L'histoire

Intérieur de l'église St. Astvatsatsin au monastère de Khor Virap

Intérieur de l'église St. Astvatsatsin au monastère de Khor Virap



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Arménie sur Sentier transcaucasien

Arrivée à l'aéroport d'Erevan. Rencontre avec le personnel.
Transfert à l'hôtel. Hébergement.
Nuit à l'hôtel à Erevan.

Jour 2 : Visite de la ville d'Erevan - Musée d'histoire d'Arménie - Tsitsernakaberd B/L/D

Erevan. Petit déjeuner à l'hôtel.
Vous allez avoir un tour de ville inoubliable à Erevan. Erevan est la capitale et la plus grande ville d'Arménie, et l'une des plus anciennes villes du monde habitées en permanence. Située le long de la rivière Hrazdan, Erevan est le centre administratif, culturel et industriel du pays. Elle est la capitale de la République d'Arménie (1ère République arménienne) depuis 1918, la treizième de l'histoire de l'Arménie et la septième située dans ou autour de la plaine d'Ararat. L'histoire d'Erevan remonte au 8ème siècle avant JC, avec la fondation de la forteresse d'Erebouni en 782 avant JC par le roi Argishti I à l'extrémité ouest de la plaine d'Ararat. Erebuni a été conçue comme un grand centre administratif et religieux, une capitale entièrement royale. En 2018, Erevan a célébré son 2800e anniversaire.
Erevan a été nommée capitale mondiale du livre 2012 par l'UNESCO. Erevan est membre associé d'Euro villes.

Visite du musée d'histoire de l'Arménie. Ici, vous obtiendrez des informations intéressantes sur l'antiquité et les caractéristiques de l'Arménie.

Au cours de la visite, vous visiterez également Tsitsernakaberd, le complexe mémorial du génocide arménien de 1915 par la Turquie ottomane (Musée et mémorial). Le musée du génocide arménien & Institute (AGMI) situé sur les collines du parc Tsitsernakaberd, fait partie du complexe commémoratif des victimes du génocide arménien. Ce site sacré embrasse et reflète les souvenirs et les valeurs des Arméniens du monde entier. Le Mémorial et le Musée fonctionnent comme une source de compréhension et de reconnaissance de cette tragédie monumentale dans l'histoire de l'Arménie.

Dîner de bienvenue dans un restaurant arménien typique avec spectacle folklorique.

Jour 3 : Erevan – Sevaberd – Lac Akna B/L/D

Erevan. Petit déjeuner à l'hôtel.
Départ pour le village de Sevaberd. La montée vers les montagnes Geghama commence au village Sevaberd de la région de Kotayk. Après avoir traversé environ 12 km de route, les participants atteignent le lac Akna, où le premier camp pour la nuit sera installé. Le camp et les autres articles seront transportés par des véhicules tout-terrain.

Parcours de randonnée : Village Sevaberd – Lac Akna
Distance de randonnée : 14 km
Gain d'altitude: 1100m ↓162m
Élévation: Sevaberd 2062 m –Lac Akna 3032 m

Jour 4 : Lac Akna – Mont Azhdahak (3597m) – Lac Badi (B/L/D)

Le lendemain commence par une randonnée du lac Akna au plus haut sommet de la chaîne Geghama, en particulier le volcan Azhdahak, situé dans la partie ouest de la chaîne. Le volcan éteint abrite un lac à l'intérieur du cratère qui est formé de neige fondante. Montez au sommet - la vue vaut mille mots. Du sommet d'Azhdahak, vous admirerez une vue magnifique - le mont biblique Ararat, la luxuriante vallée de Kotayk, le pittoresque lac Sevan et toute la chaîne de montagnes Geghama. Descendez de la montagne et continuez la randonnée vers le lac Badi. Le camping et l'observation des étoiles seront la fin parfaite de cette journée saturée.

Parcours de randonnée : Lac Akna – Mont Azhdahak – Lac Badi
Distance de randonnée : 18 km
Gain d'altitude: 906m ↓759
Élévation: Lac Akna 3032 m – Azhdahak 3597 m – Lac Badi 3100m

Jour 5 : Lac Badi – Mt. Spitakasar – Gegharkunik – Dilijan B/L/D

Petit déjeuner dans un camp.
La journée commence par une randonnée au mont Spitakasar. Spitakasar est un massif volcanique (3555m). Par sa hauteur, c'est le deuxième sommet des monts Geghama après le mont Azhdahak (3597 m). Il est en forme de dôme, fait de lipari, d'obsidienne et de perlite.
Descente vers le village de Gegharkunik et route vers Dilijan pour la nuit.

Parcours de randonnée : Lac Badi – Mont Spitakasar – Village de Gegharkunik
Distance de randonnée : 23km
Gain d'altitude: 540m ↓1600m

Jour 6 : Dilijan – Lac Parz – Lac Gosh – Goshavank – Dilijan B/L/D

Dilidjan. Petit déjeuner à l'hôtel.

Commencez une courte visite de la ville à pied dans la vieille ville de Dilijan. Dilijan est une station balnéaire au climat doux et à l'air frais. Il est célèbre pour son environnement incroyable, appelé la « Suisse arménienne » par les habitants, en raison des vallées et des montagnes densément boisées entourées de prairies alpines. C'est un excellent centre de promenade.

Commencez cette étape de votre randonnée du lac Parz au village de Gosh. Le sentier traverse les forêts et les champs alpins.
Le lac Parz est un petit lac situé dans le parc national de Dilijan à l'est de Dilijan en Arménie. Le lac a été formé par les changements climatiques naturels. “Parz” en arménien signifie clair. Les arbres qui poussent le long du littoral se reflètent à la surface de l'eau et créent un effet « peinture » ​​étonnant.

