L'histoire

No. 223 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale

No. 223 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

No. 223 Squadron (RAF) pendant la Seconde Guerre mondiale

Aéronefs - Lieux - Groupe et devoir - Livres

Le 223e Escadron a connu deux incarnations pendant la Seconde Guerre mondiale, d'abord en tant qu'escadron de bombardiers moyens/légers au Moyen-Orient et ensuite en tant qu'escadron de contre-mesures électroniques au sein du Bomber Command.

L'escadron se reforme à Nairobi le 15 décembre 1936 autour d'une escadrille détachée du No.45 Squadron. Au début, il n'avait qu'un seul vol, utilisant le Gordon jusqu'en février 1937 puis le Vincent de février 1937 à juin 1938. En juin 1938, l'escadron reçut le Vickers Wellesley, le premier bombardier géodésique de Barnes Wallis. Après l'entrée en guerre de l'Italie en 1940, l'escadron est devenu l'un des rares à prendre le Wellesley au combat. En juin 1940, il a commencé à effectuer des bombardements sur l'Afrique orientale italienne à partir de sa base au Soudan. L'escadron s'est déplacé à Aden au début de l'invasion italienne du Somaliland britannique, d'où, le 18 août, quatre de ses Wellesley ont bombardé les aérodromes italiens d'Addis-Abeba, détruisant un certain nombre d'avions, dont l'avion privé du duc d'Aoste.

En avril 1941, l'escadron a déménagé en Égypte, où il est devenu une unité d'entraînement opérationnel pour les escadrons convertis aux bombardiers moyens Blenheim, Maryland, Boston et Baltimore au Moyen-Orient. Entre octobre 1941 et janvier 1942, un détachement de l'escadron utilisa le Maryland pour des missions de reconnaissance stratégique au-dessus du désert occidental.

L'escadron s'est ensuite converti au Baltimore, reprenant les opérations de bombardement à plein temps en mai 1942, juste à temps pour participer à la bataille de Gazala, l'offensive réussie de Rommel qui ne s'est terminée qu'à Alamein. À la fin de l'année, les rôles étaient inversés. L'escadron a avancé vers l'ouest à travers la Libye au lendemain de la victoire britannique à El Alamein, atteignant la Tunisie en avril 1943.

En juillet 1943, l'escadron s'est déplacé à Malte pour attaquer des cibles tactiques en Sicile pendant les préparatifs de l'invasion (l'avion s'est déplacé en premier et n'a été rejoint par l'échelon terrestre qu'en août). En septembre, l'escadron s'est déplacé en Italie et a été utilisé pour attaquer les communications ennemies. Le 12 août 1944, il a été renuméroté en tant que No.30 Squadron, SAAF.

Le 23 août 1944, l'escadron se reforma pour la deuxième fois à Oulton, cette fois en tant que deuxième unité « Jostle » dans le No.100 Group of Bomber Command. L'escadron était équipé d'un mélange de B-24H et de B-24J de la 8th Air Force des États-Unis et a utilisé ces avions pour des contre-mesures radar et des missions de renseignement électronique pour soutenir la force principale du Bomber Command. 'Jostle' lui-même était un équipement de brouillage radar. Le B-24 pouvait transporter jusqu'à trente ensembles de brouillage et emportait deux opérateurs spéciaux pour travailler sur l'équipement. Leur rôle était si secret que le reste des équipages ne savaient pas ce qu'ils faisaient !

À la mi-juillet 1944, l'escadron a reçu Big Ben l'équipement, que l'on croyait à tort capable de bloquer le système de guidage de la fusée V-2. La première Big Ben patrouille est arrivée le 19 septembre (c'était aussi la première mission de contre-mesures de l'escadron avec le Liberator). Les Big Ben les sorties impliquaient des relais de jour de quatre heures au large des côtes néerlandaises, mais il est vite devenu évident que cela n'avait aucun effet et l'équipement a été retiré en novembre. La dernière patrouille diurne de l'escadron avait déjà été effectuée, le 25 octobre, et après cela, elle a volé de nuit pour soutenir le flot de bombardiers.

L'escadron a effectué deux principaux types de missions. Les plus courants étaient les raids frauduleux utilisant « fenêtre ». Une ligne d'avions utiliserait une "fenêtre" pour créer un écran radar au-dessus de la mer du Nord. Un autre vol de huit avions émergerait alors de cet écran et utiliserait la « fenêtre » pour créer l'impression d'un raid se dirigeant vers une cible particulière. Une fois que les chasseurs allemands se dirigeaient vers la mauvaise zone, le raid principal émergeait alors de l'écran. Une fois que les Allemands se sont habitués à ce plan et ont ignoré la feinte, l'ordre des événements a été inversé, le raid principal quittant l'écran radar en premier. Le deuxième type de mission a vu deux ou trois avions brouilleurs accompagner la force principale, puis tourner au-dessus de la cible en utilisant leurs brouilleurs contre le radar allemand.

