol Jahangir. Les jaïns, dont la religion ancienne remonte au milieu du Ier siècle av. et partage également de nombreuses croyances de l'hindouisme, observez Diwali comme le jour où Lord Mahavira, le dernier des grands enseignants jaïns, a atteint le nirvana. Et les bouddhistes, dont la religion a émergé à la fin du VIe siècle av. dans ce que certains décrivent comme une réaction à l'hindouisme, le célèbrent comme le jour où l'empereur hindou Ashoka, qui a régné au troisième siècle avant JC, s'est converti au bouddhisme.

Au-delà de ces histoires, Diwali est aussi une célébration de la déesse hindoue de la richesse et de la bonne fortune, Lakshmi. Dans la première société agraire de l'Inde, Diwali coïncidait avec la dernière récolte avant l'hiver, un moment pour prier pour Lakshmi pour la bonne fortune. Aujourd'hui, les entreprises indiennes considèrent encore Diwali comme le premier jour de la nouvelle année financière.


L'histoire des lampes à huile est fascinante, car sans la capacité de fournir de la lumière après le crépuscule, les progrès de nos ancêtres auraient été énormément ralentis. Faisons la lumière sur l'histoire, voulez-vous?

Pour l'homme préhistorique, découvrir la lumière en frottant deux pierres ensemble, pour créer une étincelle de lumière, est entré dans l'histoire comme le moment pionnier clé de la civilisation humaine. Cela a été suivi par l'utilisation d'huile qui a grandement soutenu la combustion et a aidé à allumer des torches pendant des durées prolongées. L'humble lampe à huile existe depuis des lustres. Le mot lampe est dérivé du mot grec lampas qui signifie torche. Peu à peu, ces longues torches ont cédé la place à un récipient en forme d'arc avec un bec et une mèche qui est la partie qui projette la lumière.

Les lampes à huile de l'époque gréco-romaine étaient faites d'argile et de terre cuite. De la graisse animale ou de l'huile d'olive était utilisée pour allumer ces lampes. Au fil du temps, ces premières lampes à huile, ont finalement été faites de bronze, de pierre, d'albâtre et d'autres matériaux.

Dans les années 1700 et 8217, la lampe à huile d'origine a subi une première transformation substantielle. Le chimiste suisse Aime Argand a inventé un brûleur circulaire avec une mèche circulaire et a utilisé une cheminée en verre pour protéger la flamme de l'extinction. Progressivement, le combustible de la lampe a également évolué. Comme vous le savez peut-être, les premières lampes utilisaient des graisses animales, de l'huile d'olive, de la cire d'abeille ou de l'huile de baleine. Les lampes les plus récentes utilisaient finalement du kérosène. Cependant, le kérosène, ou l'huile de charbon, dégageait une odeur désagréable et de la fumée. Dans les années 1800, l'huile de paraffine, qui est peu coûteuse et sans fumée, est devenue l'huile de lampe de choix.

Avec l'invention de l'électricité à la fin des années 1800 par Benjamin Franklin et Thomas Edison, l'utilisation de ces lampes a été réduite. Ces humbles lampes à huile ajoutent du drame à tout espace intérieur et sont largement utilisées par les hôtels et les restaurants pour créer une ambiance agréable et chaleureuse. Les lampes à huile sont encore utilisées dans certaines parties du monde comme principale source de lumière où l'électricité est encore un luxe.

En Asie du Sud, en particulier en Inde, la fête des lumières Diwali est célébrée avec beaucoup de faste et de spectacle. Dans ce festival, les lampes à huile jouent un rôle important et traditionnellement, les gens utilisent de l'huile de moutarde pour allumer les lampes. Ces lampes à huile particulières sont allumées dans d'humbles récipients en terre cuite appelés diyas.

Aujourd'hui, diverses lampes à huile sont utilisées dans les spas et les restaurants à haut prix car elles créent instantanément une ambiance instantanée et un sentiment de détente. Les vieilles lampes à huile apportent une touche nostalgique à tout espace intérieur et sont très populaires de nos jours. L'histoire des lampes à huile s'étendra toujours tant que nous intégrerons leur utilisation dans nos décors modernes au fil du temps.