En 2017, le Trans Caucasian Trail a été créé pour relier le lac Parz à la ville de Dilijan et dans la direction opposée avec Gosh Village et Gosh Lake. Le sentier a été créé grâce à la construction de nouveaux segments de sentiers pour relier les sentiers existants ou les chemins de terre entre eux

Le lac Gosh est situé au cœur de la réserve de Dilijan. Le nom de l'étang vient du village nommé d'après l'éminent écrivain et personnage public arménien Mkhitar Gosh, qui a vécu aux XIIe-XIIIe siècles. Des forêts denses s'étendent autour du lac. Cet endroit est apprécié à la fois par les touristes et par les habitants de l'Arménie en raison de sa nature riche et de ses vues pittoresques.

À la fin de la randonnée, vous atteindrez l'impressionnant complexe monastique de Goshavank (12-13ème siècle) qui est resté en relativement bon état et abrite également l'un des plus beaux exemples de khachkar au monde. Goshavank a été érigé à la place d'un ancien monastère autrefois connu sous le nom de Nor Getik, qui avait été détruit par un tremblement de terre en 1188. Mkhitar Gosh, homme d'État, scientifique et auteur de nombreuses fables et paraboles ainsi que du premier code pénal, a participé dans la reconstruction du monastère. L'impressionnant monastère qui est resté en relativement bon état abrite également l'un des plus beaux exemples de khachkar au monde.

Parcours de randonnée : Lac Parz – Village Gosh – Lac Gosh
Distance de randonnée : 12 km
Élévation: Lac Parz 1330 m – Village Gosh 1190 m – Lac Gosh 1410 m
Gain d'altitude: 531m ↓665m

Jour 7 : Dilijan - Sevan - Caravansérail d'Orbelyan - Yeghegnadzor B/L/D

Dilidjan. Petit déjeuner à l'hôtel.
La prochaine chose à admirer est le lac Sevan, la "beauté aux yeux bleus" de l'Arménie. Étant l'un des plus grands lacs d'eau douce des hautes terres au monde, il se trouve à 1900 m au-dessus du niveau de la mer. La visite se poursuivra le long de la côte du lac Sevan jusqu'à la péninsule. Après être monté sur la péninsule, vous verrez le monastère de Sevanavank (IX siècle). Une vue imprenable sur le lac et les beautés environnantes s'ouvre depuis la colline. Le monastère de Sevan (Sevanavank), qui se dresse sur ce qui était autrefois une île du même nom, peut être daté des IXe-Xe siècles. Pendant plusieurs centaines d'années, en tant que centre spirituel important, abritant de nombreux moines, il a été visité par des milliers de pèlerins de toutes les régions d'Arménie.

Traversez le col de Vardanyats (2410 m) et visitez le caravansérail d'Orbelian construit en 1332 par le prince Chesar Orbelian. C'était autrefois un important point de commerce sur la célèbre route de la soie, accueillant les voyageurs fatigués et leurs animaux lorsqu'ils traversaient les montagnes Vayots Dzor.

Conduire à Yeghegnadzor. Dîner. Nuit à l'hôtel.

Jour 8 : Yeghegnadzor – Halidzor – Tatev – Goris B/L/D

Yeghegnadzor. Petit déjeuner à l'hôtel.
Continuez vers la province de Vayots Dzor jusqu'au village de Halidzor où se trouve le plus long téléphérique du monde (Wings of Tatev) inscrit dans le livre Guinness des records. Prenez le téléphérique et profitez de 15 minutes inoubliables au-dessus du magnifique canyon de la rivière Vorotan et arrivez au monastère de Tatev.

Le matin, visite du complexe monastique Tatev du IXe siècle situé sur un grand plateau basaltique près du village du même nom à Zangezur. En prenant le téléphérique de Tatever (inclus dans les records du monde Guinness en tant que téléphérique à double voie sans escale le plus long du monde) vous admirerez une vue magnifique et unique sur les montagnes, les gorges et un magnifique paysage de la région de Syunik.

Commencez votre randonnée vers Tatev Anapat et le pont du Diable situé au fond des gorges de la rivière Vorotan. En chemin, vous aurez la chance de voir le Grand Ermitage de Tatev (Tatevi Mets Anapat), fondé par des moines en 1608-1613. L'ermitage de Tatev est visible depuis les fenêtres de la cabine sur la troisième plus longue section du téléphérique Wings of Tatev. Le pont du Diable est le point final de notre randonnée, où vous pourrez vous baigner dans les piscines minérales chaudes. Retour à Goris pour la nuit.

Parcours de randonnée : Village de Tatev – Tatevi Mets Anapat – Pont du Diable
Distance de randonnée : 6km
Élévation: Village de Tatev 1550 m – Tatevi Mets Anapat / Pont du Diable 1000m
Gain d'altitude: 113m ↓626m

Jour 9 : Goris - Kapan - Navchay B/L/D

Goris. Petit déjeuner à l'hôtel.
Transfert de Goris à Kapan et arrivée au village Baghaburj à quelques kilomètres de Kapan. De là commence notre randonnée vers la montagne Khustup - à travers les chemins et sentiers labyrinthiques. Au cours de notre visite à pied, vous aurez l'impression que le sommet de Khustup nous regarde et suit chacun de nos pas. La montagne est si belle, qu'il y a un sentiment, comme si nous étions dans une sorte de film hollywoodien. Après près de 5 heures de marche, nous atteindrons ce village de montagne de Navchay, caché dans l'une des gorges de la montagne. C'est là que nous organiserons notre zone de camp et préparerons un délicieux dîner, puis nous irons dormir - entourés d'animaux sauvages, sous un ciel étoilé spectaculaire.

