L'histoire

Quelles sont les ruines en Turquie près de Kömürcü Köyü ?

Quelles sont les ruines en Turquie près de Kömürcü Köyü ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Je suis curieux et j'aimerais savoir quelles sont les ruines près de Kömürcü Köyü en Turquie (38°15'27.8"N 34°33'05.5"E | 38.257711,34.551535) ?

J'ai essayé de chercher mais je n'ai rien trouvé. Cela ressemble à une construction ancienne, mais ce n'est peut-être rien.


@tohuwawohu et @NSNoob semblent avoir compris cela dans les commentaires. Le lien de vici.org a des ruines néo-hittites au 38.259163, 34.541790 :

et les coordonnées de l'OP sont en bleu pour comparaison :

Le premier prétend à moins de 5 mètres et la séparation ressemble plus à plus de 500 mètres, mais certaines différences pourraient être expliquées par des références différentes.

De Hittite Monuments - c'est-à-dire le premier lien dans les commentaires :

Göllüdağ est un grand village fortifié au sommet d'une montagne (2172 m.) de la période néo-hittite. Il se trouve près du village de Kömürcü à Gölcük, Niğde. La colonie date de la fin du VIIIe siècle avant notre ère. Les ruines sont situées juste à côté du lac de cratère du volcan inactif. Deux grands lions de portail, connus sous le nom de Lions de Göllüdağ, ont été trouvés à la porte sud d'un bâtiment de 112 x 228 mètres que l'on pense être le palais. Les lions sont actuellement au Musée Kayseri. Un autre lion de portail et quelques sphix inachevés de Göllüdağ se trouvent au musée de Niğde. Les fouilles de Göllüdağ ont été initialement réalisées par Remzi Oğuz Arık en 1934. D'autres fouilles ont été menées par Burhan Tezcan en 1968-69 et Wolfgang Schirmer en 1992-94.


C'est le site le plus important du complexe archéologique de Gollu Dag. C'est une ville de la période néo-hittite, qui se situe à peu près dans la première moitié de l'âge du fer. La région est archéologiquement importante car elle est riche en gisements d'obsidienne. Il existe des centaines de sites datant des périodes paléolithique et néolithique, lorsque l'obsidienne était la matière première la plus recherchée. Komurcu Kaletepe est un autre site important de Gollu Dag. Le site néolithique bien connu d'Asikli Hoyuk n'est pas loin.

Source : Göllü Dag (Anatolie centrale) : sources d'obsidienne, ateliers et commerce

Une autre source l'identifiant comme Néo Hittite : Cappadoce Explorer. Article d'août 2009 en turc


10 attractions touristiques les mieux notées à Side

Si vous recherchez un mélange de plage et d'histoire, la station balnéaire de Side est un territoire de choix. Blotti au bord de la côte méditerranéenne, Side consiste à s'imprégner du sable et de la mer, mais pour ceux qui ont envie d'une tranche de culture avec leur bain de soleil, explorer la richesse des ruines de l'époque romaine en ville est l'une des choses les plus populaires à faire ici.

Les Temple d'Athéna est magnifiquement placé sur le port, avec les colonnes debout donnant sur la mer, et si vous montez au niveau supérieur des sièges dans le vaste théâtre romain à l'autre bout de la ville, vous aurez une vue magnifique sur les majestueuses montagnes du Taurus .

Plus que toute autre chose cependant, Side est un endroit pour se détendre et profiter du soleil, et bien que les plages de la ville soient bondées pendant les mois d'été, si vous avez votre propre moyen de transport, vous trouverez de nombreuses bandes de sable moins fréquentées à l'intérieur. accès facile. Pour des idées sur les meilleurs endroits à visiter, consultez notre liste des principales attractions touristiques de Side.

Remarque : Certaines entreprises peuvent être temporairement fermées en raison de récents problèmes de santé et de sécurité dans le monde.


Mosquée Minuchir d'Ani

Voir toutes les photos

Aujourd'hui, il ne reste qu'un seul minaret vieux de 1000 ans à l'endroit où se trouvait autrefois la mosquée Minuchir d'Ani. Il reste quelques vestiges de la salle de prière de la mosquée, mais le minaret solitaire rappelle le pouvoir éphémère que de nombreux dirigeants ont connu pendant leur séjour à Ani.

Ani était une grande métropole selon les normes du 11ème siècle et avait une population bien supérieure à 100 000 personnes. Centre du puissant royaume d'Arménie, Ani était au milieu d'un certain nombre de routes commerciales, dans l'Arménie moderne et la Turquie orientale. Bien que le trafic ait donné à la ville diversité et richesse, il l'a également rendu vulnérable aux attaques et aux conquêtes.

En 1064, une puissante force seldjoukide a conquis la ville avec l'aide des habitants du Caucase. Tuant et asservissant tout le monde, les forces turques vendirent négligemment la ville à une dynastie kurde appelée les Shaddadids. Pendant ce temps, Ani est passée d'une population à prédominance chrétienne et arménienne à une ville avec une présence islamique plus forte, et une grande mosquée a ensuite été construite.

Malheureusement pour les récents conquérants kurdes, il y avait des troubles constants et les Mongols de l'est ont finalement saccagé la ville au 13ème siècle. Après le début de la domination mongole, la ville a lentement décliné et a été abandonnée depuis le milieu du XVIIIe siècle. Avec quelques cathédrales et parties des remparts de la ville, le minaret de la mosquée est la relique la mieux conservée de la ville.

Bien qu'elle n'ait pas été utilisée depuis des années, lorsqu'un archéologue russe a commencé à explorer le site au début du XXe siècle, la mosquée a reçu brièvement une nouvelle vie en tant qu'installation de stockage d'artefacts.


Termessos

La seule ville qu'Alexandre le Grand n'a pas pris la peine de s'arrêter pour conquérir, Termessos se trouve au sommet d'une montagne près de la côte sud de la Turquie.