Lampes en argile - Histoire

Lampes à huile Israélites primitifs / Judéen de l'âge du fer, v. 1200 - 536 av.
Datant de l'époque de Moïse aux conquêtes assyriennes de la Judée


Les premières lampes juives représentant une menorah !
Les familles juives de l'époque ne pouvaient pas se permettre une véritable menorah dans leur maison, ces lampes à huile ont été utilisées à la place.
Terre Sainte. Période byzantine, c. 5ème - 6ème siècle après JC. Grande lampe à huile en céramique. De forme ovoïde avec carénés acérés, crête inclinée autour du trou de mèche et du trou de remplissage, qui est également bordé par un anneau de lignes verticales, deux cercles en relief sur le bec. Le manche triangulaire avec une tête mâle stylisée en haut relief, base annulaire en bas. Quelques carbonisations encore évidentes sur le bec d'utilisation. L : 4 1/2" (11,3 cm). Ancienne collection privée de la Nouvelle-Orléans. #AB2022 : 325 $
Terre Sainte. Romain tardif / byzantin, ch. 7ème - 8ème siècle après JC. Lampe à huile en argile fantastique avec une belle croix ! Côtes verticales sur l'épaule et un canal autour du trou de remplissage et du trou de mèche. Bec orné d'une jolie croix, serti à l'intérieur du canal. 3 5/8" (9,2 cm). Belle lampe, carbonisée d'usage dans l'antiquité. ex-Robert Deutsch ex-Centre Archéologique, Tel-Aviv. #AH2098 : 299 $

Terre Sainte. Période byzantine, c. 6ème - 8ème siècle après JC. Lampe à huile en céramique. Haut en profil, avec une petite poignée à bouton, un canal autour du trou de remplissage et du trou de mèche, et une épaule coudée décorée de motifs de couronne de laurier. Couleur rougeâtre clair avec de légers dépôts de terre. L : 8 cm (3 1/8"). Ex-David Liebert, The Time Machine, NY. Détail magnifique ! #AH2290 : 175 $ VENDU


Terre Sainte. Période byzantine, c. 7ème - 8ème siècle après JC. Magnifique lampe à huile en céramique. Moulé avec des épaules effilées ornées de trois bandes horizontales contenant des hachures. Le trou de remplissage est bordé d'un haut rebord et entouré d'un canal bas qui englobe également le trou de mèche. À l'arrière se trouve une poignée conique et sur la base de l'anneau inférieur avec un cercle surélevé à l'intérieur. L : 3 1/2 po (9 cm). Extrêmement bien conservé avec de légers dépôts. Merveilleux détail ! Ancienne collection privée de Los Angeles. #AH2465 : 175 $

Terre Sainte. Lampe à huile islamique en terre cuite, Méditerranée orientale, c. 7ème-9ème siècle après JC. Le corps arrondi avec carénés pointus, le trou de remplissage avec rebord aplati et poignée unique. Bec angulaire avec trou de mèche rond, base unie. 3 1/4". Intact, petits éclats à la base, légers dépôts de terre. #272003 : 99 $


Terre Sainte. Période byzantine, c. 6ème - 8ème siècle après JC. Excellente grande lampe à huile en céramique avec une grande croix sur le bec ! Avec épaule coudée décorée de motifs de couronne de laurier. Montre encore carbonisation d'utilisation dans l'antiquité. L : 95 mm (3 3/4"). ancienne collection d'archéologues canadiens, acquise en 1975 en Israël lors d'une fouille archéologique. Joli! #AH2267 : 350 $ VENDU -
Renseignez-vous sur l'alternative !
Terre Sainte, période byzantine, VIe-VIIIe siècle après JC. Excellente lampe à huile en céramique levantine-palestinienne. Beaux motifs circulaires, linéaires et triangulaires partout, anse arrondie au dos. 3 3/8" (8,5 cm). ex-Robert Deutsch ex-Centre Archéologique, Tel-Aviv. #AH2099 : 225 $