Parcours de randonnée : Baghaburj – Navchay
Distance de randonnée : 9.5km
Gain d'altitude: 910m

Jour 10 : Navchay – Mt. Khustup – Goris B/L/D

Petit déjeuner dans un camp.
Le matin, après le petit-déjeuner, nous commencerons notre ascension vers le sommet du mont Khustup. Au cours de notre voyage, nous rencontrerons un troupeau de chevaux vivant en liberté. Après trois heures de marche, nous atteindrons un endroit remarquable, qui s'appelle « Portes » pour son look. La magie de cet endroit est que sur des côtés séparés de la "porte", la nature est si différente, qu'il y a un sentiment si c'est vraiment une porte d'un endroit dans une dimension totalement différente. Après les « Portes », nous nous rapprocherons du sommet de la montagne. Ici, nous trouverons une source d'eau froide et très savoureuse, où nous ferons un court arrêt, puis continuerons notre chemin jusqu'au sommet du mont. Juste avant le sommet, nous rencontrerons des falaises assez grandes, qui semblent infranchissables à première vue. Ici, nous rencontrerons des chèvres de montagne sauvages et des troupeaux de dindons sauvages, qui sont au bord de l'extinction. Au sommet, nous rencontrerons le monument érigé à la mémoire du héros national arménien, le fedai arménien, dont le surnom était "Khostup Eagle" - Garegin Nzhdeh. De là, nous monterons au sommet de la montagne par le chemin secret le plus sûr. Bientôt, le paysage incroyable s'ouvrira devant nous - une scène à couper le souffle de nuages ​​sous nos pieds, qui sont pénétrés par les sommets des montagnes. Après un repos au sommet de la montagne, nous retournerons aux « Portes », puis – au village de montagne Navchay. Transport à la ville de Kapan par Willys. Conduire à Goris par votre transport pour la nuit.

Parcours de randonnée : Navchay – Mont Khustup – Navchay
Distance de randonnée : 10km
Gain d'altitude: 1174m ↓1174m

Jour 11 : Goris – Amaghu – Noravank – Khor Virap – Erevan B/L/D

Goris. Petit déjeuner à l'hôtel.

Noravank (qui signifie « Nouveau Monastère » en arménien) est un monastère arménien du XIIIe siècle, centre spirituel de la dynastie des princes Orbelyan. Le monastère est surtout connu pour son église Surp Astvatsatsin (Sainte Mère de Dieu, Burtelashen) à deux étages, qui permet d'accéder au deuxième étage par un étroit escalier en pierre qui dépasse de la façade du bâtiment.

Randonnée du village d'Amaghu au monastère de Noravank. Continuation vers Khor Virap.

Ici se trouve le monastère de Khor Virap (qui signifie « fosse profonde » ou “puits profond”). Le monastère abritait un séminaire théologique et était la résidence du Catholicos arménien. La notoriété de Khor Virap en tant que monastère et lieu de pèlerinage est attribuée au fait que Saint Grégoire l'Illuminateur y a été emprisonné pendant 13 ans. Une chapelle a été initialement construite en 642 après JC sur le site de Kirat Virap par Nersès III le Bâtisseur en signe de vénération à saint Grégoire. Au fil des siècles, il a été reconstruit à plusieurs reprises. En 1662, la plus grande chapelle connue sous le nom de “St. Astvatsatsin” (Sainte Mère de Dieu) a été construite autour des ruines de l'ancienne chapelle. Maintenant, des services religieux réguliers ont lieu dans cette église. Le monastère de Khor Virap continue d'être un lieu saint de l'Église apostolique arménienne et un important lieu de pèlerinage. Le complexe religieux fortifié se dresse également devant les flancs enneigés du mont Ararat, offrant une vue spectaculaire sur la montagne et coupant une silhouette frappante en soi.

Parcours de randonnée : Amagahu – Gorges de Gnishki – Noravank
Distance de randonnée : 3,5 km
Gain d'altitude: 284m ↓348m

Jour 12 : Erevan – Lac Kari – Mt. Aragats – Lac Kari – Erevan B/PL/D

Erevan. Petit déjeuner à l'hôtel.

Route vers le lac Kari (Stone Lake) situé sur les pentes du mont Aragats, principalement formé de glace et de neige. Aragats (la plus haute montagne d'Arménie) possède des zones subalpines et alpines, ainsi que 4 sommets (le sommet nord est le plus haut, à 4090 m) et l'un des plus grands cratères du monde, créé par une éruption volcanique en le passé lointain. Montée au sommet sud de la montagne (3887 m). Ce sommet des Aragats est recouvert de neige jusqu'à la mi-juillet. Après avoir terminé la randonnée, rendez-vous à Erevan pour la dernière nuit de votre voyage dans la beauté arménienne.

  • Optionnel:
    – Si vous le souhaitez, les gens peuvent continuer à marcher jusqu'au sommet occidental du mont Aragats.

Parcours de randonnée : Lac Kari – Sud Aragats (Ouest Aragats) – Lac Kari
Distance de randonnée : 9 km / 5 heures
Gain d'altitude: 694m ↓694m
Élévation: Lac Kari 3200 m – Sud des Aragats 3887 m

Jour 13 : Erevan – Geghard – Garni – Gorges d'Azat ​​– Erevan B/L/D

Erevan. Petit déjeuner à l'hôtel.
Route vers la région de Kotayk. Le monastère de Geghard, taillé dans la roche (XIIIe s.), est l'un des monastères médiévaux les plus célèbres d'Arménie. Le complexe de bâtiments médiévaux est situé dans un paysage d'une grande beauté naturelle, entouré d'imposantes falaises à l'entrée de la vallée de la rivière Azat. Selon la légende, le monastère abritait la lance qui avait blessé le Christ en croix et d'où son nom actuel, Geghardavank (le monastère de la lance). Il aurait été amené là par l'apôtre Thaddée, d'abord enregistré dans un document de 1250. L'église avec ses structures environnantes est incluse dans la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.