La forêt ancienne embrasse maintenant les ruines de pierre tombante de Termessos. Dit avoir été fondée par le héros mythologique Bellérophon, à son apogée, la ville était connue pour sa défense impénétrable grâce à son emplacement au sommet d'une montagne, s'élevant à plus de mille mètres dans le ciel. En réalité, il a été fondé par une communauté connue sous le nom de Solims. On sait peu de choses sur le peuple ou la culture de Termessos, bien qu'il soit incroyablement bien conservé, avec la plupart des informations glanées à partir d'histoires et d'histoires.

L'éloignement de la ville l'a bien servi, lui offrant une certaine autonomie par rapport à Rome et lui évitant d'être mis à sac par Alexandre le Grand qui l'appelait "le nid d'aigle". Cependant, son emplacement éloigné au sommet d'une montagne serait également sa perte. Bien que l'on sache peu de choses, on pense que la ville a été abandonnée vers 200 de notre ère. Un tremblement de terre a détruit l'aqueduc de la ville, coupant son approvisionnement en eau. Les Solim semblaient s'être simplement éloignés en laissant derrière eux une ville remarquablement préservée.

Un grand nombre de structures en pierre et de tombes exposées subsistent sur le site, bien que certaines d'entre elles aient été pillées. Parce que le site n'est pas sous contrôle archéologique strict, de nombreux reliefs et inscriptions ont été déplacés vers le musée voisin d'Antalya.

Bien que ce soit à une courte distance en voiture d'Antalya, s'y rendre implique une randonnée raide dans la montagne depuis le haut de la route, il manque donc les foules touristiques habituelles de la côte sud de la Turquie. Les visiteurs peuvent regarder les nuages ​​​​passer à travers les fenêtres vides derrière le magnifique amphithéâtre antique et admirer les tombes anciennes qui bordent le chemin de la montagne.

La combinaison de bois, de ruines et de vues spectaculaires sur les montagnes en vaut la peine, malgré ce que pensait Alexandre le Grand.


Contenu

Le roi assyrien Shalmaneser III (855 avant JC) a établi un règlement ici nommé Shitamrat. [ citation requise ] La ville a ensuite été colonisée par un certain nombre de civilisations et connue sous le nom de Urima (Ώριμα en grec), [ citation requise ] Qal'a Rhomayta ou Hesna d-Romaye (en araméen), [ citation requise ] aux Grecs byzantins, il était connu sous le nom Romaion Koula (Ρωμαίων Κούλα - Château romain), [ citation requise ] et le califat arabe a changé ce nom en Qal'at al-Rum approprié pour être un château de frontière à l'époque. [ citation requise ]

La ville fut fortifiée et assiégée par les Mamelouks en 1280, [ citation requise ] qui ont conquis les villages chrétiens périphériques mais n'ont pas réussi à pénétrer dans la forteresse de Rumkale, qui est finalement tombée aux mains du sultan mamelouk al-Achraf en 1290. [ citation requise ] Les Mamelouks ont réparé les murs de la ville et rebaptisé le lieu Qal'at al-Muslimin bien que les noms Urumgala et Rumkale persisté. [ citation requise ] La ville a été placée sous la domination ottomane par Selim I. [ citation requise ]

Dans le cadre du projet d'Anatolie du sud-est, alias GAP, plusieurs barrages ont été construits dans la région et les régions environnantes dans le cadre d'une initiative agricole et économique plus large du gouvernement turc. La ville de Halfeti faisait partie de ces établissements, anciens et contemporains, qui resteraient sous la montée des eaux des barrages et des rivières locaux après l'exécution du GAP.

Jusqu'à ce que la région soit inondée en 1999, les habitants vivaient de la pêche dans l'Euphrate et de l'agriculture sur les berges, en particulier de la culture de pistaches. Puis les eaux sont venues et la « nouvelle » Halfeti a été construite. Certains bâtiments, dont la prison, ont été démolis et reconstruits dans la nouvelle ville. La vieille ville de Halfeti n'est que partiellement submergée et commence à attirer les visiteurs, en particulier ceux qui louent un ferry pour visiter les ruines de la forteresse voisine de Rumkale (Qal'at ar-Rum). La campagne est également attrayante, bien que la vallée verdoyante du passé soit maintenant sous l'eau.

En face d'Halfeti se trouvait le village de Kale Meydanı, qui a également été submergé, mais la grande maison des propriétaires terriens a été prise et reconstruite sur le terrain de l'université de Harran.

La ville de Eski Halfeti (Vieux Halfeti), partiellement submergé par la montée des eaux du barrage de Birecik

La ville de Eski Savaşan Köyü (Vieux Savaşan Köyü), partiellement submergé sous la montée des eaux du barrage de Birecik

Halfeti est composé des villages et quartiers urbains suivants, chacun dirigé par un mukhtar : [6]

  • Rüştiye
  • imaliye
  • Fûrat
  • Siyahgül
  • Karaotlak
  • Arğaç
  • Yeşilözen
  • Cumhuriyet
  • Dutluca
  • Argile
  • Yukarıgöklü
  • Altınova
  • A.Göklü
  • Balaban
  • Beyburcu
  • Bozyazı
  • Bulakli
  • Çakallı
  • Çebekoğlu
  • Dergili
  • Durak
  • Erikli
  • Fıstıközü
  • Gözeli
  • Gülaçan
  • Gürkuyu
  • Günece
  • Gürlüce
  • Hillalli
  • Kalkan
  • Kavaklıca
  • Kayalar
  • Kurugöl
  • Macunlu
  • Ortayol
  • Özmu
  • Salmanlı
  • Savaşan
  • Saylakkaya
  • Srataşlar
  • Sütveren
  • Tavşanören

Aux élections locales du 31 mars 2019, le candidat du Parti de la justice et du développement (AKP), Şeref Albayrak a été élu maire avec 54,92% des voix. Son premier rival, le candidat du Parti démocratique des peuples, Abdurrahman Çiftçi, a obtenu 37,56 % des voix. [7] Le Kaymakam actuel est Selami Korkutata. [8]


Activités insolites à faire en Turquie

Vol en montgolfière au dessus de la Cappadoce

Profitez de la vue panoramique sur la Turquie étendue tout en vous envolant dans le ciel et en profitant d'une balade en montgolfière. Généralement, il existe de nombreux types de vols parmi lesquels on peut choisir. Des manèges de luxe au standard, ils offrent de nombreuses options au choix.