En décembre 1944, tous les avions de l'escadron transportaient Bousculade, Tapis (conçu pour brouiller le radar de Wurzburg) et Piperack (à utiliser contre le radar SN-2). L'avion de brouillage de l'escadron resterait au-dessus de la cible après le départ de la force principale pour tenter de protéger les retardataires contre les attaques allemandes.

En mars 1945, l'escadron a commencé à se convertir au B-17 bien que certains B-24 aient été conservés jusqu'à la fin de la guerre. La dernière mission opérationnelle de l'escadron a eu lieu les 2 et 3 mai 1945 lorsqu'il a effectué un faux raid de « fenêtre » sur Kiel lors du dernier raid du Bomber Command de la guerre.

Avion
Juin 1938-avril 1941 : Vickers Wellesley I
Mai 1941-février 1942 : Martin Maryland I
Mai 1941-janvier 1942 : Bristol Blenheim I
Octobre 1941-janvier 1942 : Douglas Boston III
Janvier-juin 1942 : Martin Baltimore I et II
Juin 1942-octobre 1943 : Martin Baltimore III et IIIA
Juin 1943-février 1944 : Martin Baltimore IV
Février-août 1944 : Martin Baltimore V
Août 1944-juillet 1945 : Consolidated Liberator IV
Avril-juillet 1945 : Boeing Fortress II et III

Emplacement
Décembre 1936-septembre 1939 : Nairobi
Septembre 1939-janvier 1940 : Sommet
Janvier-mai 1940 : Khartoum
Mai-décembre 1940 : Sommet
Août 1940 : Détachement à Aden
Décembre 1940-avril 1941 : Wadi Gazouza
Avril 1941-avril 1942 : Sandur, avec des détachements à :
Octobre-décembre 1941 : Fuka
Décembre 1941-janvier 1942 : El Gubbi
Janvier 1942 : Tmimi
Janvier-février 1942 : Sidi Azeiz
Avril-juin 1942 : Maaten Bagush
Juin 1942 : Amriya
Juin-septembre 1942 : Qassassin
Septembre 1942-mars 1943 : Amriya
Mars 1943 : Sirtan Ouest
Mars 1943 : Sirtan Nord
Mars-avril 1943 : Ben Gardane
Avril 1943 : Médenine Main
Avril-juin 1943 : La Fauconnerie
Juin 1943 : Enfidaville Sud
Juin-août 1943 : Reyville
Juillet-août 1943 : Détachement à Luqa
Août 1943 : Monte Lungo
Août-septembre 1943 : Gerbini 3
Septembre-octobre 1943 : Brindisi
Octobre 1943-mars 1944 : Celone
Mars-juin 1944 : Biferno
Juin-août 1944 : Pescara

Août 1944-juillet 1945 : Oulton

Codes d'escadron: AO (Wellesley), 6G (Libérateur et Forteresse)

Devoir
1936-1941 : Escadron de bombardiers Wellesley, Moyen-Orient
1941-1941 : Unité d'entraînement opérationnel pour bombardiers moyens, Moyen-Orient
1941-1943 : Escadron de bombardiers, Méditerranée et Italie
1944-1945 : Contre-mesures électroniques, Bomber Command

Partie de
Septembre 1939 : Aile Soudan ; RAF Moyen-Orient
11 novembre 1941 : Groupe n°202 ; RAF Moyen-Orient (comme OTU)
27 octobre 1942 : escadre n°232 ; QG du désert occidental ; RAF Moyen-Orient
10 juillet 1943 : escadre n°232 ; Force de bombardement tactique; Force aérienne tactique nord-africaine; Forces aériennes de l'Afrique du Nord-Ouest; Commandement aérien de la Méditerranée
À partir du 23 août 1944 : No.100 Group, Bomber Command

Livres

Marquer cette page: Délicieux Facebook Trébucher


Annonces

  • Le projet Wartime Memories existe depuis 21 ans. Si vous souhaitez nous soutenir, un don, aussi petit soit-il, serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web et notre administration, sinon ce site disparaîtra du Web.
  • Vous cherchez de l'aide pour la recherche sur l'histoire familiale? Veuillez lire notre FAQ sur l'histoire familiale
  • Le projet Wartime Memories est géré par des bénévoles et ce site Web est financé par les dons de nos visiteurs. Si les informations ici vous ont été utiles ou si vous avez aimé découvrir les histoires, veuillez envisager de faire un don, même petit, ce serait très apprécié. Chaque année, nous devons collecter suffisamment de fonds pour payer notre hébergement Web, sinon ce site disparaîtra du la toile.

Si vous aimez ce site

S'il vous plaît envisager de faire un don.

16 juin 2021 - Veuillez noter que nous avons actuellement un important arriéré de matériel soumis, nos bénévoles y travaillent le plus rapidement possible et tous les noms, histoires et photos seront ajoutés au site. Si vous avez déjà soumis une histoire sur le site et que votre numéro de référence UID est supérieur à 255865, vos informations sont toujours dans la file d'attente, veuillez ne pas soumettre à nouveau sans nous contacter au préalable.

Nous sommes maintenant sur facebook. Aimez cette page pour recevoir nos mises à jour.

Si vous avez une question générale, veuillez la poster sur notre page Facebook.