Visite du musée en plein air du temple païen Garni. C'est le seul monument survivant de la période hellénistique en Arménie. Le temple est dédié au dieu du soleil Mithra et a été construit dans la 2ème moitié du 1er siècle après JC sous le règne du roi Tiridate I. Le temple païen de Garni a un design unique et est le seul type de temple à travers le Caucase et l'ancien Union soviétique.
Commencez la randonnée dans les gorges de la rivière Azat.

Le temple Garni est situé sur une haute colline (la hauteur au-dessus du niveau de la mer est de 1413 m) et derrière la colline, vous pouvez trouver une vue inoubliable sur le canyon de la rivière Azat. Vous allez donc marcher le long du canyon pour voir les parois des falaises de colonnes de basalte bien conservées. Ces merveilleuses roches basaltiques semblent artificielles – tellement belles qu'elles sont. Pour leur beauté, les roches sont appelées «Symphonie des pierres».
Déjeuner dans une maison paysanne du village de Garni.

Itinéraire de randonnée : Garni – Gorges de la rivière Azat – Village de Garni
Distance de randonnée : 3,5 km
Gain d'altitude: 332m ↓332m


(Fr) Pâques en Arménie & Géorgie

(Fr) Arrivée à l'aéroport d'Erevan. Rencontre avec guide et chauffeur.
Transfert à l'hôtel. Hébergement. Temps libre.
Nuit à l'hôtel à Erevan.

(Fr) Jour 2 (19 avril): Visite de la ville d'Erevan / Echmiadzin / Zvartnots / Erevan B/-/D

(Fr) Erevan. Petit déjeuner à l'hôtel.
Après le petit-déjeuner, vous aurez une visite inoubliable de la ville d'Erevan. Erevan est la capitale et la plus grande ville d'Arménie, et l'une des plus anciennes villes du monde habitées en permanence. Située le long de la rivière Hrazdan, Erevan est le centre administratif, culturel et industriel du pays. Elle est la capitale de la République d'Arménie (1ère République arménienne) depuis 1918, la treizième de l'histoire de l'Arménie et la septième située dans ou autour de la plaine d'Ararat. L'histoire d'Erevan remonte au 8ème siècle avant JC, avec la fondation de la forteresse d'Erebouni en 782 avant JC par le roi Argishti I à l'extrémité ouest de la plaine d'Ararat. Erebuni a été conçue comme un grand centre administratif et religieux, une capitale entièrement royale. En 2018, Erevan a célébré son 2800e anniversaire.
Erevan a été nommée capitale mondiale du livre 2012 par l'UNESCO. Erevan est membre associé d'Euro villes.

(Fr) Direction la province d'Armavir.
Visite à Etchmiadzine – le centre spirituel de l'Église apostolique arménienne et la résidence du Catholicos de tous les Arméniens. Visitez la cathédrale mère de Sainte-Etchmiadzine, l'un des exemples les plus anciens et les plus beaux de l'architecture chrétienne. Il a été fondé pour commémorer la proclamation du christianisme comme religion nationale de l'Arménie. Le bâtiment d'origine a été achevé en 303 après JC. La cathédrale d'Etchmiadzine est le siège du trône du patriarche suprême et catholicos de tous les Arméniens. Depuis 2000, c'est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

(Fr) Sur le chemin du retour à Erevan, vous visiterez le temple Zvartnots (signifie « anges célestes »), magnifique chef-d'œuvre architectural du 7ème siècle. Les vestiges de Zvartnots, même en ruines, sont un spectacle majestueux. Ces sites sont répertoriés parmi les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le site a été au centre du culte depuis l'époque préchrétienne. Les fouilles ont également mis au jour les fondations du temple urartien, un autel sacrificiel et une grande pierre cunéiforme célébrant la construction d'un grand système de canaux sous le règne du roi Russa II. Le système de canaux, relié à la rivière Hrazdan, est toujours utilisé.
Arrivée à Erevan.

(Fr) Dîner de bienvenue dans un restaurant arménien typique avec musique et danse folkloriques arméniennes.

Nuit à l'hôtel à Erevan.

– À Etchmiadzine, dans le centre de tourisme culturel de Machanents, une classe de maître de fabrication de dolma peut être organisée. Dolma est de la viande hachée, du bœuf, de l'agneau ou tout ce que vous aimez, mélangé avec du riz et des herbes de votre choix et enveloppé dans des feuilles de vigne. Vous pouvez même le faire cuire dans des légumes, comme dans des poivrons ou des tomates.
Le prix de l'événement est 95 euros par groupe.

– En revenant à Erevan, vous pouvez visiter le musée d'histoire ou la galerie nationale.

(En) Jour 3 (20 avril) : Erevan/ Saghmosavank / Amberd / Monument de l'alphabet arménien / Byurakan / Erevan B/L/D

(Fr) Erevan. Petit déjeuner à l'hôtel.
Route vers la région d'Aragatsotn où se trouve le mont Aragats. C'est le plus haut sommet d'Arménie (4090 m). Visite du complexe monastique du 13ème siècle de Saghmosavank. Saghmosavank est situé au sommet de la gorge escarpée creusée par la rivière Kasakh. Ses silhouettes dominent les villages voisins et s'élèvent brusquement sur le fond des montagnes couronnées par le mont Aragats.