Pour ceux qui recherchent du réconfort, ils peuvent opter pour le deluce et profiter de la vue pittoresque de la dinde seule d'en haut. Ceux qui veulent vivre cette expérience sans se blesser les poches, ils peuvent opter pour le standard, dans lequel ils seront accompagnés de 16 à 24 personnes. La durée des vols est également importante, vous pouvez réserver un vol de 90 minutes ou 2 heures, selon votre choix.

Mis en exergue

Visitez la mosquée souterraine à Istanbul

La mosquée inhabituelle a une histoire riche en histoire où l'on pense qu'à l'époque où le quartier de Galata était une colonie génoise, le site était un fort byzantin. Le sous-sol du fort était censé contenir une énorme chaîne qui protégeait les habitants byzantins des attaques turques en empêchant les navires d'entrer dans la ville.

Ainsi, si en tant que voyageur, vous souhaitez vous adonner à un peu d'histoire et tout découvrir de première main et respirer un peu de l'histoire, cet endroit unique devrait être une visite incontournable lors de votre voyage. Depuis lors, en 1757, l'espace souterrain a finalement été converti en mosquée sous les auspices du grand vizir Bahir Mustafa Pa?a.

Emplacement: Kemanke ? Karamustafa Pa?a, Kemanke? CD. No:23, 34425 Beyo?lu/?stanbul, Turquie.

Horaire: 8h00 - 18h00.

Séjour à l'hôtel Gairasu Cave

L'hôtel est situé dans une retraite byzantine millénaire restaurée qui offre des commodités modernes sans détourner l'attention du sentiment spirituel de la région qui est connue pour être habitée depuis plus de cinq mille ans. Le Gamirasu cave Hotel figure dans les principaux guides de voyage internationaux comme l'un des meilleurs hôtels troglodytes de Turquie.

C'est une destination parfaite si vous souhaitez passer une lune de miel tranquille et confortable ou si vous voulez simplement plonger dans la tranquillité d'une vie plus simple, loin de la vie trépidante de la ville. Si vous recherchez des choses uniques à faire en Turquie, cet endroit garantit une expérience unique dans une vie à tous ceux qui visitent.

Emplacement: Ayval ? Köyü ?ç Yolu, 50400 Ayval?/Ürgüp/Nev?ehir, Turquie.

Horaire: Ouvert 24*7.

Prix: Varie pour chaque réservation.

Explorez l'île de Kekova

Uniquement accessible par bateaux, l'île de Kekova est une beauté absolue à voir. Considéré comme le foyer des ruines de Simena, une ville de Lyciens partiellement engloutie, cet endroit possède un charme de livre de contes. Ayant de nombreuses histoires qui lui sont liées, on pense que cet endroit a une partie de sa partie dans l'eau, atteignant là où ce n'est pas possible.

Nous suggérons donc certainement ce joyau si vous souhaitez non seulement ajouter à votre liste de choses uniques à faire en Turquie, mais aussi embarquer pour le voyage d'introspection. La tranquillité des eaux et l'histoire du lieu vous donneront certainement l'impression d'entrer dans un livre mais les airs paresseux et les habitants accueillants rendent l'endroit plutôt parfait pour un bon petit pique-nique à déguster avec vos proches.

Ne manquez pas le bain turc traditionnel

Une fois que vous avez fini de profiter de tout ce que la Turquie a à offrir ou que vous souhaitez simplement vous éloigner de celle-ci, nous dirions dirigez-vous vers le hammam le plus proche, un bain turc traditionnel. Cela éliminerait définitivement tout votre stress, vos soucis, vos germes et votre épuisement et ce qui resterait serait votre belle et rajeunie.

Des gens du monde entier visitent la Turquie pour essayer cette expérience unique et profiter d'une journée amusante avec leur famille et leurs amis. Votre première expérience au hammam peut être une expérience intimidante en ce qui concerne l'odeur, la chaleur, etc., mais essayez de lui donner une chance honnête et cela pourrait être une expérience agréable à retenir.

Regarder la lutte à l'huile pour hommes

La lutte à l'huile est l'un des sports les plus anciens de Turquie, incluse dans un festival historique qui se tient chaque année depuis 1346. Également connue sous le nom de « lutte à la graisse », il s'agit du sport national de la Turquie. Les lutteurs sont enduits d'huile suivi d'une intense séance de catch sur le ring.

Cette tradition romaine de lutte est toujours suivie et pratiquée dans de nombreux coins de la Turquie. Le revêtement d'huile a une utilisation stratégique et pas seulement fastidieuse car il rend les lutteurs lisses et difficiles à saisir. Ne serait-ce pas intéressant de se faufiler dans votre chemin en essayant de battre l'adversaire.

Emplacement: Le meilleur endroit pour découvrir cette activité spectaculaire serait Karamulser, Samsun, Anatalya et la région de Thrace.

Aller skier

Du farniente autour d'un hamac au filage de votre boisson préférée et du ski sur ses plages immaculées à l'observation du soleil se coucher au-dessus de l'horizon, la Turquie offre une vaste liste d'activités qui peuvent être pratiquées autour de ses plages. Le ski reste cependant l'activité la plus chargée d'adrénaline que l'on puisse expérimenter ici.

Améliorez vos compétences tout en traversant ces vagues basses et hautes et passez une journée à vous amuser dans les eaux bleues de nombreux endroits comme Kartepe, Kartalkaya et bien d'autres. Cette expérience de ski nautique vous permettra également d'admirer la vie marine luxuriante en parcourant les eaux le long du rivage.

Emplacement: Le pays offre un éventail de destinations comme Kartepe, Karatlkaya, Erciyes pour n'en nommer que quelques-unes.