Islamique antique. Méditerranée orientale, 7e - 8e siècle après JC. Très grande lampe à huile en céramique. Avec trou de remplissage surélevé et poignée bouton décorée de lignes incisées. Bien conservé, bec encore carbonisé d'un usage ancien ! L : 4 1/2" (11,3 cm). Ancienne collection privée de Californie du Sud. #AP2449 : 199 $

Croisé Israël, ch. 13ème siècle après JC. Une belle et très rare lampe à huile en céramique d'époque mamelouke/croisé. cf. Rapports IAA 26 : Avissar et Stern, "Poterie des périodes croisée, ayyoubide et mamelouke en Israël", p. 171, pl. 4. (Type III.3.1.1). 63x66 mm (2 1/2" x 2 3/4" Bien conservé avec des traces d'engobe blanc d'origine, bec encore carbonisé d'un usage ancien ! ex-Robert Deutsch ex-Centre archéologique, Tel Aviv. #AM2061 : 225 $


Islamique antique. Méditerranée orientale, 7e - 8e siècle après JC. Lampe à huile de type 'chausson' en céramique à décor mouluré géométrique et floral en relief, et anse joliment galbée. Bien conservé, bec encore carbonisé d'un usage ancien ! L : 3 3/8" (8,5 cm). Cachet d'exportation de l'Autorité israélienne des antiquités en bas. Ancienne collection privée de Californie du Sud. #AP2448 : 199 $
Lampe à huile syrio-palestinienne, c. 6ème-7ème siècle après JC. Corps double convexe avec des arêtes autour du trou de remplissage ventral et de la buse. Petite anse à décor mouluré, et base circulaire en relief à décor floral encore visible. Poignée réparée, sinon intacte. 102 mm (4 1/8") de long. #901266 : 125 $ VENDU

Pour effectuer un achat, ou pour plus d'informations, CLIQUEZ ICI

La Judée d'Hérode le Grand. 73 avant JC - 4 avant JC à Jérusalem. Belle lampe à huile en terre cuite de Terre Sainte qui était en usage à l'époque du Christ. Cette belle lampe stylisée est toujours utilisable et peut être rallumée avec un peu d'huile de lampe et une petite mèche. #1812 : 155 $ VENDU
Ancienne Terre Sainte Judée-Palestine. IIIe-Ve siècle après JC. Lampe à huile en terre cuite. Grands motifs en relief et bec encore carbonisé ! Belle pièce d'exposition. 111 mm de long et épais et gros ! #8842 : 125 $ VENDU
Ancienne Terre Sainte Judée-Palestine. 7ème-9ème siècle après JC. Belle lampe à huile arabo-byzantine en terre cuite. Décorations « étoiles à anneaux » croustillantes moulées, base en anneau gestuelle et petite poignée à bouton. Bec encore carbonisé d'usage dans l'antiquité. Ex-Collection Touma Dabbah, acquise dans les années 60. #4521 : 225 $ VENDU
Lampe à huile à bec en terre cuite islamique trouvée en Terre Sainte. Magnifique design en relief d'une couronne de laurier sur les bords. Vers le IIIe au IVe siècle après JC. Mesure 3 " par 2,5". Très agréable. Anciennes galeries de Malte. 90,00 $ VENDU
Ancienne Terre Sainte Judée-Palestine. IIIe-Ve siècle après JC. Lampe à huile en terre cuite. Incroyable motif de couronne de laurier en relief ! Malheureuse perte de bec dans l'antiquité mais reste une belle pièce. 99 mm de longueur. #8765 : 110 $ VENDU
Syrio-Palestinien c. 6ème-7ème siècle après JC. Lampe en terre cuite. Beau ton de terre rouge à blanc, motifs floraux complexes sur le bord et sur la base. 79 mm (3 ") de long. Intact! #271028 : 225 $ VENDU