(Fr) Ici à une altitude de 2300 m au dessus du niveau de la mer se trouve la forteresse d'Amberd (8ème s.). Amberd est l'un des rares témoins de l'architecture militaire arménienne du Moyen Âge. Pendant la promenade jusqu'à la forteresse, vous pourrez profiter du paysage des prairies alpines colorées et de la montagne.

(Fr) Situé près du village d'Artashavan, près de l'autoroute, en Arménie, se dressent 39 lettres arméniennes géantes sculptées dédiées à la langue dont sont fiers ses locuteurs. L'alphabet arménien a plus de 1600 ans et il est encore utilisé aujourd'hui dans son forme originale. Il a été conçu par Saint Mesrop Mashtots, un linguiste et chef ecclésiastique arménien, en 405 de notre ère afin de rendre la Bible accessible aux Arméniens et de répandre le christianisme.

(Fr) Après votre excursion, vous vous dirigerez vers le village de Byurakan pour célébrer le samedi saint de la Pâques arménienne. En venant à Byurakan, dans la maison de Tonatsuyts, vous participerez à une classe de maître sur la préparation de plats traditionnels arméniens de Pâques, puis vous déjeunerez. L'événement sera suivi de danses et de chants nationaux arméniens. L'atmosphère de Pâques se répandra sur tout le monde.

(Fr) Après votre déjeuner, vous teignez des œufs. Il y a de nombreuses années, quand il n'y avait pas de colorant alimentaire, les Arméniens avaient l'habitude de teindre les œufs avec des coquilles d'oignons rouges. Tout ce que vous avez à faire est de mettre beaucoup de coquilles d'oignons rouges dans de l'eau bouillante, puis de placer délicatement les œufs dans le bol et de le cuire. Le résultat sera des œufs rouges bien cuits. Cette méthode de mort est toujours vivante aujourd'hui. La majorité des Arméniens teignent les œufs de Pâques comme ça, même s'ils peuvent aussi avoir des œufs teints avec du colorant alimentaire. Plus la table est colorée, mieux c'est.

(Fr) Dans la soirée du samedi précédant Pâques, la lumière sacrée est allumée que les gens rapportent à la maison. L'objectif principal est d'obtenir une bougie de la sainte lumière à la maison pour apporter les bénédictions de Pâques à la maison. Une liturgie spéciale de Pâques aura lieu dans l'église St. Hovhannes. L'église St.Hovhanes a été construite dans le premier quart du 10c. À la fin du milieu du siècle, la voûte et les entrées ont été reconstruites, puis les doubles murs du nord et de l'ouest ont été construits. Au 19e s. l'église possédait encore les chapelles des deux côtés, où se déroulaient les cérémonies religieuses, mais en 1841, après avoir reconstruit la voûte de l'église, les cérémonies s'y tenaient. Au 18e s. le Catholicos Hakob Djughaetsi fit de Byurakan la propriété de saint Etchmiadzine. Et en 1874, le Catholicos Gevorg IV en fit la résidence du patriarche.

(Fr) De retour à la maison Tonatsuyts, vous aurez un dîner de Pâques. Dans votre dîner, vous aurez des plats de Pâques arméniens symboliques et typiques (riz, légumes verts, poisson), ainsi que du pain de Pâques arménien : chorek. C'est essentiellement un pain brioché sucré. Le chorek est un pain feuilleté plutôt sucré. Ce n'est pas un plat de tous les jours mais il est préparé une fois par an pendant la Pâques arménienne. Il existe une tradition intéressante de casser des œufs à Pâques. Chaque personne assise à table prend un œuf, puis choisit un joueur pour casser les œufs de l'autre. Celui dont l'œuf craque perd.
Retour à Erevan. Nuit à l'hôtel.

(Fr) Jour 4 (21 avril) : Erevan / Khor Virap / Noravank / Areni / Erevan B/L/-

(Fr) Erevan. Petit déjeuner à l'hôtel.
L'excursion d'aujourd'hui vous conduira dans la région d'Ararat. Ici se trouve le monastère de Khor Virap (qui signifie « fosse profonde » ou « puits profond »). Le monastère abritait un séminaire théologique et était la résidence du Catholicos arménien. La notoriété de Khor Virap en tant que monastère et lieu de pèlerinage est attribuée au fait que Saint Grégoire l'Illuminateur y a été emprisonné pendant 13 ans. Une chapelle a été initialement construite en 642 après JC sur le site de Kirat Virap par Nersès III le Bâtisseur en signe de vénération à saint Grégoire. Au fil des siècles, il a été reconstruit à plusieurs reprises. En 1662, la plus grande chapelle connue sous le nom de “St. Astvatsatsin” (Sainte Mère de Dieu) a été construite autour des ruines de l'ancienne chapelle. Maintenant, des services religieux réguliers ont lieu dans cette église. Le monastère de Khor Virap continue d'être un lieu saint de l'Église apostolique arménienne et un important lieu de pèlerinage. Le complexe religieux fortifié se dresse également devant les flancs enneigés du mont Ararat, offrant une vue spectaculaire sur la montagne et coupant une silhouette frappante en soi.

(Fr) Noravank (qui signifie « Nouveau Monastère » en arménien) est un monastère arménien du XIIIe siècle, centre spirituel de la dynastie des princes Orbelyan. Le monastère est surtout connu pour son église Surp Astvatsatsin (Sainte Mère de Dieu, Burtelashen) à deux étages, qui permet d'accéder au deuxième étage par un étroit escalier en pierre qui dépasse de la façade du bâtiment.

(Fr) Après avoir exploré la vue, vous vous dirigerez vers la province de Vayots Dzor. Déjeuner dans un restaurant national près du monastère de Noravank. Ici, vous aurez également l'occasion d'observer le processus de cuisson du pain arménien – lavash (inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO).