Horaire: 7h00 à 18h00.

Partir en pèlerinage biblique

Abritant de nombreux sites saints chrétiens, un voyage en Turquie est souvent appelé pèlerinage biblique. Le pays abrite de nombreux sites chrétiens saints comme le lieu de naissance de Saint-Nicolas, Antalya, l'église Saint-Nicolas, la colonie paléochrétienne, les sept églises de l'Apocalypse (Éphèse, Pergame, Smyrne, Laodicée, Sardes, Philadelphie, Thyatire) et l'Assyrie. Église orthodoxe de la Vierge Marie.

Ceux qui planifient une visite sainte en Turquie ne manquent aucun de ces lieux spirituels. En plus d'être un lieu saint, ces lieux sont également connus pour leur architecture ancienne et leurs vibrations psychiques.

Emplacement: La plupart des sites se trouvent à Istanbul, Konya, Usak et Antakya.

Horaire: 10 h 00 à 18 h 00 (peut varier pour chaque emplacement)

Profitez des trajets en train

Les trajets en train en Turquie sont exactement ce dont vous auriez besoin pour un compte de réseau social en attente de boom avec des abonnés. Même si vous n'êtes pas un grand connaisseur de l'expérience de voyage en train, un voyage dans les lieux incontournables de la Turquie ne sera pas terminé sans en sauter un. couvrant le légendaire Paris Istanbul, le confort et la commodité de ces trains sont un must.

Les meilleurs itinéraires fortement recommandés seraient Eastern Express, un train au départ de la capitale Ankara avec un trajet de 24 heures vous faisant découvrir la diversité de la culture et de nombreux sites pittoresques. La liste ne s'arrête pas là, la Turquie a également Karabuk-Zonguldak, un train vers la nature, qui vous emmènera à travers les forêts luxuriantes, et si vous avez de la chance, vous pouvez avoir la chance de voir de nombreux animaux sauvages rares.

Camper dans les montagnes Kackar

Avec une altitude de 3972 mètres, un voyage au sommet de cette montagne sera rempli de nombreuses expériences passionnantes. La meilleure façon d'admirer la beauté de cet endroit paisible est de planifier une nuit de camping ici et d'en profiter un moment dans un environnement serein. Rempli de nombreuses flores et faunes saisonnières, ce sommet vous permettra de profiter au mieux de ce que la nature a à offrir.

Profitez de la vue sur le soleil se couchant sur les sommets enneigés et les précipices spectaculaires. Une nuit de camp ici sera sûrement remplie d'aventures pittoresques tout en profitant d'un règlement confortable. Ayant de nombreux campings, certains d'entre eux même le long des chutes d'eau jaillissantes, un voyage ici sera sûrement une montée d'adrénaline.

Visitez l'usine de tapis en soie

Toute personne visitant la Turquie ne devrait pas manquer l'expérience de la création de la soie et des tapis en direct. L'expérience de visiter une fabrique de tapis en soie est aussi belle que l'œuvre d'art elle-même. Le voyage commence par le processus de formation des cocons de soie et par la manière dont la soie est enroulée à partir des cocons pour fabriquer des fils de soie.

Ceci est suivi par l'explication du tissage de tapis, y compris la différence entre le tissage de tapis en laine et en soie. Le voyage est ensuite suivi de la façon dont il est finalement tissé par des femmes des plus exquises. N'oubliez pas de reprendre un morceau de dinde, l'artisanat local du tapis de soie. Ajoutant quelques étoiles supplémentaires à la riche culture de la Turquie, la soie de qualité disponible ici ne peut être achetée nulle part ailleurs.

Emplacement : Istanbul.

Horaire: 10h00 à 17h00.

Plongez dans les piscines thermales de Pamukkale

Les piscines thermales sont des formations naturelles constituées de minéraux, qui retiennent l'eau et l'aident à rester au chaud. Ceux qui envisagent de vivre une expérience relaxante et souhaitent abandonner l'agitation de toutes les choses uniques à faire en Turquie.

Dirigez-vous vers le grand château de coton blanc. Nous vous assurons que les piscines thermales de Pamukkale sont une expérience tout comme marcher sur un château de coton avec de l'eau chaude jaillissant de tout votre stress. L'une des meilleures choses décalées à faire en Turquie, un plongeon dans ces eaux vous permettra sûrement de passer un moment amusant tout en profitant de ces sources naturelles.

Emplacement: Kale, 20190 Pamukkale, Denizli Merkez, Denizli, Turquie.

Horaire: 8h00 à 19h00.

Faites une excursion en bateau sur le gosier en bois traditionnel

Offrant quelque chose pour nos clients avec indulgence nautique, les choses inhabituelles à faire en Turquie sont vastes. Le traditionnel gosier en bois est sûrement une expérience inoubliable qui vous ferait voyager vers les âges plus doux où l'on pouvait naviguer sur le ciel turquoise clair.

Construits à l'origine pour que les marins traversent la mer méditerranée, ces gosiers sont maintenant utilisés comme hôtels, magasins, séjours et autres. Offrant une liste de forfaits, vous pouvez vous amuser ici de quelques heures à plusieurs jours. Trouvés dans presque toutes les parties aquatiques d'Istanbul, ces bateaux sont remplis de tous les équipements de base et offrent un séjour confortable aux invités.

Meilleur de

Musée du cheveu d'Avanos

Saviez-vous que la Turquie est suffisamment unique pour avoir un musée du cheveu entièrement offert par les visiteuses ? Eh bien, nous pensons vraiment que cet endroit peut être répertorié comme une star dans la liste des choses décalées à faire en Turquie, car vous n'entendrez jamais une histoire identique à l'histoire d'origine du musée de la coiffure d'Avanos.

On dit qu'un potier local faisait ses adieux à un ami cher lorsqu'il lui a demandé un souvenir avec lequel il pourrait se souvenir d'elle. Ainsi, elle a coupé un morceau de ses cheveux et l'a donné au potier. L'histoire a poussé beaucoup de gens à le faire, donc l'exposition s'est remplie de tellement de grappes qu'en 1979, tout un musée a été créé pour cela.