Terre Sainte. Romain tardif à byzantin, 5e - 6e siècle après JC. Fantastique lampe à huile en céramique avec inscription ! Le bec décoré d'un dessin circulaire/pellet, inscription grecque autour du corps. L : 3 7/8" (9,8 cm). ex-David Liebert, Time Machine, NY. Un genre rare ! #AR2847 : 199 $ VENDU


Empire byzantin, 5e-7e siècle après JC. Lampe à huile en argile fantastique avec une belle croix. Une lampe paléochrétienne mesurant 76 mm (2 7/8") de long et est parfaitement conservée avec des preuves évidentes d'utilisation dans la suie autour du trou de la mèche. Décoré d'une croix très claire entre le trou de la mèche et le trou de remplissage, avec une couronne autour du bord de la lampe. Genre sympa. Une lampe à huile locale trouvée en Israël, achetée par David Hendin à Jérusalem il y a plus de 20 ans auprès d'un revendeur agréé. Ex-D. Collection privée Hendin. #AB2009 : 399 $ VENDU


Terre Sainte. Période byzantine, 7e-8e siècle après JC. Grande lampe en céramique "type chausson". Avec une poignée haute et arquée, le corps fortement décoré de motifs de rosaces. Le bec présente encore des traces de carbonisation d'usage dans l'antiquité ! Cf. Bussière - Rivel 361 pour la forme. L : 4" (10,2 cm). ancienne collection privée d'Ottawa, Canada, acquise en 1975 en Israël lors d'une fouille archéologique. #AH2268 : 225 $ VENDU

Terre Sainte, période byzantine, VIe-VIIIe siècle après JC. Grande lampe à huile en céramique Levantine-Palestinienne. Détail linéaire en haut-relief sur les surfaces, poignée haute au dos. 3 1/8" (8 cm), épais et lourd ! Intact avec de légers dépôts de terre et de minéraux. ex-Robert Deutsch ex-Centre Archéologique, Tel-Aviv. #AH2096 : 225 $ VENDU

Terre Sainte. Période byzantine, c. 6ème - 7ème siècle après JC. Intéressante lampe à huile en céramique, de forme ovoïde et face moulée sur le devant de la poignée presque verticale. Croisement entre le trou de la foll et le bec. Intact avec de lourds dépôts de terre dans l'ensemble. L : 98 mm (3 7/8"). Ancienne collection privée de Californie du Sud. Genre très intéressant ! #AH2254 : 125 $ VENDU


Terre Sainte. Romain tardif à byzantin, 5e - 6e siècle après JC. Grande lampe à huile en céramique. Un type "slipper" avec corps à anneau concentrique, anse en boucle et bec court, encore carbonisé par l'usage dans l'antiquité ! Dépôts de terre lourds. réf : Bussière - Rivel 357. Mesure 3 1/2" x 2 1/2" (8,9 x 6,7 cm). ex-collection privée d'Ottawa, Canada, acquise en 1975 en Israël lors d'une fouille archéologique. #AH2272 : 150 $ VENDU

Egypte romaine, ch. 3ème siècle après JC. Belle lampe romaine 'grenouille' en céramique d'Egypte. De forme lentoïde à décor stylisé, marque brute de maître en bas. L : 3" (7,6 cm). Intact avec de légers dépôts de terre. ex-J. Collection privée Rilling, Comté d'Orange, Californie. #AE2182 : 199 $ VENDU


Terre Sainte. Romain tardif, ch. 4ème-6ème siècle après JC. Grande lampe à huile en céramique avec une croix ! Le dessus joliment formé avec une petite poignée à bouton, de nombreuses décorations. La base avec une petite croix dans une bordure pointillée, une palme sous la poignée. Bec encore carbonisé d'usage dans l'antiquité. 88 mm (3 1/2") de long. ex-C.-B. Antiquaires, galerie de Los Angeles, fermée dans les années 1970. #AE2385 : 275 $ VENDU
Terre Sainte, 6e - 7e siècle après JC. Grande lampe à huile en céramique byzantine. The large handle with stylized human head in relief within a dotted border, nice crosss on spout, ovolo motif around fill-hole ring foot on bottom. L: 4" (10.3 cm). Well-preserved with remains of orange slip and mineral deposits. Ex collection of a Manhattan, New York professor, acquired in the 1970's. #AH2352: $350 SOLD