(Fr) Conduire au village Areni. Ici se trouve la cave la plus ancienne du monde Areni-1. Cette cave avait été découverte à la suite de fouilles effectuées en 2007-2008.


Histoire

Le roi Artashes I, fondateur de la dynastie Artashesid, a établi sa capitale arménienne à Artashat (également connu sous le nom d'Artaxtisata) vers 180 avant JC. On pense qu'Hannibal, le général carthaginois qui a été persécuté par Rome, a également contribué à l'établissement d'Artashat. [4] Artashat est restée la capitale de la dynastie jusqu'au règne du roi Khosrov III (330-339) quand elle a été transférée à Dvin. [10] Par la suite, Artashat a été détruit par le roi perse Shapur II. [8] Artashat est proche de la butte de Khor Virap. [11] Jusqu'à la construction de sa chapelle, Khor Virap servait de prison royale.

Lorsque le roi Tiridate III régnait sur l'Arménie, son assistant était le chrétien Grigor (Gregory) Lusavorich qui prêchait la religion chrétienne. Cependant, Tiridate, un païen n'était pas content et il a soumis Grégoire à de sévères tortures. Lorsque la nouvelle parvint au roi que le père de Grégoire, Anak le Parthe, était responsable du meurtre du père du roi, le roi ordonna que la main et les jambes de Grégoire soient liées et qu'il soit jeté dans le Khor Virap pour mourir dans le cachot sombre situé à Artashat. De plus, le refus de Grégoire d'offrir un sacrifice à la déesse Anahita a poussé le roi à le torturer et à le condamner à l'emprisonnement dans le Khor Virap. [12] Il fut alors oublié et le roi poursuivit ses guerres et sa persécution des chrétiens. [13] Cependant, Gregory n'est pas mort pendant ses 13 ans d'emprisonnement. Sa survie a été attribuée à une veuve chrétienne de la ville locale qui, sous l'influence d'une vision de rêve étrange, nourrissait régulièrement Grégoire en laissant tomber une miche de pain fraîchement cuit dans la fosse. [13]

Pendant cette période, l'empereur romain Dioclétien voulait épouser une belle fille et il en envoya d'autres à la recherche de la plus belle femme. Ils ont trouvé une fille nommée Rhipsime à Rome qui était sous la tutelle de l'abbesse Gayane dans un couvent chrétien. Lorsque Rhipsime a entendu parler de la demande en mariage du roi, elle s'est enfuie en Arménie pour éviter le mariage. Après qu'une recherche ait été lancée pour localiser la fille et punir les personnes qui l'avaient aidée à s'échapper, Tiridate a localisé Rhipsime et l'a amenée de force dans son palais, essayant de la courtiser. Il n'a pas réussi contre la solide défense mise en place par Rhipsime. Il a ensuite ordonné qu'elle soit traînée en sa présence en mettant un collier autour de son cou dans l'espoir de persuader Rhipsime d'accepter de l'épouser. [13]

Cependant, ce qui s'ensuivit fut la persécution et le meurtre de Rhipsime, Gaiane et de nombreux chrétiens. Tiridate est devenu fou et « se serait comporté comme un sanglier alors que les tourments s'abattaient sur sa maison et que les démons possédaient les habitants de la ville ». 14 t'enseigne les remèdes à tous tes maux". [13] Les gens ne se fiaient pas beaucoup à cette vision de rêve car ils pensaient que Grégoire était probablement mort quelques jours après avoir été jeté dans la fosse. Mais Khosrovidhukt a fait le même rêve à plusieurs reprises avec un message menaçant selon lequel si les instructions du rêve n'étaient pas suivies, il y aurait des conséquences désastreuses. Le prince Awtay a été chargé d'obtenir Grégoire de Kirat Virap. Il est allé à la fosse et a crié à Grégoire en disant "Grégoire, si tu es quelque part là-bas, sors. Le Dieu que tu adores a commandé qu'on te fasse sortir". Gregory a été amené dans un état misérable. Il a été emmené chez le roi qui était devenu fou « en quête de nourriture parmi les cochons de Valarshapar », en se déchirant la peau. Grégoire guérit le roi et le ramena à la raison. Grégoire était au courant de toutes les atrocités qui ont été commises et a vu les corps des martyrs qui ont ensuite été incinérés. Le roi, accompagné de sa cour, s'approcha de Grégoire pour demander le pardon de tous les péchés qu'ils avaient commis. Désormais, Grégoire commença à prêcher le christianisme au roi, à sa cour et à son armée. [13]

Le roi Tiridate, qui avait embrassé le christianisme comme religion à la suite de la guérison miraculeuse effectuée par l'intervention divine de Grégoire, a proclamé le christianisme comme religion d'État de l'Arménie en 301 après JC. Grégoire est devenu l'évêque de Césarée et est resté au service du roi jusqu'à environ 314 après JC. [10] [15] Une autre version attribuée à la conversion de Tiridate au christianisme est qu'il s'agissait d'un mouvement stratégique pour créer l'unité nationale pour mater l'hégémonie des Perses zoroastriens et de la Rome païenne, et depuis lors, l'Église chrétienne a agi comme une forte influence dans Arménie. [16]


Intérieur de l'église St. Astvatsatsin au monastère de Khor Virap - Histoire

Khor Virap est sans doute le spectacle le plus étonnant d'Arménie. C'est un ancien monastère, entouré de mystère et d'histoires. Après tout, c'est ici que, selon la légende, Saint Georges l'Illuminateur a été torturé et gardé dans les cachots pendant 14 ans.