Emplacement: Yukar?, No: 24, 110. Sk., 50500 Avanos/Nev?ehir, Turquie.

Horaire: de 8h30 à 19h30.

Meilleur de


Un voyage pour tous

Voyager avec un groupe de personnes n'est jamais facile, car tout le monde aime des vacances différentes. Certains voyagent pour avoir le temps de leur vie. Certains voyagent pour les loisirs, une pause des pressions du travail ou de leur vie personnelle. Certains voyagent pour découvrir de nouvelles cultures et découvrir l'histoire d'un lieu. Et certains voyages pour goûter à tout. Remplie de paysages saisissants et d'un riche passé culturel, Antalya est la destination idéale pour un compromis. La liste des choses à faire à Antalya est interminable, c'est vraiment une destination pour tout le monde.


Activités insolites à faire en Turquie

Vol en montgolfière au dessus de la Cappadoce

Profitez de la vue panoramique sur la Turquie étendue tout en vous envolant dans le ciel et en profitant d'une balade en montgolfière. Généralement, il existe de nombreux types de vols parmi lesquels on peut choisir. Des manèges de luxe au standard, ils offrent de nombreuses options au choix.

Pour ceux qui recherchent du réconfort, ils peuvent opter pour le deluce et profiter de la vue pittoresque de la dinde seule d'en haut. Ceux qui veulent vivre cette expérience sans se blesser les poches, ils peuvent opter pour le standard, dans lequel ils seront accompagnés de 16 à 24 personnes. La durée des vols est également importante, vous pouvez réserver un vol de 90 minutes ou 2 heures, selon votre choix.

Mis en exergue

Visitez la mosquée souterraine à Istanbul

La mosquée inhabituelle a une histoire riche en histoire où l'on pense qu'à l'époque où le quartier de Galata était une colonie génoise, le site était un fort byzantin. Le sous-sol du fort était censé contenir une énorme chaîne qui protégeait les habitants byzantins des attaques turques en empêchant les navires d'entrer dans la ville.

Ainsi, si en tant que voyageur, vous souhaitez vous adonner à un peu d'histoire et tout découvrir de première main et respirer un peu de l'histoire, cet endroit unique devrait être une visite incontournable de votre voyage. Depuis lors, en 1757, l'espace souterrain a finalement été converti en mosquée sous les auspices du grand vizir Bahir Mustafa Pa?a.

Emplacement: Kemanke ? Karamustafa Pa?a, Kemanke? CD. No:23, 34425 Beyo?lu/?stanbul, Turquie.

Horaire: 8h00 - 18h00.

Séjour à l'hôtel Gairasu Cave

L'hôtel est situé dans une retraite byzantine millénaire restaurée qui offre des commodités modernes sans détourner l'attention du sentiment spirituel de la région qui est connue pour être habitée depuis plus de cinq mille ans. Le Gamirasu cave Hotel figure dans les principaux guides de voyage internationaux comme l'un des meilleurs hôtels troglodytes de Turquie.

C'est une destination parfaite si vous souhaitez passer une lune de miel tranquille et confortable ou si vous voulez simplement plonger dans la tranquillité d'une vie plus simple, loin de la vie trépidante de la ville. Si vous recherchez des choses uniques à faire en Turquie, cet endroit garantit une expérience unique dans une vie à tous ceux qui visitent.

Emplacement: Ayval ? Köyü ?ç Yolu, 50400 Ayval?/Ürgüp/Nev?ehir, Turquie.

Horaire: Ouvert 24*7.

Prix: Varie pour chaque réservation.

Explorez l'île de Kekova

Uniquement accessible par bateaux, l'île de Kekova est une beauté absolue à voir. Considéré comme le foyer des ruines de Simena, une ville de Lyciens partiellement engloutie, cet endroit possède un charme de livre de contes. Ayant de nombreuses histoires qui lui sont liées, on pense que cet endroit a une partie de l'eau, atteignant là où ce n'est pas possible.

Nous suggérons donc certainement ce joyau si vous souhaitez non seulement ajouter à votre liste de choses uniques à faire en Turquie, mais aussi embarquer pour le voyage d'introspection. La tranquillité des eaux et l'histoire du lieu vous donneront certainement l'impression d'entrer dans un livre mais les airs paresseux et les habitants accueillants rendent l'endroit plutôt parfait pour un bon petit pique-nique à déguster avec vos proches.

Ne manquez pas le bain turc traditionnel

Une fois que vous avez fini de profiter de tout ce que la Turquie a à offrir ou que vous souhaitez simplement vous éloigner de celle-ci, nous dirions dirigez-vous vers le hammam le plus proche, un bain turc traditionnel. Cela éliminerait définitivement tout votre stress, vos soucis, vos germes et votre épuisement et ce qui resterait serait votre belle et rajeunie.

Des gens du monde entier visitent la Turquie pour essayer cette expérience unique et profiter d'une journée amusante avec leur famille et leurs amis. Votre première expérience au hammam peut être une expérience intimidante en ce qui concerne l'odeur, la chaleur, etc., mais essayez de lui donner une chance honnête et cela pourrait être une expérience agréable à retenir.

Regarder la lutte à l'huile pour hommes

La lutte à l'huile est l'un des sports les plus anciens de Turquie, incluse dans un festival historique qui se tient chaque année depuis 1346. Également connue sous le nom de « lutte à la graisse », il s'agit du sport national de la Turquie. Les lutteurs sont enduits d'huile suivi d'une intense séance de catch sur le ring.

Cette tradition romaine de lutte est toujours suivie et pratiquée dans de nombreux coins de la Turquie. Le revêtement d'huile a une utilisation stratégique et pas seulement fastidieuse car il rend les lutteurs lisses et difficiles à saisir. Ne serait-ce pas intéressant de se faufiler dans votre chemin en essayant de battre l'adversaire.