Eastern Mediterranean, 2nd century AD. Interesting terracotta oil lamp imitating a Roman type. The discus with a soldier or gladiator holding a weapon. 3 3/4". Rather crudely made and intact with earthen deposits. #272008x2: $199 SOLD


Late Roman / Byzantine, 6th - 8th Century AD. Nice ceramic oil lamp, decorated with herringbone pattern on shoulder and nozzle. Small ring base and knob handle. L: 3 1/4" (8.3 cm). Cf. Bussière, Rivel Coll. No. 341. Intact and well-preserved. ex-J. Rilling private collection, Orange County, CA. #AB2011: $199 SOLD
Holy Land. Byzantine period, c. 6th – 8th Century AD. Ceramic oil lamp. High in profile, with small knob handle, channel around fill-hole and wick-hole,the edge decorated with radiant design. Light earthen deposits. L: 8.5 cm (3 3/8"). Ex-David Liebert, The Time Machine, NY. #AH2291: $99 SOLD
Holy Land. Late Roman/Byzantine period, c. 4th – 6th Century AD. Nice ceramic oil lamp, with rounded body, short spout, small handle, and molded decoration in low relief. Spout still shows charring from use in antiquity! L: 83mm (3 1/4"). Ex-Southern California private collection. #AH2256: $175 SOLD
Holy Land. Hellenistic (Greek) period, 3rd - 2nd Century BC. Ceramic oil lamp, with large fill hole and long spout, the tip still shows charring from use in antiquity! L: 3" (7.6 cm). Intact, heavy earthen deposits. ex-Ottawa, Canada private collection, acquired in 1975 in Israel while on an archaeological excavation. #AH2270: $150 SOLD
Syrio-Palestinian c. 7th-10th century AD. Islamic "slipper" lamp. Styled linear and curved designs on surface. Handle missing. Spout still charred from use in antiquity! 79 mm (3") long. Ex-Los Angeles, CA private collection. #271030: $99 SOLD
Holy Land. Late Roman / Byzantine, c. 7th - 8th Century AD. Fantastic clay oil lamp with nice cross! Vertical ribbing on the shoulder and a channel around the fill-hole and wick-hole. Spout decorated with an incredibly sharp cross, set within the channel. 3 3/8" (8.5 cm). Nice lamp, traces of charring from use in antiquity. ex-Philadelphia, PA collection. #AR2414: $399 SOLD


History Of Lighting Lampe

-Lamp is thus said to lead us from darkness to light and passes on the message of peace and light to the man proving it extraordinary and great. The common prayer or mantra which is recited at the time of lighting a lamp is

-Deepajyothi parabrahma
-Deepa sarva tamopahaha
-Deepena saadhyate saram
-Sandhyaa deepo namostute

Women usually light lamps

Note of this is also made in Lalitha Sahasranamam which says,

In Most Of The Hindu Homes We Can Witness A Lit Lamp in Front of the Lord

-In most of the Hindu homes we can witness a lit lamp in front of the Lord. While in some houses the lamps are lit in the morning, dawn and in some house at dusk or in the evening. There are also houses in which the lamp is lit twice a day. Whereas there are also people who continuously keep the lamp lighted and this is called as the Akhanda Deepa.No auspicious occasions are said to begin without the lighting of lamp. But however with the latest trend since women also get to work and of the nuclear family system there are hardly people left at home to light lamps.

There are group of people who argue by comparing the tube light or bulb in comparison to that of the diyas or the lamp, for they fail to understand that the oil lamp lighted using wicks have much more further spiritual significance like our vaasanas or negative tendencies and the wick, the ego. Just like the flame of the lamp one should develop knowledge which helps us in removing our lofty ideas and incomprehension. Lighting of lamp has other significances like it is a part of Bhutaaradhana or element worship.


Voir la vidéo: LUBO lampes en aluminium (Juin 2022).