Le complexe du monastère est situé au-dessus de la grotte à laquelle les touristes ont aujourd'hui accès et offre une vue imprenable sur les vastes champs au pied du mont Ararat.

Rempli de légendes, Khor Virap est un lieu culte de l'histoire chrétienne de l'Arménie. Après les événements qui se sont déroulés ici, l'Arménie est devenue le premier pays (301) à adopter le christianisme comme religion d'État.

Dans les gorges de la rivière Aspa, parmi les roches rouges « brûlantes » au coucher du soleil, se trouve l'un des éléments essentiels de l'architecture arménienne, à savoir le complexe du monastère de Noravank.

Construit au 13ème siècle, Noravank était un lieu religieux pour tout le monde spirituel de l'Arménie, et il jouait également le rôle d'un centre culturel et éducatif. L'ensemble du complexe se compose de deux églises et d'une chapelle. Il s'agit de Surb Astvatsatsin, Surb Karapet et Surb Grigor, mais la plus mémorable et unique d'entre elles est l'église de Surb Astvatsatsin.

L'église est décorée avec une splendeur particulière. C'est une structure de trois étages dont le dôme, entièrement décorée de motifs subtils. L'intérieur a l'air plus modeste, mais on ne peut s'empêcher de s'interroger sur le courage de l'architecte et miniaturiste Momik, qui a achevé la structure de l'église en 133. L'église est considérée comme son œuvre la plus formidable.

L'élément principal de l'église est l'escalier en porte-à-faux étroit qui mène au deuxième étage, mais n'a pas de rampe. Ils disent que votre foi aide à garder l'équilibre. Il est impossible de traduire le sentiment de s'élever au-dessus du monde en mots

Nous sommes sûrs que vous serez certainement intrigué par Noravank et ses mystères.

Djermouk est une ville thermale arménienne de premier plan, divisée en deux parties par les splendides gorges de la rivière Arpa. Les eaux minérales de Jermuk ont ​​été utilisées à la fois par les gens ordinaires et les princes arméniens pour traiter diverses maladies. Cette affirmation est étayée par les vestiges des bassins médiévaux découverts là et reconstruits au XIXe siècle. The name Jermuk comes from the Armenian word “jerm”, meaning “warm”. The Jermuk region is rich with unique springs of both sweet and mineral water. Another tourist attraction in this region is the Jermuk waterfall, 72 m high, which flows into the river Arpa. The waterfall reminds girly hair. Hence the other name of the waterfall: mermaid's hair.


Interior of St. Astvatsatsin Church at Khor Virap Monastery - History

Khor Virapis arguably the most amazing sight in Armenia. It is an ancient monastery, shrouded in mystery and stories. After all, it is here that, according to legend, St. George the Illuminator was tortured and kept in the dungeons for 14 years. The complex of the monastery is located above the cave that tourists today have access to, and offers stunning views of the wide fields at the foot of Mount Ararat. Full of legends, Khor Virap is a cult place for the Christian history of Armenia. After the events unfolding here, Armenia became the first country (301) to adopt Christianity as the state religion.

In the gorge of the Aspa River, among the red rocks “burning” at sunset, is located one of the essentials of Armenian architecture, namely, the Noravank monastery complex. Built in the 13th century, Noravank was a religious place for the entire spiritual world of Armenia, and it also carried the role of a cultural and educational center. The whole complex consists of two churches and one chapel. They are Surb Astvatsatsin, Surb Karapet and Surb Grigor, but the most memorable and unique among them is the Church of Surb Astvatsatsin. The church is decorated with special splendor. It is a structure of three floors including the dome, fully decorated with subtle patterns. The interior looks more modest, yet you can’t stop wondering about the courage of the architect and miniaturist Momik, who completed the church structure in 133. The church is believed to be his most tremendous work. The main element of the church is the narrow cantilever staircase that leads to the second floor, yet has no handrails. They say your faith helps to keep balance. It is impossible to convey the feeling of rising above the world into words.

Tatev or wings of Armenia

“May the holy spirit send wings!”, this was the phrase with which one of the workers who built the Tatev monastery dropped from the cliff and abruptly ascended into the sky on the wings, according to legend. The scale and beauty of Tatev can really be seen completely only from high up in the sky. It is the place the longest reverse cable way in the world was laid. During the “flight” you will discover dense forests, the gorge of the Vorotan river and the Tatev monastery itself. All this appears before your eyes in all its glory from a height of 320 meters above the ground. It seems like everything is floating here. The only reminder that you are still on earth are the ruins of an ancient village and huge ancient trees around, but even among them there are amazing “aerial” sites, such as the desert Tatev, abandoned and forgotten after an earthquake. Tatev is a must-see point for those who are never enough to be only on earth.


Interior of St. Astvatsatsin Church at Khor Virap Monastery - History

Khor Virap is arguably the most amazing sight in Armenia. It is an ancient monastery, shrouded in mystery and stories. After all, it is here that, according to legend, St. George the Illuminator was tortured and kept in the dungeons for 14 years.

The complex of the monastery is located above the cave that tourists today have access to, and offers stunning views of the wide fields at the foot of Mount Ararat.

Full of legends, Khor Virap is a cult place for the Christian history of Armenia. After the events unfolding here, Armenia became the first country (301) to adopt Christianity as the state religion.

In the gorge of the Aspa River, among the red rocks “burning” at sunset, is located one of the essentials of Armenian architecture, namely, the Noravank monastery complex.

Built in the 13th century, Noravank was a religious place for the entire spiritual world of Armenia, and it also carried the role of a cultural and educational center. The whole complex consists of two churches and one chapel. They are Surb Astvatsatsin, Surb Karapet and Surb Grigor, but the most memorable and unique among them is the Church of Surb Astvatsatsin.