Emplacement: Le meilleur endroit pour découvrir cette activité spectaculaire serait Karamulser, Samsun, Anatalya et la région de Thrace.

Aller skier

Du farniente autour d'un hamac au filage de votre boisson préférée et du ski sur ses plages immaculées à l'observation du soleil se coucher au-dessus de l'horizon, la Turquie offre une vaste liste d'activités qui peuvent être pratiquées autour de ses plages. Le ski reste cependant l'activité la plus chargée d'adrénaline que l'on puisse expérimenter ici.

Améliorez vos compétences tout en traversant ces vagues basses et hautes et passez une journée à vous amuser dans les eaux bleues de nombreux endroits comme Kartepe, Kartalkaya et bien d'autres. Cette expérience de ski nautique vous permettra également d'admirer la vie marine luxuriante en parcourant les eaux le long du rivage.

Emplacement: Le pays offre un éventail de destinations comme Kartepe, Karatlkaya, Erciyes pour n'en nommer que quelques-unes.

Horaire: 7h00 à 18h00.

Partir en pèlerinage biblique

Abritant de nombreux sites saints chrétiens, un voyage en Turquie est souvent qualifié de pèlerinage biblique. Le pays abrite de nombreux sites chrétiens saints comme le lieu de naissance de Saint-Nicolas, Antalya, l'église Saint-Nicolas, la colonie paléochrétienne, les sept églises de l'Apocalypse (Éphèse, Pergame, Smyrne, Laodicée, Sardes, Philadelphie, Thyatire) et l'Assyrie. Église orthodoxe de la Vierge Marie.

Ceux qui planifient une visite sainte en Turquie ne manquent aucun de ces lieux spirituels. En plus d'être un lieu saint, ces lieux sont également connus pour leur architecture ancienne et leurs vibrations psychiques.

Emplacement: La plupart des sites se trouvent à Istanbul, Konya, Usak et Antakya.

Horaire: 10 h 00 à 18 h 00 (peut varier pour chaque emplacement)

Profitez des trajets en train

Les trajets en train en Turquie sont exactement ce dont vous auriez besoin pour un compte de réseau social en attente de boom avec des abonnés. Même si vous n'êtes pas un grand connaisseur de l'expérience de voyage en train, un voyage dans les lieux incontournables de la Turquie ne sera pas terminé sans en sauter un. couvrant le légendaire Paris Istanbul, le confort et la commodité de ces trains sont un must.

Les meilleurs itinéraires fortement recommandés seraient Eastern Express, un train au départ de la capitale Ankara avec un trajet de 24 heures vous faisant découvrir la diversité de la culture et de nombreux sites pittoresques. La liste ne s'arrête pas là, la Turquie a également Karabuk-Zonguldak, un train vers la nature, qui vous emmènera à travers les forêts luxuriantes, et si vous avez de la chance, vous pouvez avoir la chance de voir de nombreux animaux sauvages rares.

Camper dans les montagnes Kackar

Avec une altitude de 3972 mètres, un voyage au sommet de cette montagne sera rempli de nombreuses expériences passionnantes. La meilleure façon d'admirer la beauté de cet endroit paisible est de planifier une nuit de camping ici et d'en profiter un moment dans un environnement serein. Rempli de nombreuses flores et faunes saisonnières, ce sommet vous permettra de profiter au mieux de ce que la nature a à offrir.

Profitez de la vue sur le soleil se couchant sur les sommets enneigés et les précipices spectaculaires. Une nuit de camp ici sera sûrement remplie d'aventures pittoresques tout en profitant d'un règlement confortable. Ayant de nombreux campings, certains d'entre eux même le long des chutes d'eau jaillissantes, un voyage ici sera sûrement une montée d'adrénaline.

Visitez l'usine de tapis en soie

Toute personne visitant la Turquie ne devrait pas manquer l'expérience de la création de la soie et des tapis en direct. L'expérience de visiter une fabrique de tapis en soie est aussi belle que l'œuvre d'art elle-même. Le voyage commence par le processus de formation des cocons de soie et par la manière dont la soie est enroulée à partir des cocons pour fabriquer des fils de soie.

Ceci est suivi par l'explication du tissage de tapis, y compris la différence entre le tissage de tapis en laine et en soie. Le voyage est ensuite suivi de la façon dont il est finalement tissé par des femmes des plus exquises. N'oubliez pas de reprendre un morceau de dinde, l'artisanat local du tapis de soie. Ajoutant quelques étoiles supplémentaires à la riche culture de la Turquie, la soie de qualité disponible ici ne peut être achetée nulle part ailleurs.

Emplacement : Istanbul.

Horaire: 10h00 à 17h00.

Plongez dans les piscines thermales de Pamukkale

Les piscines thermales sont des formations naturelles constituées de minéraux, qui retiennent l'eau et l'aident à rester au chaud. Ceux qui envisagent de vivre une expérience relaxante et souhaitent abandonner l'agitation de toutes les choses uniques à faire en Turquie.

Dirigez-vous vers le grand château de coton blanc. Nous vous assurons que les piscines thermales de Pamukkale sont une expérience tout comme marcher sur un château de coton avec de l'eau chaude jaillissant de tout votre stress. L'une des meilleures choses décalées à faire en Turquie, un plongeon dans ces eaux vous permettra sûrement de passer un moment amusant tout en profitant de ces sources naturelles.

Emplacement: Kale, 20190 Pamukkale, Denizli Merkez, Denizli, Turquie.

Horaire: 8h00 à 19h00.

Faites une excursion en bateau sur le gosier en bois traditionnel

Offrant quelque chose pour nos clients avec indulgence nautique, les choses inhabituelles à faire en Turquie sont vastes. Le traditionnel gosier en bois est sûrement une expérience inoubliable qui vous ferait voyager dans les âges plus doux où l'on pouvait naviguer sur le ciel turquoise clair.