The church is decorated with special splendor. It is a structure of three floors including the dome, fully decorated with subtle patterns. The interior looks more modest, yet you can’t stop wondering about the courage of the architect and miniaturist Momik, who completed the church structure in 133. The church is believed to be his most tremendous work.

The main element of the church is the narrow cantilever staircase that leads to the second floor, yet has no handrails. They say your faith helps to keep balance. It is impossible to convey the feeling of rising above the world into words

We are sure that you will certainly be intrigued by Noravank and its mysteries.

Have you ever seen vivid canvases of Armenian artists? The abundance of colors, the complexity of the landscape and endless mountains. All this is not a figment of imagination, but the amazing nature of the edges of Armenia. The village of Areni, near the river Arpa, which flows right through the center of the village, is one of the instances of such an amazing entity of colors and memorable places.

Its fascinating nature has been creating gorges, high mountains and endless hills. Areni is a living picture that can make you fall in love with this land forever.


Interior of St. Astvatsatsin Church at Khor Virap Monastery - History

Khor Virap is arguably the most amazing sight in Armenia. It is an ancient monastery, shrouded in mystery and stories. After all, it is here that, according to legend, St. George the Illuminator was tortured and kept in the dungeons for 14 years. The complex of the monastery is located above the cave that tourists today have access to, and offers stunning views of the wide fields at the foot of Mount Ararat. Full of legends, Khor Virap is a cult place for the Christian history of Armenia. After the events unfolding here, Armenia became the first country (301) to adopt Christianity as the state religion.

Have you ever seen vivid canvases of Armenian artists? The abundance of colors, the complexity of the landscape and endless mountains. All this is not a figment of imagination, but the amazing nature of the edges of Armenia. The village of Areni, near the river Arpa, which flows right through the center of the village, is one of the instances of such an amazing entity of colors and memorable places. Its fascinating nature has been creating gorges, high mountains and endless hills. Areni is a living picture that can make you fall in love with this land forever.

In the gorge of the Aspa River, among the red rocks “burning” at sunset, is located one of the essentials of Armenian architecture, namely, the Noravank monastery complex. Built in the 13th century, Noravank was a religious place for the entire spiritual world of Armenia, and it also carried the role of a cultural and educational center. The whole complex consists of two churches and one chapel. They are Surb Astvatsatsin, Surb Karapet and Surb Grigor, but the most memorable and unique among them is the Church of Surb Astvatsatsin. The church is decorated with special splendor. It is a structure of three floors including the dome, fully decorated with subtle patterns. The interior looks more modest, yet you can’t stop wondering about the courage of the architect and miniaturist Momik, who completed the church structure in 133. The church is believed to be his most tremendous work. The main element of the church is the narrow cantilever staircase that leads to the second floor, yet has no handrails. They say your faith helps to keep balance. It is impossible to convey the feeling of rising above the world into words. We are sure that you will certainly be intrigued by Noravank and its mysteries.


Interior of St. Astvatsatsin Church at Khor Virap Monastery - History

The Persian word is Keliseh Darre Sham, on the Iranian side of the border with Azerbaijan. It was first built in 62 AD by St. Bartholomew, but the site currently seen was built in the 14 century AD.

Along the Aras River Valley to the San Stefano Monastery, the sky was lightly snowed, and the Azerbaijani train on the opposite bank of the Alas River made us excited for a while, and we all said that we would be able to visit Azerbaijan from here. I sighed again about the passport of my great celestial dynasty. The Abbey of San Stefano is hidden in a valley, lonely, and it is indeed suitable for penance. There is an Armenian church in the monastery. People come to visit and then someone opens the door. Then he stands by your side. After you leave, he locks the door and walks away. It's so quiet. This is also a world cultural heritage. After seeing a lot of Iranian mosques, I suddenly came to this deserted place and saw such a monastery, which made me completely forget that this is the land of Iran.


Histoire

During the 1st half of the 17th century, monk Movses Syunetsi built a monastery complex with the financial support of the residents of Yerevan. The complex was made up of the Surp Astvatsatsin church, the chapel of Saint Anania, as well as of chambers for the members of the congregation and the prelacy building, all enclosed with fortified walls. A monastic school was opened within the complex as well. The construction of the monastery took place during the reign of Philip I of Armenia (Pilipos), the Catholicos (1632–1635). However, the newly built monastery did not last long. It was completely destroyed by the earthquake of 1679.

Present-day Surp Zoravor Astvatsatsin Church was built in 1693-94, on the same site of the ruined monastery, thanks to the donation of Khoja Panos who was one of the wealthiest residents of Yerevan. According to an inscription recorded 100 years after its construction, the church was renovated by Gabriel Haryurapet during the reign of Catholicos Luke I.

The church is of three-nave basilica type without dome. On the eastern side of the prayer hall is the main altar with vestries at the northern and southern corners. Architecturally, the interior and exterior features of the church are characterized by a striking simplicity. To a certain extent the three-vaulted porch in the western part of the church with decorative columns provides a substantial liveliness. On the flat parts of the external walls, there are beautifully carved khachkars (cross-stones) dating back to the 17th century.

In 1889, the Saint Ananias' Chapel was constructed on the northeastern side of the church, with stairs leading to the graveyard of Saint Ananias on its eastern flank.

After serving for different purposes throughout the years of the Soviet rule, Surp Zoravor Astvatsatsin Church was finally returned to the Mother See of the Armenian Apostolic Church during the 1970s, when it was entirely renovated. The decayed and falling parts of the walls and roofs were repaired and restored, a choir was added, and a new house was built for the priests. Saint Ananias' Chapel was also renovated.


Voir la vidéo: Россия и Армения ведут честную игру (Août 2022).