Construits à l'origine pour que les marins traversent la mer méditerranée, ces gosiers sont maintenant utilisés comme hôtels, magasins, séjours et autres. Offrant une liste de forfaits, vous pouvez vous amuser ici de quelques heures à plusieurs jours. Trouvés dans presque toutes les parties aquatiques d'Istanbul, ces bateaux sont remplis de tous les équipements de base et offrent un séjour confortable aux invités.

Meilleur de

Musée du cheveu d'Avanos

Saviez-vous que la Turquie est suffisamment unique pour avoir un musée du cheveu entièrement offert par les visiteuses ? Eh bien, nous pensons vraiment que cet endroit peut être répertorié comme une star dans la liste des choses décalées à faire en Turquie, car vous n'entendrez jamais une histoire identique à l'histoire d'origine du musée de la coiffure d'Avanos.

It is said that a local potter was giving farewell to a dear friend when he asked for a memento using which he could remember her. Thus, she cut off a piece of her hair and gave it to the potter. The story made many people do so, thus the display got filled with so many bunches that in 1979, a whole museum was made for this.

Emplacement: Yukar?, No: 24, 110. Sk., 50500 Avanos/Nev?ehir, Turkey.

Timing: 8:30 AM to 7:30 PM.

Best of


Troy (Truva)

So after having read some reviews of “there’s not much here” variety. what were those people looking at.

Troy is amazing! Literally layers upon layers of civilization. You can see the progress of history from one layer to the next. It goes beyond the myth into the real. Where else can you go and they say, “We haven’t bothered to excavate the Roman part of the city because those kinds of ruins are so common in Turkey”? Here, that’s where. I traveled all over Turkey and saw plenty of Roman and Greek ruins, but the ruins here go so much deeper - literally.

I was staying in Çanakkale and was able to join a day tour from Istanbul hosted by Crowded House Tours and Sukru was our guide. He was great and was able to communicate so much about the site in a fun and effective way. Plus he had a ton of fishing tips - free of charge!

If I had it to do over again, I’d spend a little more time and perhaps do more than the half day tour. So if the day trip from Istanbul is all you can manage, for sure do it. But if you’re staying close by as I was - spend more time in Troy. It’s worth it.


Contenu

Antiquité Modifier

The area of Antioch has been occupied by humans since the Calcolithic era (6th millennium BC), as revealed by archeological excavations of the mound of Tell-Açana, among others. [ citation requise ]

The King of Macedon Alexander the Great, after defeating the Persians in the Battle of Issus in 333 BC, followed the Orontes south into Syria and occupied the area. The city of Antioch was founded in 300 BC, after the death of Alexander, by the Hellenistic Seleucid King Seleucus I Nicator. [ citation requise ] It played an important role as one of the largest cities in the Hellenistic Seleucid Kingdom, in the Roman Empire, and in the Byzantine Empire. The city swapped hands between the Byzantines and the Persian Sassanids in the 3rd century and was the battleground for the siege of Antioch where Shapur I defeated the Roman army, and a later Battle of Antioch (613) where the Persians were successful at capturing the city for the last time. It was a key city during the early history of Christianity, in particular that of the Syriac Orthodox Church and the Antiochian Orthodox Church, as well as during the rise of Islam and the Crusades.

Rashidun period Edit

In 637, during the reign of the Byzantine emperor Heraclius, Antioch was conquered by the Rashidun Caliphate during the Battle of the Iron Bridge. The city became known in Arabic as أنطاكية (ʾAnṭākiya). Since the Umayyad dynasty was unable to penetrate the Anatolian plateau, Antioch found itself on the frontline of the conflicts between two hostile empires during the next 350 years, so that the city went into a precipitous decline.

In 969, the city was reconquered for the Byzantine Emperor Nikephoros II Phokas by Michael Bourtzes and the stratopedarches Peter. It soon became the seat of a dux, who commanded the forces of the local themes and was the most important officer on the Empire's eastern border, [ citation requise ] held by such men as Nikephoros Ouranos. In 1078, Philaretos Brachamios, an Armenian rebel, seized power. He held the city until the Seljuk Turks captured it from him in 1084. The Sultanate of Rum held it only fourteen years before the Crusaders arrived. [6]

Crusader era Edit

The Crusaders' Siege of Antioch between October 1097 and June 1098 during the First Crusade resulted in its fall. The Crusaders caused significant damage, including a massacre of its population, both Christian and Muslim. [7] Following the defeat of Seljuk forces arriving with the aim to break the siege only four days after its capture by the crusaders, Bohemond I became its overlord. [7] It remained the capital of the Latin Principality of Antioch for nearly two centuries.

In 1268 it fell to the Egyptian Mamluk Sultan Baibars after another siege. Baibars proceeded to massacre the Christian population. [8] In addition to suffering the ravages of war, the city lost its commercial importance because trade routes to East Asia moved north following the 13th-century Mongol conquests. Antioch never recovered as a major city, with much of its former role falling to the port city of Alexandretta (İskenderun). An account of both cities as they were in 1675 appears in the diary of the English naval chaplain Henry Teonge.

Ottoman city Edit

The city was initially the center of the Sanjak of Antakya, part of the Damascus Eyalet. It was laterly center of Sanjak of Antakya in Aleppo Eyalet. It was finally kaza center in Sanjak of Aleppo, part of Aleppo Vilayet.

In 1822 (and again in 1872), Antakya was hit by an earthquake and damaged. When Ottoman general Ibrahim Pasha established his headquarters in the city in 1835, it had only some 5,000 inhabitants. Supporters hoped the city might develop thanks to the Euphrates Valley Railway, which was supposed to link it to the port of Sueida (now Samandağı), but this plan never came to fruition. This scheme is the subject of Letitia Elizabeth Landon's poem Antioch. (1836) in which she reflects of the superiority of trade and commerce over war and conflict. The city suffered repeated outbreaks of cholera due to inadequate infrastructure for sanitation. [6] Later the city developed and rapidly resumed much of its old importance when a railway was built along the lower Orontes Valley.

French Mandate and Turkish annexation Edit

Antioch was part of the Sanjak of Alexandretta during the French Mandate of Syria and Lebanon, until it was made the Hatay State in 1938, after Turkish pressure. [9] An Arab nationalist newspaper in the city, run by Zaki al-Arsuzi, was shut down by the Turks. The annexation of the Hatay State by Turkey in 1939, creating the Hatay Province, caused an exodus of Christians and Alawites from Antioch east to the French Mandate.

In 1935, Turkish and Arab Muslims made more than 80% of population.

Census of 1935 [10] [11]
Groupe ethnique Population (percentage)
Musulmans sunnites 19,720 (58%) [11]
Alawites 8,670 (25.5%) [11]
les chrétiens 4,930 (14.5%) [11]
Autres 680 (2%)
Total¹ 34,000 (100%) [11]

¹Most Alawis and Armenians spoke Turkish as a second language [10] and spoke either Arabic or Armenian as a first language.

A British traveller at Antakya in year 1798 said "the language here is generally Turkish" (while, by contrast the prevalent language at Aleppo at the time was Arabic). [12]

Mount Habib-i Neccar (Habib An-Najar in Sura al Yassin 36:13 ) and the city walls which climb the hillsides symbolise Antakya, making the city a formidable fortress built on a series of hills running north-east to south-west. Antakya was originally centred on the east bank of the river. Since the 19th century, the city has expanded with new neighbourhoods built on the plains across the river to the south-west, and four bridges connect the old and new cities. Many of the buildings of the last two decades are styled as concrete blocks, and Antakya has lost much of its classic beauty. [ citation requise ] The narrow streets of the old city can become clogged with traffic.

Although the port city Iskenderun has become the largest city in Hatay, Antakya is a provincial capital still of considerable importance as the centre of a large district. The draining of Lake Amik and development of land has caused the region's economy to grow in wealth and productivity. The town is a lively shopping and business centre with many restaurants, cinemas and other amenities. This district is centred on a large park opposite the governor's building and the central avenue Kurtuluş Caddesı. The tea gardens, cafes and restaurants in the neighbourhood of Harbiye are popular destinations, particularly for the variety of meze in the restaurants. The Orontes River can be malodorous when water is low in summer. Rather than formal nightlife, in the summer heat, people will stay outside until late in the night to walk with their families and friends, and munch on snacks.

Its location near the Syrian border makes Antakya more cosmopolitan than many cities in Turkey. It did not attract the mass immigration of people from eastern Anatolia in the 1980s and 1990s that radically swelled the populations of Mediterranean cities such as Adana and Mersin. Both Turkish and Arabic are still widely spoken in Antakya, although written Arabic is rarely used. A mixed community of faiths and denominations co-exist peacefully here. Although almost all the inhabitants are Muslim, a substantial proportion adhere to the Alevi and the Arab Alawi traditions, in 'Harbiye' there is a place to honour the saint Hızır. Numerous tombs of saints, of both Sunni and Alawite, are located throughout the city. Several small Christian communities are active in the city, with the largest church being St. Peter and St. Paul on Hurriyet Caddesi. With its long history of spiritual and religious movements, Antakya is a place of pilgrimage for Christians. The Jewish community of Antakya had shrunk to 14 members in 2014. [13] [14] It has a reputation in Turkey as a place for spells, fortune telling, miracles and spirits.

Local crafts include a soap scented with the oil of bay tree.

Antakya is located on the banks of the Orontes River (Turkish: Asi Nehri), approximately 22 km (14 mi) inland from the Mediterranean coast. The city is in a valley surrounded by mountains, the Nur Mountains (ancient Amanos) to the north and Mount Keldağ (Jebel Akra) to the south, with the 440 m high Mount Habib-i Neccar (the ancient Mount Silpius) forming its eastern limits. The mountains are a source of a green marble. Antakya is at the northern edge of the Dead Sea Rift and vulnerable to earthquakes.

The plain of Amik to the north-east of the city is fertile soil watered by the Orontes, the Karasu and the Afrin rivers the lake in the plain was drained in 1980 by a French company. At the same time channels were built to widen the Orontes and let it pass neatly through the city centre. The Orontes is joined in Antakya by the Hacı Kürüş stream to the north-east of the city near the church of St Peter, and the Hamşen which runs down from Habib-i Neccar to the south-west, under Memekli Bridge near the army barracks. Flora includes the bay trees and myrtle.

Climat Modifier

The city enjoys a hot-summer Mediterranean climate (Köppen climate classification CSA) with hot and dry summers, and mild and wet winters however due to its higher altitude, Antakya has slightly cooler temperatures than the coast.

Climate data for Antakya
Mois Jan fév Mar avr Peut juin juil août SEP oct nov déc Année
Moyenne élevée °C (°F) 11
(51)
14
(57)
18
(64)
22
(71)
26
(78)
28
(82)
30
(86)
31
(87)
30
(86)
27
(80)
20
(68)
13
(55)
22
(71)
Moyenne basse °C (°F) 4
(39)
5
(41)
8
(46)
11
(51)
15
(59)
20
(68)
23
(73)
24
(75)
20
(68)
14
(57)
8
(46)
5
(41)
13
(55)
Précipitations moyennes mm (pouces) 190
(7.5)
170
(6.5)
140
(5.6)
110
(4.2)
81
(3.2)
33
(1.3)
7.6
(0.3)
5.1
(0.2)
28
(1.1)
89
(3.5)
110
(4.3)
190
(7.5)
1,150
(45.1)
Source: Weatherbase [15]

Mustafa Kemal University, abbreviated as MKU, has several faculties including Engineering and Medicine, while having a campus called Tayfur Sökmen located in Serinyol district 15 km (9.3 mi), north of Antakya (centrum). Established in 1992, currently more than 32,000 students enrolled at the university. [16]

Besides the campus in Serinyol, MKU has its faculties spread out in all main districts of the province including Altınözü, Antakya, Belen, Dörtyol, Erzin, Hassa, İskenderun, Kırıkhan, Reyhanlı, Samandağ and Yayladağı.


Voir la vidéo: NE PAS ALLER EN TURQUIE SI.. (Août 2022).